* BALLONNEMENTS *
(Flatulences, Ventre rond, Avoir des gaz, Aérophagie, Pets, Rots, Météorisme)

Mots-clés : Ballonnements, Flatulences, Ventre rond, Avoir des gaz, Aérophagie, Pets, Rots, Météorisme, gargouillis, colon irritable, colopathie, siméticone, diméticone, attapulgite, gomme, charbon actif, levures, Imonogas, Siligaz, Actapulgite, Poly-Karaya, Charbon de Belloc, Carbophos, Carbosylane, Maalox Ballonnements, Rennie Déflatine, Pepsane, Météospasmyl, Carbolevure | Rédaction - Actualisation de cette page : 29 Mars 2017

INDICES
légende
gargouillis en provenance de la région de l'intestin, avec sensation ou non de lourdeur ; les ballonnements et petits problèmes apparentés sont la version bénigne d'une maladie fonctionnelle appelée syndrome du colon irritable (SCI ou colopathie) : pendant longtemps, on a cru que le SCI n'était qu'une projection psycho-somatique, aujourd'hui il est démontré qu'il s'agit davantage d'une sur-sensibilité individuelle aux gaz présents naturellement dans les intestins
ACTION
 prendre un pansement digestif contenant du kaolin (argile) ou des dérivés de la silicone (siméticone, diméticone) ou une gomme, avec un effet couvrant anti-mousse qui atténue la formation des bulles de gaz, par action mécanique
 en traitement additionnel (si insatisfaisant), prendre du charbon actif qui absorbe les gaz et permet ainsi de lutter contre leur production (ou d'emblée, une association de charbon et de pansement digestif)
 quand les ballonnements sont associés à des brûlures d'estomac, prendre un anti-acide combiné au pansement digestif
  • quand les ballonnements sont associés à des douleurs abdominales, prendre un anti-spasmodique à visée digestive combiné au pansement digestif
  •  quand les ballonnements sont associés à un ventre rond (bombé), prendre des probiotiques en association, qui peuvent être bénéfiques chez certaines personnes
     dans tous les cas, ne pas oublier que les pansements digestifs et le charbon ont un pouvoir couvrant, ce qui empêche (ou diminue) l'absorption d'autres médicaments au niveau intestinal (toujours déplacer l'heure de prise des autres médicaments d'au moins 2 heures après la prise des pansements digestifs et du charbon)
     au moment des désagréments, masser lentement l'abdomen dans le sens des aiguilles d'une montre (cela peut être bénéfique, en position allongée)
    PRÉVENTION
    légende
    modifier la composition de l'alimentation, en éliminant un par un les «fauteurs» de troubles (ce qui suffit parfois pour que les désagréments provoqués disparaissent ou deviennent plus rares), éviter les aliments qui favorisent la formation de gaz (selon expérience individuelle, le choux et les haricots blancs en grains étant fréquemment la première cible pour de nombreuses personnes, voire les lentilles, le radis et raifort, le poireau, et… certains édulcorants artificiels) ;
    bien mâcher (prendre le temps de manger, sans sauter de repas, sans manger précipitamment, éviter de parler en mangeant), lutter contre la constipation, aller à la selle à heure fixe, pratiquer une activité sportive (sauf en période post-prandiale, c'est-à-dire après un repas) ;
    éventuellement, tester d'abord la sensibilité individuelle à l'alcool, au tabac, au café, à diverses boissons gazeuses, au chewing-gum (et éliminer les produits fautifs) ;
    contre l'aérophagie, éviter les aliments ou substances induisant la constipation et toujours boire lentement (en sachant que roter peut soulager) ;
    se rappeler qu'une alimentation riche en fibre, par ailleurs bénéfique pour le transit, peut aussi augmenter les fermentations intestinales et donc favoriser les ballonnements et problèmes similaires (éviter les excès et ré-équilibrer l'alimentation) ;
    tirer les bénéfices de l'addition journalière au menu d'un yaourt aux probiotiques (lactobacilles)
    COMMENTAIRES aérophagie, ballonnements, flatulences, météorisme, pets ou rots constituent des désagréments anodins d'origine variée : parfois, ils peuvent réellement embarrasser les personnes qui en sont victimes ou leur entourage ;
    le ventre est un peu un deuxième cerveau : une mauvaise nouvelle, du stress, une peur, une contrariété, et pour la plupart des gens, c'est le mal de ventre assuré (ce que les spécialistes appellent une cible banale pour les projections psychosomatiques) ;
    à noter : l'aérophagie se manifeste par des éructations ou des rots de façon incontrôlée (après avoir avalé de l'air sans s'en rendre compte) [étymologiquement, c'est l'action de manger (phagie) de l'air (aéro)]... c'est un signe de mauvaise éducation dans la culture chrétienne, et au contraire un signe de savoir-vivre et de contentement dans la culture arabe ;
    pour l'anecdote, les rots volontairement produits (adolescents, parfois adultes) par jeu ou provocation n'ont aucune importance (et notamment n'engendrent pas plus fréquemment des ballonnements à l'âge adulte)... et le mot silicone, un des traitements de référence, est dans ce cas du genre féminin (il est masculin quand il s'agit du silicone du plombier !)

    légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

    PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
    Imonogas capsule molle (siméticone) Johnson & Johnson Santé Beauté (J&J) : avaler avec un grand verre d'eau 1 capsule, 3 fois par jour, à la fin de chaque repas (maximum 10 jours)    [MED] pansement digestif à la silicone (pas ou peu absorbé par le système digestif) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.9 €. Prix std.: 8.5 €]
    (30 caps., 240 mg) : se rappeler que le film protecteur engendré peut gêner l'absorption d'autres médicaments (et en parler au pharmacien de confiance, à proximité)
    [mise-à-jour-produit : 2012-06]
    Siligaz capsule (siméticone) Arkopharma : avaler avec un verre d'eau 2 capsules, 3 fois par jour, à la fin de chaque repas, sans dépasser une durée maximale de traitement de 10 jours    [MED] pansement digestif à la silicone (pas ou peu absorbé par le système digestif), avec de la siméticone dosée à 257.5 mg par capsule molle ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1.2 €. Prix std.: 6.5 €]
    (32 caps., 257.5 mg) : se rappeler que le film protecteur engendré peut gêner l'absorption d'autres médicaments (et en parler au pharmacien de confiance, à proximité)
    [mise-à-jour-produit : 2013-07]
    Actapulgite sachet (attapulgite) Ipsen-Pharma : verser la poudre contenue dans 1 sachet dans un verre, ajouter un peu de sucre, mélanger, puis mettre de l'eau jusqu'à mi-verre, mélanger encore et boire la solution, 3 fois par jour, avant chacun des 3 repas    [MED] pansement digestif à l'argile (pas ou peu absorbé par le système digestif), utilisé de préférence dans les cas de côlon irritable avec diarrhée prédominante [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 7 €]
    (30 sachets) : mettre, alternativement, la poudre dans un yaourt, mélanger, puis absorber (quand le goût du produit, mélangé à l'eau, ne convient pas)
    [mise-à-jour-produit : 2014-02]
    Poly-Karaya sachet (gomme karaya, crospovidone) Sanofi-Aventis : avaler les granulés contenus dans 1 sachet, sans croquer, avec un peu d'eau (tiède), 3 fois par jour, de préférence au début des repas    [MED] pansement digestif et mucilage à base de gomme (qui forme une gelée au contact de l'eau et nappe les intestins) ; régulateur du transit intestinal, davantage adapté en cas de constipation associée [CTJ : 0.8 €. Prix std.: 8 €]
    (30 sachets, 10 g) : éviter de boire beaucoup au moment d'avaler les granulés
    [mise-à-jour-produit : 2012-04]
    Charbon de Belloc capsule (charbon actif) Super Diet Production (BTG-Vivasanté) : avaler 2 capsules avec un verre d'eau, 2 à 3 fois par jour, au moment des repas    [MED] charbon actif (dosé à 125 mg), dont les propriétés ont été découvertes par Jean-Jacques Belloc en 1873 ; n'induit pas de constipation ; attention, le charbon peut amoindrir l'efficacité d'autres médicaments pris en même temps, voire même jusqu'à 2 heures après ; également disponible en boîte de 60 capsules molles [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 6.5 €]
    (36 caps., 125 mg) : ne pas s'inquiéter si, pendant le traitement, les selles se colorent en plus foncé, voire en noir (c'est normal et sans danger)
    [mise-à-jour-produit : 2016-04]
    Carbophos comprimé (charbon végétal, calcium) Tradiphar : croquer 1 ou 2 comprimés, puis les avaler avec un verre d'eau, 3 fois par jour, après les repas ou au moment des douleurs    [MED] charbon végétal (dosé à 400 mg) associé à du calcium (arôme réglisse) ; le calcium vise à neutraliser l'acidité gastrique associée aux ballonnements ; note : le charbon végétal est une poudre noire et très fine obtenue par carbonisation de bois ou de coque de noix de coco à très haute température, qui capte dans ses cavités microscopiques les gaz intestinaux, puis les entraîne avec lui dans les matières fécales [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5.5 €]
    (40 cpr.) : ne pas s'inquiéter si, pendant le traitement, les selles se colorent en plus foncé, voire en noir (c'est normal et sans danger)
    [mise-à-jour-produit : 2015-11]
    Carbosylane gélule (diméticone, charbon actif) Grimberg : avaler en même temps 1 gélule simple et 1 gélule gastro-résistante avec un verre d'eau, 3 fois par jour    [MED] charbon avec pansement digestif (à la silicone) : la gélule bleue libère ses principes actifs au niveau gastrique alors que la gélule rouge se délite plus tard, au niveau intestinal [CTJ : 1.8 €. Prix std.: 7 €]
    (24 gél., soit 12 gél. gastro-solubles, 12 gél. gastro-résistantes, jumelées, 140 mg) : ne pas s'inquiéter si, pendant le traitement, les selles se colorent en plus foncé, voire en noir (c'est normal et sans danger)
    [mise-à-jour-produit : 2015-11]
    Maalox Ballonnements comprimé (diméticone, aluminium, magnésium) Sanofi-Aventis : croquer (avant d'avaler) 2 à 4 comprimés au moment des douleurs, avec un maximum de 12 par jour    [MED] à la fois pansement digestif (à la silicone) et anti-acide (contre les aigreurs d'estomac) (arômes : citron, crème suisse) ; proscrire la prise d'autres médicaments avant un délai d'au moins 2 heures après absorption du produit ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 6 €]
    (40 cpr.) : se rappeler que Maalox est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
    [mise-à-jour-produit : 2011-03]
    Rennie Déflatine comprimé (calcium, magnésium, diméticone) Bayer Santé Familiale : croquer ou sucer 1 ou 2 comprimés, 2 à 3 fois par jour, au moment des douleurs (maximum 7 comprimés par jour)    [MED] association à double action pour les brûlures d'estomac (sels de calcium-magnésium, anti-acides) et les ballonnements (diméticone, un pansement digestif à la silicone qui absorbe les gaz des ballonnements) ; c'est pratique, car les 2 problèmes sont souvent associés ; comprimés sans sucre (arôme : menthe, citron) ; le soulagement intervient habituellement dans la demi-heure qui suit la prise ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1.3 €. Prix std.: 6 €]
    (18 cpr.) : respecter un délai d'au moins 2 heures entre la prise de ce produit et d'autres traitements ; ne pas avaler comme un comprimé standard (mais sucer ou croquer le comprimé) ; en savoir plus : Rennie Internet
    [mise-à-jour-produit : 2013-06]
    Pepsane gel buvable (diméticone, gaïazulène) Rosa-Phytopharma : avaler la gelée contenue dans 1 ou 2 sachets, 2 à 3 fois par jour (de préférence avant les repas)    [MED] à la fois pansement digestif (silicone) et pour le mal au ventre (contre les douleurs abdominales), qui couvre le tube digestif d'un film protecteur ; également disponible sous forme de gel buvable en sachet-dose de 12 sachets (un peu plus cher à l'unité) ; à savoir : le produit contient du sorbitol et du paraben (en quantités faibles) [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 6 €]
    (30 sachets, 10 g) : ne pas confondre avec le même produit (pour la même composition) sous forme de capsule, qui est utilisé différemment (manifestations fonctionnelles douloureuses au cours des affectations œso-gastro-duodénales)
    [mise-à-jour-produit : 2013-06]
    Météospasmyl capsule (siméticone, alvérine) Mayoly-Spindler : avaler 1 capsule avec un verre d'eau, 3 fois par jour, au début de chacun des 3 repas    [MED] antispasmodique (soulage les douleurs abdominales quand elles sont associées), associé à un pansement digestif (à la silicone) ; également disponible en boîte de 30 capsules, non remboursable (non conseillée) ; à savoir : depuis Avril 2012, le produit est à nouveau remboursable à 30% (en 2011, à 15%, et avant 2010, déjà à 30% !) ; le produit est remboursable à 15% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) ; note ;: le prix indiqué ici, arrondi aux 50 cents supérieurs, inclut un honoraire de dispensation de 1.02 € (également remboursable au même taux si prescrit… et non facturable par le pharmacien si pas prescrit, donc non remboursé) [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 4 €]
    (20 caps. molles) : avaler la capsule molle de préférence avec un grand verre d'eau ; ne pas acheter la boîte de 30 capsules molles, plus chère à l'unité de prise, car non remboursée, donc à prix libre (une aberration Française)
    [mise-à-jour-produit : 2017-03]
    Carbolevure gélule (charbon actif, levures) Pierre Fabre : avaler 1 gélule avec de l'eau, 3 fois par jour    [MED] charbon associé à des levures (probiotique), non absorbées au niveau intestinal [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5.5 €]
    (30 cpr., 109 mg chacun) : ne pas s'inquiéter si, pendant le traitement, les selles se colorent en plus foncé, voire en noir (c'est normal et sans danger)
    [mise-à-jour-produit : 2015-11]

    MISE EN GARDE : quand des ballonnements se déclarent subitement avec des maux de ventre et quand aller à la selle ou émettre des gaz devient impossible, il faut consulter rapidement le médecin traitant ; en cas de signes associés, comme vomissements ou malaises, comme mal au ventre persistant ou constipation depuis plusieurs jours, comme diarrhée avec fièvre et frissons, comme du sang dans les selles, il faut aussi consulter rapidement le médecin traitant

    Actualisation: 29-Mars-2017
    Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
    Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
    Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

    Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
    Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels