* COURBATURES *
(Crampes)

Mots-clés : Courbatures, Crampes, grippage musculaire, blocage musculaire, muscle, méphénésine, camphre, salycilé, méthocarbamol, idrocilamide, fructose, maltodextrines, flavonoïdes, Décontractyl Pommade, Algésal Suractivé, Lumbalgine, Inongan, Lumirelax Crème, Srilane, SyntholKiné Patch Chauffant, Oligosol Potassium, Spasmag | Rédaction - Actualisation de cette page : 25 Juillet 2014

INDICES
légende
une sensation de grippage musculaire douloureux, de gêne importante au mouvement, pour la courbature, suite à une sollicitation précédente trop intense ou inhabituelle de la musculature (survenant le lendemain ou le surlendemain au matin, le plus souvent) ;
une sensation de blocage musculaire, pour la crampe, avec douleur vive à l'une des jambes ou au pied (semblable à une lame de couteau qui transperce le muscle concerné), suite à une sollicitation précédente trop intense de la musculature (par exemple au sport), ou à un déficit en potassium/magnésium intracellulaire, ou encore en raison du froid intense, ou encore sans raison évidente
ACTION
légende
 en cas de survenue de courbature (logiquement après un effort inhabituel) ou de crampe, soulager éventuellement la douleur générale avec un antalgique, notamment par les AINS, et se traiter avec un décontractant musculaire (oral ou local), ce qui permet de soulager les cas difficiles
 pour les courbatures seules, appliquer un patch chauffant (thermothérapie) pour soulager les douleurs
 tester une oligothérapie, comme modificateur de terrain
 engager une cure de magnésium quand les crampes sont fréquentes sans raison apparente et en dehors de la nuit
 en cas de crampe après (ou pendant) une activité sportive prolongée par temps chaud, envisager de prendre des boissons spécialement prévues pour le sport (qui apportent en plus des sels minéraux et des glucides)
 lors de la survenue irrégulière d'une crampe inopinée (pendant un effort ou de manière isolée), étirer le muscle concerné en appuyant fermement l'extrémité du pied sur un plan dur (et une fois la crampe passée, masser délicatement, sans pétrir, le muscle, éventuellement prendre un bain chaud)
PRÉVENTION
légende
éviter les efforts trop violents ou trop prolongés lors de pratiques sportives épisodiques ou irrégulières, notamment après 40 ans et proscrire les descentes rapides (gambader, courir !), lors de randonnées (à l'aller comme au retour) ;
avant tout effort musculaire, pratiquer l'échauffement des muscles (tel qu'appris à l'école : assouplissement et étirement pendant 5 à 10 minutes) ;
en cas de reprise d'une activité sportive après une interruption longue, se remettre à l'effort très progressivement ;
ne pas oublier de bien s'hydrater avant et au cours de l'exercice (notamment en cas de forte chaleur, car l'hydratation insuffisante serait la principale cause des crampes par temps chaud) ;
manger des sucres lents (par exemple, des pâtes) la veille de gros efforts et minimiser la consommation d'aliments acides (vinaigre, tomate, piment)
COMMENTAIRES ne pas oublier que les crampes sont fréquentes pendant la grossesse (et en parler au médecin traitant, sans s'affoler) ;
ne pas confondre, bien sûr, une crampe musculaire avec une crampe d'estomac (voir : Aigreurs d'estomac) ;
ne pas confondre 2 problèmes musculaires de l'automédication après un traumatisme léger : le claquage et assimilé, d'apparition immédiate d'une part, et d'autre part les courbatures et crampes, d'apparition différée (quelques heures après, voire durant la nuit, ou le lendemain) : voir Claquage ;
ne pas confondre, non plus ces problèmes avec la tendinite (liée aux tendons, pas aux muscles eux-mêmes) qui, elle, requiert la consultation médicale sans tarder : voir Tendinite

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Décontractyl Pommade pommade (méphénésine, nicotinate) Sanofi-Aventis : appliquer sur la zone à traiter, en massant légèrement et doucement, 2 fois par jour, voire plus, selon besoin et intensité des troubles    [MED] baume relaxant musculaire, associé à un révulsif (nicotinate) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 6 €]
(tube, 80 g) : ne pas s'inquiéter en cas d'apparition de rougeur sur la zone traitée ou sur la main applicatrice (effet vasodilatateur sur les vaisseaux sanguins) ; bien se laver les mains après traitement (aussi avant) ; ne pas utiliser sur les muqueuses, sur une plaie ou sous pansement étanche
[mise-à-jour-produit : 2012-11]
Algésal Suractivé baume (acide salicylique, diéthylamine, myrtécaïne) PharmaDéveloppement : appliquer sur la zone lésée, en massant doucement et longuement jusqu'à pénétration complète, 2 ou 3 fois par jour    [MED] association d'un salicylé, d'un anesthésique local (myrtécaïne) et d'une amine secondaire fortement basique, comme traitement local d'appoint à visée antalgique (avec dérivé de l'aspirine) [CTJ : 1.4 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 40g) : bien se laver les mains avant et après application ; éviter un usage prolongé sur des surfaces étendues ou profondément lésées, en raison de la présence de terpènes en tant qu'excipients (demander les détails au pharmacien de confiance) ; ne pas confondre avec Algésal Baume à la composition diiférente
[mise-à-jour-produit : 2012-01]
Lumbalgine crème (camphre, salicylé, lévomenthol, benzyle) Cooper : appliquer en massant lentement et longuement, jusqu'à disparition des traces de crème, 3 fois par jour (voire plus, en cas de douleur persistante)    [MED] pommade à visée antalgique (anti-douleur) avec un dérivé de l'aspirine et des substances qui ont un effet révulsif et relaxant ; également disponible en tube de 90 g (plus économique, en cas d'usage régulier) [CTJ : 1.1 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 50 g) : bien se laver les mains avant et après application (le produit peut tacher les vêtements) ; ne pas utiliser chez la personne âgée (risque de confusion)et chez l'enfant, en raison de la présence de camphre (à 3.5%) dans la formule
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Inongan crème (camphre, salicylé) Sofibel : nettoyer et sécher la zone lésée, puis appliquer en massage lent et prolongé, 3 fois par jour    [MED] pommade à visée antalgique (avec dérivé de l'aspirine) et camphre à 1% [CTJ : 1.2 €. Prix std.: 4.5 €]
(tube, 55 g) : bien se laver les mains avant et après application
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Lumirelax Crème crème (méthocarbamol) Juvise : appliquer en massant lentement et longuement, jusqu'à disparition des traces de crème, 2 à 5 fois par jour    [MED] baume myorelaxant (relaxant musculaire) local ; également disponible sous forme de comprimés (remboursable à 15% et sous prescription médicale, en liste II) [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 8.5 €]
(tube, 80 g) : bien se laver les mains avant et après application (le produit peut tacher les vêtements) ; ne pas appliquer sur les muqueuses, les plaies, une peau lésée ou sous un pansement étanche (par exemple hydrocolloïde)
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Srilane crème (idrocilamide) Merck Médication Familiale : appliquer l'équivalent d'1 noisette de produit sur la zone lésée en massant doucement et lentement, 1 à 3 fois par jour    [MED] anti-inflammatoire myorelaxant (relaxant musculaire) local [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 60 g) : bien se laver les mains après application (aussi avant)
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
SyntholKiné Patch Chauffant patch (fer, charbon activé) GlaxoSmithKline Santé Grand Public (GSK) : placer le patch sur la zone lésée, après lavage et séchage soigneux de la zone à traiter    [ACL] thermothérapie (chaleur thérapeutique) des courbatures par des agents calorifiques (fer, charbon activé, eau) qui s'activent naturellement au contact de l'air, dès l'ouverture du sachet ; le niveau de chaleur maximal est atteint en 20 à 30 minutes et dure normalement 8 heures ; fin 2010, a été lancée un nouveau produit de la gamme SyntholKiné, sous forme de Roll-on de Massage, pour soulager les tensions musculaires, grâce à l'action mécanique de sa bille combinée à des huiles essentielles, et en 2011, le Patch Chauffant a été décliné en 2 présentations «zones étendues» (plus onéreux) et «zones ciblées», en fonction de la localisation et de son étendue [CTJ : 4.8 €. Prix std.: 9.5 €]
(2 sachets, 2 patchs, usage unique) : se rappeler que le patch diffuse uniquement de la chaleur (aucune substance ne pénètre dans l'organisme) ; ne pas utiliser pour les douleurs musculaires qui requièrent un traitement par le froid (claquage et assimilé, contusion) ; en savoir plus : SyntholKiné Internet
[mise-à-jour-produit : 2013-07]
Oligosol Potassium solution buvable (potassium) Labcatal : verser le contenu d'1 ampoule dans la bouche (en cassant une pointe, en portant la pointe cassée à la bouche, et en cassant l'autre pointe, pour vider), puis garder le contenu de l'ampoule sous la langue 1 à 2 minutes avant de l'avaler (renouveler éventuellement jusqu'à 3 fois par jour), de préférence le matin à jeun ou éventuellement 15 minutes avant un repas, ou le soir au coucher    [MED] oligothérapie permettant d'améliorer les patients présentant un simple dérèglement physiologique, une fragilité ou une prédisposition particulière, d'où le terme de modificateur de terrain ; plus adapté aux crampes qu'aux courbatures [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 3 €]
(14 amp., 2 ml) : préférer la prise par voie sublinguale (meilleure absorption) à la voie orale standard
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Spasmag gélule (magnésium, levure) Grimberg : avaler 2 à 3 gélules avec un verre d'eau, 1 à 2 fois par jour, de préférence avant ou au cours des repas (maximum 6 gélules par jour, maximum 1 mois)    [MED] association de magnésium et de levure (de bière, riche en vitamine B6) pour supplémentation minérale ciblée ; également disponible sous forme d'ampoule en solution buvable (arôme orange, à dosage double, mais emploi 2 fois plus faible) ; le produit, auparavant remboursable si prescrit, est déremboursé à compter du 1er Octobre 2010 ; en Février 2014, le produit n'est plus autorisé en dessous de 12 ans ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies depuis Juillet 2014 [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 6 €]
(60 gél., 59 mg d'équivalent magnésium) : se rappeler que l'addition de levure correspond à une amélioration de la formule (engagée par le fabricant il y a quelques années)
[mise-à-jour-produit : 2014-07]
Isoxan Sport P.R.O. solution buvable (fructose, maltodextrines, bioflavonoïdes, vitamines, minéraux) NHS (Menarini) : diluer le contenu d'1 sachet dans 75 cl d'eau, boire la solution reconstituée dans la journée (3 fois : avant, pendant et après l'effort)    [ACL] mélange complet hydratant et nutritif (arôme orange), avec des vitamines (C, groupe B) pour protéger, optimiser, récupérer, s'hydrater et éviter l’accumulation d’acide lactique (à l’origine des crampes et des courbatures) dans les muscles ; à savoir : le produit est autorisé en compétition ; également disponible en comprimé sous la dénomination Isoxan Sport Force et Isoxan Sport Endurance, comme complexes multivitaminés avec minéraux [CTJ : 1.2 €. Prix std.: 12 €]
(10 sachets, 30 g) : ne pas consommer plus de 5 sachets par jour ; se rappeler qu'Isoxan est une marque ombrelle de polyvitamines (avec des utilisations spécifiques, pour la personne âgée, le sportif, le jeune en croissance, etc.) ; en savoir plus : Isoxan-Sport Internet
[mise-à-jour-produit : 2013-06]

MISE EN GARDE : quand les courbatures sont associées à une forte montée de fièvre, ou bien à des tremblements musculaires (risque de début d'infection), consulter le médecin traitant dès que possible ;
quand les courbatures s'accompagnent d'autres symptômes comme de la fièvre, des crampes ou des tremblements musculaires, quand elles empêchent tout mouvement, quand elles ne sont pas associées à un effort musculaire inhabituel, quand des crampes à répétition troublent le sommeil, quand les crampes une fois disparues sont suivies de fortes douleurs, consulter le médecin traitant sans traîner

Actualisation: 25-Juillet-2014
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels