* APHTES *

Mots-clés : Aphtes, ulcérations buccales, plaies à la bouche, lodocaïne, chlorhexidine, tétracaïne, acide salicylique, lévomenthol, zinc, acide hyaluronique, IsyCalm, Filmogel Aphtes Urgo, Aftagel, Hyalugel, Flogencyl, Synthol Liquide, Aphtoral, Drill Pastille, StrepsilSpray Lidocaïne, Pansoral | Rédaction - Actualisation de cette page : 11 Juin 2013

INDICES
légende
petites ulcérations rondes, voire ovales, ou plaies bénignes situées dans la bouche (sur les gencives, sur la muqueuse des joue et du palais, plus rarement sur la langue ou les lèvres), douloureuses, qui guérissent d'elles-mêmes habituellement en 2 à 4 semaines (en général, lésion superficielle à bords nets et fond blanc, parfois jaune, entourée d'une zone rouge vif, de cause mal connue, mais avec des facteurs favorisants comme l'hérédité, le stress, certains aliments, certaines carences)
ACTION soulager la douleur et éviter les surinfections (pas de traitement de l'aphte lui-même)
 appliquer un gel-film protecteur (sans principe actif), notamment avant les repas, ou bien
 se traiter localement en associant plusieurs principes actifs en fonction de l'intensité de la douleur, sous forme de pastille (ou comprimé) à sucer ou de collutoire, de bain de bouche, ou de gel-spray buccal : anti-inflammatoires spécifiques buccaux (aspirine ou autre), anesthésiques locaux (lidocaïne, tétracaïne), protecteurs-cicatrisants locaux (acide hyaluronique), antiseptiques locaux (ne pas associer soi-même plusieurs antiseptiques), extraits de plantes (érysimum, lévomenthol)
PRÉVENTION éviter les aliments qui ont entraîné des aphtes précédents pour une personne sujette aux aphtes (susceptibilité individuelle : par exemple, les fruits acides comme l'ananas ou le kiwi, le chocolat, les fruits secs coupants comme noix ou noisettes ou amandes ou cacahuètes, le gruyère et autres fromages à pâte cuite) ;
en cas de stress, ne pas se mordiller ;
pour les personnes aux gencives fragiles, ne pas pratiquer un brossage des dents énergique
COMMENTAIRES 40 à 60 % de la population Française en souffre plus ou moins régulièrement ;
le traitement par l'automédication permet une guérison plus rapide et plus solide, même si les aphtes guérissent spontanément le plus souvent après quelques semaines

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
IsyCalm  légende gel buccal (polymères, polysaccharides ) JeCare : retirer le capot protecteur, placer l'embout du stylet-précision à l'emplacement de l'aphte ou de la plaie, appuyer une fois sur le bouton-pompe de couleur orange (la surface de l'aphte est complètement recouverte), éviter de toucher la zone recouverte avec la langue ou avec les doigts pendant quelques minutes afin que le film protecteur puisse se fixer, répéter le processus 3 à 10 fois par jour, jusqu'à ce que les symptômes disparaissent (éventuellement, appuyer une deuxième fois en cas d'aphte de grande taille, si la quantité de gel n'est pas suffisante pour la recouvrir complètement)    [ACL] gel filmogène qui forme un film protecteur souple (à base de polymères synthétiques et naturels, et de polysaccharides adhésifs) ; arôme orange ; sans xylitol ni alcool, sans paraben ; isole la plaie des agressions extérieures et favorise la cicatrisation ; à savoir : lorsque le stylet-précision est vide, un point de couleur orange apparaît dans l'orifice à l'extrémité de l'embout [CTJ : 2.2 €. Prix std.: 12.5 €]
(flacon, 2,5 ml, avec stylet) : ne pas s'inquiéter en cas de sensation d'insensibilité sur les muqueuses et sur la langue, au contact du gel (c'est inoffensif et temporaire) ; rincer l'embout à l'eau abondamment près usage, puis le sécher et enfin repositionner le capot protecteur sur le stylet-précision ; en savoir plus : IsyCalm Internet
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Filmogel Aphtes Urgo gel buccal (cellulose, acide carboxylique, ac. minéral) Urgo (BTG-Vivasanté) : essuyer un côté de la spatule sur le rebord du flacon et appliquer la quantité restante à l'aide du bout de la spatule de façon à bien recouvrir l'aphte ou la zone lésée, laisser sécher une dizaine de secondes puis fermer la bouche, jusqu'à 4 fois par jour (de préférence avant les principaux repas), jusqu'à cicatrisation complète (3 à 5 jours)    [ACL] gel filmogène qui forme un film protecteur souple (tant qu'il reste visible, il n'est pas nécessaire de renouveler l'application) ; arôme orange ; résistant à l'eau ; isole la plaie des agressions extérieures pendant 4 heures, soulage la douleur instantanément, et favorise la cicatrisation [CTJ : 2 €. Prix std.: 10 €]
(flacon, 10 ml) : ne pas appliquer en cas de lésions majeures (diamètre de l'aphte supérieur à 1 cm) ou herpétiformes (aphtes de très petites tailles, présents en très grand nombre) qui nécessitent l'avis du médecin traitant
[mise-à-jour-produit : 2011-08]
Aftagel gel buccal (lidocaïne, zinc) Cooper : appliquer le gel sur un doigt et masser doucement la zone douloureuse, 1 fois par jour (voire 2 fois)    [MED] anti-inflammatoire buccal (zinc) avec anesthésique local, sous forme de gel buccal rosé transparent (arôme fraise) [CTJ : 1.1 €. Prix std.: 5.5 €]
(flacon, 15 ml) : se laver les mains soigneusement avant et après chaque application
[mise-à-jour-produit : 2011-03]
Hyalugel spray (acide hyaluronique) Expanscience : pulvériser directement sur les tissus enflammés ou traumatisés par 1 à 2 pressions sur le bouton-poussoir du flacon maintenu en position verticale, 3 à 5 fois par jour, après une hygiène buccale correcte et après les principaux repas (ne pas se rincer la bouche)    [ACL] protecteur (effet barrière) et cicatrisant contre les états inflammatoires ou traumatiques de la muqueuse buccale ; contient de l'acide hyaluronique de haut poids moléculaire, obtenu par un procédé biotechnologique pour ressembler à l'acide hyaluronique physiologique présent dans la muqueuse gingivale normale (dispositif médical de classe IIa) ; également disponible sous forme de gel en tube de 20 ml et de bain de bouche en flacon de 100 ml avec gobelet doseur [CTJ : 1.4 €. Prix std.: 9 €]
(flacon-vaporisateur, 20 ml) : se laver les mains après l'application (aussi avant) ; éviter de manger et de boire pendant au moins 30 minutes après utilisation
[mise-à-jour-produit : 2012-06]
Flogencyl gel buccal (bêta-aescine) PharmaDéveloppement : appliquer un peu de gel directement avec l'embout du tube sur la zone lésée douloureuse et masser doucement, 5 fois par jour    [MED] anti-inflammatoire buccal (arômes menthe, orange) [CTJ : 1 €. Prix std.: 5 €]
(tube, 20 g) : ne pas confondre avec le dentifrice qui porte le même nom
[mise-à-jour-produit : 2011-03]
Synthol Liquide lotion (acide salicylique, lévomenthol, résorcine, vératrol) GlaxoSmithKline Santé Grand Public (GSK) : diluer 1 cuillère à soupe dans un verre d'eau et utiliser en bain de bouche, pendant 3 minutes, 2 ou 3 fois par jour    [MED] association d'aspirine (salicylé) et de substances avec un effet révulsif, d'usage buccal (aussi multi-usage) ; à savoir : pour l'anecdote, ce produit bien connu a été conçu en France par un pharmacien de Romorantain, et vendu dès 1925 dans sa pharmacie Blésoise [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 6 €]
(flacon, 450 ml) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; se rappeler que Synthol est une marque ombrelle : d'autres présentations sont disponibles (gel, spray, cryo) pour d'autres usages
[mise-à-jour-produit : 2013-06]
Aphtoral pastille à sucer (chlorhexidine, tétracaïne, vit. C) Pierre Fabre Médicament : sucer lentement 1 comprimé, sans croquer et de préférence à distance des repas, à renouveler si nécessaire au bout de 2 heures (maximum 4 comprimés par jour)    [MED] association d'un antiseptique et d'un anti-douleur anesthésique à de la vitamine C à dose modérée (52.5 mg) ; du fait de l'action de l'anesthésique local (tétracaïne), engourdissement passager de la langue ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 5.5 €]
(24 past.) : ne pas s'inquiéter en cas de coloration brune de la langue et des dents (réversible à l'arrêt du produit)
[mise-à-jour-produit : 2012-06]
Drill Pastille pastille à sucer (chlorhexidine, tétracaïne) Pierre Fabre Médicament : sucer lentement (sans croquer) 1 pastille, 4 à 6 fois par jour    [MED] association d'un antiseptique et d'un anti-douleur anesthésique ; une coloration brune de la langue et des dents peut survenir, mais elle disparaît après l'arrêt du traitement ; disponible dans de nombreux types d'arômes, avec sucre ou édulcorant de synthèse selon préférences (coquelicot-pulmoral, rose, citron-menthe, coquelicot-pulmoral sans sucre, plantes-anis-menthe sans sucre, pamplemousse-menthe-poivrée sans sucre, et depuis Novembre 2010, sureau-litchi sans sucre) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1 €. Prix std.: 5 €]
(24 past., rouges) : ne pas utiliser en traitement prolongé (risque de modifier temporairement l'équilibre microbien naturel de la gorge) ; se rappeler que Drill est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2011-08]
StrepsilSpray Lidocaïne spray (dichlorobenzyle, amylmétacrésol, lidocaïne, lévomenthol) Reckitt Benckiser Healthcare : pulvériser à 2 reprises sur la zone lésée, 1 à 6 fois par jour    [MED] association d'un antiseptique, d'un anti-bactérien et d'un anti-douleur anesthésique (lidocaïne) ; arômes menthe, anis ; également utilisé dans le traitement des maux de gorge peu intenses ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5.5 €]
(flacon-pulvérisateur, 20 ml, soit 70 doses) : ne pas s'inquiéter d'un engourdissement temporaire de la langue (effet local additionnel de l'anesthésique sur la langue)
[mise-à-jour-produit : 2012-05]
Pansoral gel buccal (acide salicylique, cétalkonium) Pierre Fabre Oral Care : appliquer une petite bille de gel sur la zone lésée (gencive douloureuse), en massage léger, 1 à 4 fois par jour    [MED] association d'un anti-douleur (antalgique, un dérivé de l'aspirine) et d'un antiseptique (amonium quaternaire), sous forme de gel (comme un dentifrice) qui s'étale uniformément sous l'effet de la température plus élevée et de la mastication ; est également utilisé pour traiter les douleurs buccales liées à l'installation de prothèse, temporaire ou permanente ; également disponibles (formules spécifiques), un gel gingival Pansoral Premières Dents et un gel buccal Pansoral Junior et Orthodontie [CTJ : 1 €. Prix std.: 5 €]
(tube, 15 g) : ne pas utiliser au moment de l'apparition des premières dents du nourrisson sans avis médical (même si l'usage est mentionné sur Internet)
[mise-à-jour-produit : 2012-11]

MISE EN GARDE : quand l'éruption buccale est associée à de la fièvre, demander conseil au pharmacien de confiance, à proximité ;
quand les aphtes se succèdent sans discontinuer ou bien sont nombreuses (plus de 3 en même temps) malgré une hygiène buccale rigoureuse, consulter le médecin traitant sans traîner

Actualisation: 11-Juin-2013
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels