* CLAQUAGE *
(Élongation musculaire, Contracture musculaire, Déchirure musculaire)

Mots-clés : Claquage, Élongation musculaire, Contracture musculaire, Déchirure musculaire, étirement, léger traumatisme, fibres musculaires, coup de poignard, gonflement musculaire, encoche au muscle, craquement, claquement, méphénésine, nicotinate, méthocarbamol, camphre, lidocaïne, Structofresh, Biofreeze, Décontractyl Pommade, Lumirelax Crème, Baume Saint Bernard, Algésal Suractivé, Pharmadose Alcool, Adheban Plus | Rédaction - Actualisation de cette page : 23 Mars 2015

INDICES
légende
étirement ou léger traumatisme des fibres musculaires (et de leur enveloppe), entraînant une douleur vive et localisée (comme un coup de poignard) qui devient sourde et permanente, puis un gonflement musculaire localisé, et une forte gêne au mouvement du membre concerné ; se concrétise, à la surface du muscle, par une encoche, là où le muscle est lésé, avec parfois (pas toujours) un craquement, un claquement ;
à savoir : la gravité du traumatisme n'est pas proportionnelle à l'intensité de la douleur initiale ;
le claquage concerne dans 9 cas sur 10 un muscle de la jambe, et le plus souvent dans le cadre d'un sport ;
seules l'élongation musculaire (ou claquage léger) et la contracture légère, dues à un surmenage musculaire important ou à une activité musculaire inappropriée ou mal préparée, peuvent faire l'objet d'une automédication temporaire, avant de consulter le médecin traitant (pour une évaluation appropriée) ;
les autres lésions (contracture marquée ou déchirure musculaire, avec rupture des fibres musculaires) requièrent la consultation rapide du médecin traitant
ACTION
 immédiatement, interrompre tout effort physique même modéré et glacer la zone douloureuse avec un produit spécifique réfrigérant ou par l'application d'une poche de glace protégée par un linge pendant 10 minutes toutes les heures (à ce stade, ne pas masser, car cela risque de favoriser l'apparition d'un hématome)
 ensuite, à titre temporaire (avant consultation), appliquer un baume (pommade) myorelaxant ou antalgique, par massage lent et doux
 traiter la Douleur générale avec un antalgique adapté (pas l'aspirine qui pourrait accentuer l'hématome)
 avec l'accord du pharmacien de confiance, notamment pour la nuit, appliquer sur la zone lésée un pansement non adhésif alcoolisé (avec une compresse imbibée d'alcool à 60 degrés ou 70 degrés), le tout maintenu par une bande élastique ou bande de contention
PRÉVENTION
légende
  • toujours s'échauffer longuement et progressivement les muscles avant tout exercice intense ou avant reprise d'un sport après une longue interruption (étirements, assouplissements)
  • boire intensément avant, pendant, et après l'effort (même pour la natation)
  • en cas de susceptibilité individuelle, éviter de pratiquer les sports qui mettent le corps en asymétrie, comme le golf, le tennis, le squash, ou qui comportent de brutales retombées ou trépidation comme le volley, le basket ou le VTT
  • en cas de susceptibilité individuelle, chez les femmes, éviter de porter des chussures à talons déséquilibrants
COMMENTAIRES un bain chaud (ou l'application sur la zone lésée de sachets chauffants ou d'un coussin chauffant électrique) peut apporter un soulagement bénéfique, dans un deuxième temps (pas immédiatement)
ne pas confondre 2 problèmes musculaires de l'automédication après un traumatisme léger : le claquage, assimilé à un choc, d'apparition immédiate, d'une part, et d'autre part les courbatures et crampes, d'apparition différée (quelques heures après, voire durant la nuit, ou le lendemain) : voir Courbatures
ne pas confondre, non plus, ces problèmes avec la tendinite (liée aux tendons, les extrémités des muscles) qui, elle, requiert la consultation médicale sans tarder : voir Tendinite

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Structofresh gel (alcool isopropylique, levomenthol) Pierre Fabre Santé : appliquer en couche fine, masser longuement jusqu'à pénétration complète, 3 à 4 fois par jour    [ACL] cryothérapie en réduisant le gonflement post-traumatique et en soulageant rapidement mais momentanément les douleurs (texture non grasse : ne tache pas ; odeur non persistante) ; texture moins fluide que son concurrent Biofreeze [CTJ : 1.4 €. Prix std.: 8.5 €]
(tube, 90 g) : bien se laver les mains après application (aussi avant) ; ne pas utiliser sur une muqueuse, une plaie ou une peau lésée ; ne pas utiliser sous pansement occlusif
[mise-à-jour-produit : 2015-03]
Biofreeze gel (Ilex parguensis) OTC Medical : appliquer en couche fine, masser longuement jusqu'à pénétration complète, 3 à 4 fois par jour    [ACL] cryothérapie en réduisant le gonflement post-traumatique et en soulageant rapidement mais momentanément les douleurs (texture non grasse : ne tache pas ; odeur non persistante) ; texture plus fluide que son concurrent Structofresh ; également disponible sous forme de roll-on contenant 82 g (au lieu de 110 g), ou en spray de 118 ml, à un prix comparable, ou encore en sachet de voyage de 5 g (plus onéreux à l'usage) ; le produit est breveté par le fabricant Américain Hygenic Performance Health qui en a confié la distribution en France à OTC Medical [CTJ : 1.4 €. Prix std.: 10.5 €]
(tube, 110 g) : bien se laver les mains après application (aussi avant) ; ne pas utiliser sur une muqueuse, une plaie ou une peau lésée ; ne pas utiliser sous pansement occlusif ; ne pas utiliser en association avec d'autres crèmes ; en savoir plus : Biofreeze Internet
[mise-à-jour-produit : 2015-03]
Décontractyl Pommade pommade (méphénésine, nicotinate) Sanofi-Aventis : appliquer sur la zone à traiter, en massant légèrement et doucement, 2 fois par jour, voire plus, selon besoin et intensité des troubles    [MED] baume relaxant musculaire, associé à un révulsif (nicotinate) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 6 €]
(tube, 80 g) : ne pas s'inquiéter en cas d'apparition de rougeur sur la zone traitée ou sur la main applicatrice (effet vasodilatateur sur les vaisseaux sanguins) ; bien se laver les mains après traitement (aussi avant) ; ne pas utiliser sur les muqueuses, sur une plaie ou sous pansement étanche
[mise-à-jour-produit : 2012-11]
Lumirelax Crème crème (méthocarbamol) Juvise : appliquer en massant lentement et longuement, jusqu'à disparition des traces de crème, 2 à 5 fois par jour    [MED] baume myorelaxant (relaxant musculaire) local ; également disponible sous forme de comprimés (remboursable à 15% et sous prescription médicale, en liste II) [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 8.5 €]
(tube, 80 g) : bien se laver les mains avant et après application (le produit peut tacher les vêtements) ; ne pas appliquer sur les muqueuses, les plaies, une peau lésée ou sous un pansement étanche (par exemple hydrocolloïde)
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Baume Saint Bernard  légende crème (acide salicylique, camphre, lévomenthol, Capsicum oléorésine) Merck Médication Familiale : appliquer sur la zone lésée 1 à 2 fois par jour, en massant doucement et longtemps (jusqu'à pénétration complète)    [MED] baume anti-douleur, calmant, avec des substances révulsives (camphre, Capsicum oléorésine) et un dérivé de l'aspirine ; attention, le produit contient des terpènes (camphre, dérivé du menthol) ; également disponible en tube de 100 g (plus économique, en cas d'utilisation renouvelée) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1.1 €. Prix std.: 8 €]
(tube, 42 g) : bien nettoyer la peau à l'eau savonneuse, avant l'application ; ne pas dépasser la posologie conseillée (marge thérapeutique étroite des terpènes)
[mise-à-jour-produit : 2012-07]
Algésal Suractivé baume (acide salicylique, diéthylamine, myrtécaïne) PharmaDéveloppement : appliquer sur la zone lésée, en massant doucement et longuement jusqu'à pénétration complète, 2 ou 3 fois par jour    [MED] association d'un salicylé, d'un anesthésique local (myrtécaïne) et d'une amine secondaire fortement basique, comme traitement local d'appoint à visée antalgique (avec dérivé de l'aspirine) [CTJ : 1.4 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 40g) : bien se laver les mains avant et après application ; éviter un usage prolongé sur des surfaces étendues ou profondément lésées, en raison de la présence de terpènes en tant qu'excipients (demander les détails au pharmacien de confiance) ; ne pas confondre avec Algésal Baume à la composition diiférente
[mise-à-jour-produit : 2012-01]
Pharmadose Alcool compresse imprégnée (alcool camphré 70 degrés) Gilbert (Batteur) : appliquer 1 compresse sur la zone lésée, après nettoyage à l'eau savonneuse, 1 fois par jour (garder 12 heures sur 24, par exemple à faire le soir et tout ôter au matin)    [MED] alcool en dosette pratique, pour l'antisepsie des petites plaies superficielles ou des légers traumatismes, avec effet anti-inflammatoire rapide (l'alcool à 70 degrés est un antiseptique plus efficace que l'alcool à 90 degrés, contrairement aux apparences) [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 3.5 €]
(12 compresses, 2.5 ml) : éviter le contact de la compresse avec les muqueuses et les zones de peau fragile (pourtour des yeux, ...) ; se rappeler que Pharmadose est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits (y compris une trousse de secours pour sportifs et des compresses imprégnées antiseptiques, sans statut de médicament), compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2012-11]
Adheban Plus bande (bande adhésive) 3M Santé : appliquer la bande, après nettoyage et séchage soigneux, autour du membre blessé de façon à le comprimer fortement et à dépasser largement la zone lésée (décoller le support protecteur ; ne pas laisser en place plus de 10 minutes)    [ACL] bande de contention musculo-ligamentaire élastique adhésive pour pansement de compression réutilisable (haute adhésivité, sans latex, support aéré, 100% coton, extensible dans le sens de la longueur) ; le CTJ est ici calculé sur la base d'un amortissement sur 6 utilisations successives de la moitié de la bande à chaque fois ; également disponible en largeurs plus grandes (6 cm, 8 cm, 10 cm) pour la même longueur (plus onéreux) ; également utilisable en contention veineuse (alors demander conseil au pharmacien de confiance) [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 4 €]
(1 bande, 2.5 m x 3 cm) : éviter les circulaires serrées (forte superposition), lors de la pose, et bien presser, notamment sur les bords pour une adhérence maximum
[mise-à-jour-produit : 2012-01]

MISE EN GARDE : quand la douleur est localisée à l'arrière du talon et qu'elle gêne la marche ou fait boiter, quand le claquage est violent (contracture marquée, déchirure, voire rupture), consulter le médecin traitant avant tout et sans traîner

Actualisation: 23-Mars-2015
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels