* CONTUSION *

Mots-clés : Contusion, ibuprofène, diclofénac, acide niflumique, pentosane, aescine, bromélaïne, arnica, UrgoFroid, Ibutop, AdvilMed Gel, Nurofen Gel, Voltaren Actigo, Flector Tissugel EP, Niflugel, Hémoclar, Synthol Gel, Réparil, Arnigel, Extranase, Adheban Plus | Rédaction - Actualisation de cette page : 4 Avril 2017

INDICES
légende
une lésion sans gravité apparente, consécutive à un choc ou à un coup, sans qu'il y ait déchirure de la peau (encore appelée béquille dans le langage populaire)
ACTION dans l'ordre, précisément :
 mettre au repos le membre blessé (et le maintenir si possible en position surélevée, par exemple à 45 degrés par rapport à l'horizontale pour la jambe)
 appliquer temporairement sur la zone choquée un jet de spray froid ou bien une poche (type sac de congélation) remplie de glaçons et recouverte d'un linge (donc, pas directement sur la peau et pas plus de 30 minutes, 4 fois par jour), pour limiter l'épanchement (et atténuer la couleur bleue)
 se soigner localement par l'application de crèmes, de gels ou de solutions contenant un AINS (anti-inflammatoire non stéroïdien), de préparations à base d'arnica, et de médicaments contenant des enzymes (le même produit peut servir au traitement des bleus ou hématomes par voie locale)
 éventuellement installer temporairement un pansement compressif (une simple bande cohésive, placée autour du membre lésé, de façon à le comprimer fortement, en dépassant largement la zone de contusion), puis le retirer au bout de 10 minutes environ
 soulager éventuellement, mais sans tarder, la douleur générale résiduelle avec un antalgique, en évitant l'aspirine, qui par son effet de fluidifiant sanguin peut aggraver les saignements
PRÉVENTION se concentrer sur la tache en cours pour éviter les chocs inattendus (bricolage, accidents domestiques ou professionnels) ;
lors de la pratique de sport violent, se protéger convenablement des coups fréquents (par exemple, gants, genouillères, protège-oreille)
COMMENTAIRES hormis l'aspirine, le traitement résiduel de la douleur peut être réalisé avec tout anti-douleur oral, même un anti-inflammatoire (AINS) qui pourrait être également utilisé en traitement local (en effet le passage dans le sang des AINS d'application local est très limité) ;
pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des anti-inflammatoires génériques, par voie locale

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
UrgoFroid spray (butane, propane, methylal) Urgo (BTG-Vivasanté) : pulvériser à 10 cm de la partie du corps à traiter, en procédant par brèves pressions (sans pulvérisation prolongée), arrêter la pulvérisation dès l'apparition de givre, recommencer l'opération si nécessaire jusqu'à obtenir le froid désiré    [ACL] gaz liquéfié ; cryothérapie (thérapie par le froid) en réduisant le gonflement post-traumatique et en soulageant momentanément la douleur (concerne donc tous les petits traumatismes, depuis le choc-bobo bénin des petits à l'entorse) [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 17.5 €]
(flacon-pulvérisateur, 400 ml) : ne pas pulvériser près des yeux, des muqueuses, sur une peau lésée ou irritée, ou près d'une flamme
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Ibutop gel (ibuprofène) Omega Pharma : nettoyer et sécher la zone à traiter, puis appliquer en massage lent et prolongé, 3 fois par jour (maximum 5 jours)    [MED] anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), pour application locale contre l'inflammation et la douleur [CTJ : 1.7 €. Prix std.: 8.5 €]
(tube, 50 g) : bien se laver les mains avant et après application
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
AdvilMed Gel gel (ibuprofène) Pfizer Santé Familiale : appliquer sur la zone à traiter, en massant légèrement et longuement, 3 fois par jour (maximum 5 jours)    [MED] antalgique et anti-inflammatoire d'action locale, pour la douleur d'intensité légère à modérée dans le cas d'entorses, de foulures, de contusions ; application interdite au niveau des yeux, des muqueuses, des plaies ou des lésions infectées, sur les brûlures ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) ; attention, depuis Janvier 2014, toutes les spécialités remboursables d'Advil en comprimé, suspension buvable et gel ont changé de nom en AdvilMed (les produits appelés Advil seuls ne sont plus remboursables, mais ils sont identiques et plus chers) [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 4.5 €]
(tube, 100 g, 5%) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; ne pas considérer un autre conditionnement plus petit, soit, depuis Septembre 2012, le tube de 60 g pour 1 € de plus environ (c'est moins économique à l'unité de prise, sans avantages particuliers pour une utilisation nomade)
[mise-à-jour-produit : 2017-04]
Nurofen Gel gel (ibuprofène) Reckitt Benckiser Healthcare : appliquer le produit sur la zone à traiter, douloureuse ou inflammée, en massant lentement et longuement, 3 fois par jour (maximum 5 jours)    [MED] antalgique (anti-douleur), anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), d'action locale ; somnolence possible, mais rare (ne pas conduire avec ce traitement) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 5 €]
(tube, 50 g, 5%) : bien se laver les mains après chaque utilisation (aussi, avant) ; ne pas appliquer sur les muqueuses
[mise-à-jour-produit : 2015-02]
Voltaren Actigo gel (diclofénac) Novartis Santé Familiale : appliquer un ruban de 5 cm de gel sur la zone à traiter, en massant doucement et longuement, 3 fois par jour (maximum 4 jours)    [MED] anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), sous forme de gel local (dosé à 1%), qui agit contre l'inflammation et la douleur ; également disponible depuis 2010 en flacon pressurisé de 50 ml ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 60 g, 1%) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Flector Tissugel EP compresse imprégnée (diclofénac) Genévrier : appliquer 1 compresse sur la zone lésée, après nettoyage à l'eau savonneuse, 1 fois par jour, pendant 3 à 7 jours    [MED] anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) local à diffusion continue, contre l'inflammation et la douleur post-traumatiques, sous forme de compresse imprégnée d'un gel (à 1%), d'un sel particulier (épolamine) de diclofénac ; les 5 dispositifs sont contenus dans une enveloppe hermétique avec un système de fermeture zippé (conservation pendant 3 mois maximum, une fois après ouverture du sachet) ; également disponible sous forme de tube de gel standard (sans compresse), plus économique (mais moins pratique) [CTJ : 2.8 €. Prix std.: 14 €]
(5 compresses) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; se rappeler qu'un filet élastique, disponible en officine, peut aider à maintenir la compresse ; appliquer 2 fois par jour en cas de douleur plus intense ; rincer abondamment avec de l'eau tiède, en cas de contact accidentel avec les yeux ; éviter tout contact de la zone traitée avec les rayons ultraviolets (soleil ou cabine U.V.)
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Niflugel gel percutané (acide niflumique) Bristol-Myers Squibb (BMS) : appliquer le gel par un massage doux et prolongé, 3 fois par jour    [MED] antalgique (anti-douleur), anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), d'action locale, sous forme d'un gel d'absorption rapide ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) ; note : le prix indiqué ici, arrondi aux 50 cents supérieurs, inclut un honoraire de dispensation de 1.02 € (également remboursable au même taux si prescrit… et non facturable par le pharmacien si pas prescrit, donc non remboursé) [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 3 €]
(tube, 60 g) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; ne pas appliquer sur une surface étendue du corps (risque d'effets généraux)
[mise-à-jour-produit : 2017-04]
Hémoclar crème (pentosane) Sanofi-Aventis : appliquer sur la zone à traiter, puis masser doucement et longuement, jusqu'à pénétration complète, 2 à 4 fois par jour    [MED] anti-ecchymotique vasculoprotecteur, contre l'inflammation et la thrombose des vaisseaux superficiels ; plus l'application est précoce (immédiatement après un coup), plus le produit est efficace ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1 €. Prix std.: 5 €]
(tube, 30 g) : bien se laver les mains, après manipulation de la crème (aussi avant)
[mise-à-jour-produit : 2012-06]
Synthol Gel gel (acide salicylique, lévomenthol, résorcine, vératrol) GlaxoSmithKline Santé Grand Public (GSK) : étendre le gel sur la zone à traiter douloureuse et faire pénétrer en massant doucement et longuement, 2 ou 3 fois par jour    [MED] association d'aspirine (salicylé) et de substances avec un effet révulsif ; contient de l'alcool (titre de l'ordre de 35 degrés) [CTJ : 0.9 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 75 g) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; se rappeler que Synthol est une marque ombrelle : d'autres présentations sont disponibles (lotion, spray, cryo) pour d'autres usages
[mise-à-jour-produit : 2013-01]
Réparil gel (aescine, acide salicylique) Rottapharm Madaus : appliquer le gel sur la zone à traiter, puis faire pénétrer lentement par un léger massage, 2 à 4 fois par jour    [MED] association d'un activateur de la circulation sanguine superficielle et d'un dérivé de l'aspirine (salicylé) comme anti-douleur, anti-inflammatoire, et tonique veineux [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5 €]
(tube, 40 g) : ne pas appliquer sur les muqueuses, une plaie, un eczéma ou un ulcère, ni au voisinage de l'œil (le produit contient de l'alcool) ; bien se laver les mains après l'application (aussi, avant)
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Arnigel gel (arnica) Boiron : appliquer sur la zone lésée en massage léger, jusqu'à pénétration complète, le plus tôt possible, 3 fois par jour    [MED] anti-œdémateux à base d'extrait de plante (phytothérapie) pour les petits traumatismes (contusion), pour les œdèmes locaux et en cas de fatigue musculaire ; à savoir : il ne s'agit pas d'homéopathie (même si c'est un produit de Boiron… pas de haute dilution), en sachant que Boiron a lancé en Juin 2012, Arnicalme en comprimés orodispersibles, avec, lui, une formule homéopathique ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies ; également disponible sous forme de spray (Arnispray, sans le statut de médicament) en format pocket à 50 ml (et avec une formule différente, incluant hamamélis et menthe poivrée, dans un but apaisant) [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 45 g, 7%) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; ne pas s'inquiéter en cas de dessèchement et d'irritation légère de la peau (présence d'alcool quasi pur comme excipient) ; pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des produits génériques contenant de l'arnica, par voie locale
[mise-à-jour-produit : 2012-06]
Extranase comprimé gastrorésistant (bromélaïnes) Rottapharm Madaus : avaler (sans croquer) 3 comprimés, 3 fois par jour    [MED] anti-œdémateux à base d'extrait de plante (phytothérapie), précisément d'enzymes protéolytiques issues de la tige d'ananas (enzymothérapie) [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 3 €]
(40 cpr.) : en cas d'antécédents allergiques (à l'ananas), en parler au pharmacien de confiance
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Adheban Plus bande (bande adhésive) 3M Santé : appliquer la bande, après nettoyage et séchage soigneux, autour du membre blessé de façon à le comprimer fortement et à dépasser largement la zone lésée (décoller le support protecteur ; ne pas laisser en place plus de 10 minutes)    [ACL] bande de contention musculo-ligamentaire élastique adhésive pour pansement de compression réutilisable (haute adhésivité, sans latex, support aéré, 100% coton, extensible dans le sens de la longueur) ; le CTJ est ici calculé sur la base d'un amortissement sur 6 utilisations successives de la moitié de la bande à chaque fois ; également disponible en largeurs plus grandes (6 cm, 8 cm, 10 cm) pour la même longueur (plus onéreux) ; également utilisable en contention veineuse (alors demander conseil au pharmacien de confiance) [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 4 €]
(1 bande, 2.5 m x 3 cm) : éviter les circulaires serrées (forte superposition), lors de la pose, et bien presser, notamment sur les bords pour une adhérence maximum
[mise-à-jour-produit : 2012-01]

MISE EN GARDE : quand les douleurs sont très violentes, quand il est impossible de marcher ou de se servir du membre choqué, quand le membre atteint est déformé ou l'articulation semble avoir du jeu (risque de fracture ou rupture musculaire ou ligamenteuse), quand une poche de sang semble s'être formée à l'endroit du choc, quand la zone blessée devient rouge, chaude et douloureuse, quand le choc a touché l'œil ou la zone environnante, il faut consulter rapidement le médecin traitant

Actualisation: 4-Avril-2017
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels