* HÉMORROÏDES *
(Crise hémorroïdaire, Sang dans les selles, Douleur à l'anus, Mal à l'anus)

Mots-clés : Hémorroïdes, Crise hémorroïdaire, Sang dans les selles, Douleur à l'anus, Mal à l'anus, hemoroides, saignement, diosmine, troxérutine, hirudine, désonide, lidocaïne, rétinol, ruscoside, alpha-tocophérol, héparine, carraghénate, titane, zinc, hamamélis, aloe vera, Titanoral, Veinamitol, Daflon, Hirucrème, Cirkan Prednacinolone, Phlébosup, Rectoquotane, Titanoréïne Lidocaïne, Sédorrhoïde, Prep'H Lingettes | Rédaction - Actualisation de cette page : 21 Mars 2017

INDICES
légende
saignement (un peu de sang rouge sur le papier toilette et des éclaboussures de sang dans la cuvette en fin de selles), gonflement (sensation de tension, pesanteur, brûlure, parfois démangeaisons anales), prolapsus (lors d'un effort ou de la selle, perception d'une petite masse molle réductible au doigt, avec douleur éventuelle -pas toujours- modérée voire gênante, avec démangeaisons, avec suintement de mucus), suite à une dilatation variqueuse (comme des varices) des veines de l'anus
ACTION traiter les crises hémorroïdaires douloureuses,
 soit par des produits par voie orale (comprimé, solution buvable) qui ont un effet protecteur sur les vaisseaux (toniques veineux à forte dose),
 soit par des traitements locaux (crème, gel, suppositoire) pour atténuer les symptômes (toniques veineux, vasoconstricteurs, camphre, menthol, extraits végétaux, anesthésiques locaux),
 soit par les deux types de produit associés (oral + local), en parallèle (si insatisfaction ou échec avec chacun des types de produit, pris seul)
 utiliser des lingettes nettoyantes spéciales pour leurs côtés pratiques et hygiéniques
 quand les douleurs restent vives, prendre en plus un anti-inflammatoire par voie orale (AINS) listé dans la douleur générale
 pratiquer éventuellement les bains de siège 1 à 2 fois par jour, à peine tièdes, durant 10 minutes (pour soulager)
 consulter le médecin traitant quand la crise hémorroïdaire n'est pas soulagée après 3 à 5 jours de traitement oral et/ou local
 envisager la chirurgie, dans certains cas d'évolution et après échec des médicaments, avec le médecin traitant ou le spécialiste de recours (différentes techniques modernes, bien codifiées selon le type d'hémorroïdes, internes ou externes)
PRÉVENTION régulariser le transit intestinal (minimiser les possibilités de constipation, avec des aliments riches en fibre et colorés, comme les haricots verts), faire de l'exercice (éviter la sédentarité, les longues périodes de station debout ou assis, mais sans effort physique anormal), drainer le foie, réduire la consommation d'alcool, éviter l'ajout d'épices dans l'alimentation, ne pas (ou moins) fumer de tabac, éviter le stress, préférer le papier toilettes non irritant (un peu plus cher)
COMMENTAIRES le problème est le plus souvent bénin, mais très fréquent, vraiment gênant, et peut être douloureux, aussi bien chez les hommes (après la quarantaine, parfois avant) que chez les femmes (souvent après une grossesse) ;
les causes sont mal connues, et ne semblent pas être corrélées à une maladie veineuse des jambes ;
lors de la crise, prendre les médicaments toutes les 2 heures, puis espacer ;
pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des toniques veineux génériques, par voie orale ;
pour en savoir plus : Hémorroïdes-Infos ;
une démangeaison persistante à l'anus, sans perte sanguine, requiert de consulter le médecin traitant car elle peut être la conséquence d'autres problèmes distincts ;
attention aux auto-diagnostics hâtifs (pour se rassurer) : tout saignement rectal accompagné de douleur n'est pas forcément dû à une crise hémorroïdaire (lors de la première fois, ou en cas de doute une autre fois, consulter toujours le médecin traitant)

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Titanoral comprimé (diosmine) Johnson & Johnson Santé Beauté (J&J) : avaler 1 comprimé avec un peu d'eau, 2 ou 3 fois par jour, de préférence au cours des repas (maximum 15 jours)    [MED] veino-tonique, protecteur vasculaire qui stimule la circulation du sang dans les veines ; attention, le produit a été supprimé du catalogue du fabricant en Janvier 2011 (mais il reste en stock dans certaines officines, dans l'attente d'un éventuel relais par un autre distributeur) [CTJ : 0.8 €. Prix std.: 10 €]
(30 cpr., 600 mg) : pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques ; en savoir plus : Titanoral Internet
[mise-à-jour-produit : 2012-01]
Veinamitol poudre pour solution buvable (troxérutine) Negma (Wockhardt) : verser le contenu d'1 sachet dans un verre d'eau, mélanger jusqu'à dissolution, puis boire immédiatement la solution, 1 fois par jour    [MED] veino-tonique, protecteur vasculaire, qui stimule la circulation du sang dans les veines (arôme orange) ; le sachet-dose de solution buvable présente des avantages pratiques (notamment pour la femme active) [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5.5 €]
(10 sachets, 3500 mg) : pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Daflon comprimé (diosmine, hespéridine) Servier : avaler 2 ou 3 comprimés à 500 mg, 2 fois par jour, midi et soir, avec un verre d'eau, au cours du repas    [MED] veino-tonique et protecteur vasculaire qui stimule la circulation du sang dans les veines et lutte contre l'altération des vaisseaux capillaires ; également disponible en boîte avec 30 comprimés (moins économique par comprimé) [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 13.5 €]
(60 cpr., 500 mg) : pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2012-07]
Hirucrème crème rectale (Hirudo medicinalis) Bayer Santé Familiale : appliquer sur la zone lésée, en massant légèrement, 2 fois par jour, matin et soir    [MED] décongestionnant anti-inflammatoire et anti-coagulant à base d'hirudine, un principe actif de l'extrait de sangsue, en traitement local ; également disponible en tube de 100 g [CTJ : 1 €. Prix std.: 5 €]
(tube, 30 g) : arrêter le traitement, en cas de réaction allergique locale, notamment liée à la présence de lanoline ; penser, en cas d'utilisation régulière, à maintenir le tube au réfrigérateur (à température ambiante, ne pas conserver plus de 6 semaines après ouverture)
[mise-à-jour-produit : 2012-07]
Cirkan Prednacinolone suppositoire (désonide, lidocaïne, rétinol, ruscosides, alpha-tocophérol, héparine) Pierre Fabre : introduire dans l'anus 1 suppositoire, 2 fois par jour (1 le matin, 1 le soir)    [MED] association complexe comprenant vasodilatateur veineux, avec corticoïde et anesthésique local ; à savoir : la composante désonide (aussi, lidocaïne) est susceptible de rendre positifs certains tests anti-dopage chez les sportifs de compétition (d'où interdiction) ; notes : comme le produit ne peut être obtenu que sur ordonnance (même s'il n'est pas remboursé), il faut demander au médecin traitant de mentionner expressément la possibilité de plusieurs renouvellements (pour que le pharmacien de confiance assure la délivrance sans difficulté) ; le prix a considérablement augmenté depuis son déremboursement [CTJ : 1.6 €. Prix std.: 9.5 €]
(12 suppos.) : ne pas confondre avec Cirkan pour jambes lourdes (composition très différente)
[mise-à-jour-produit : 2017-03]
Phlébosup suppositoire (benzocaïne, dodéclonium, énoxolone, esculoside) Merck Médication Familiale : introduire dans l'anus 2 ou 3 suppositoires par jour (maximum 5 jours)    [MED] association d'un anesthésique local (benzocaïne) et de substances anti-inflammatoires, antiseptiques et décongestionnantes, pour un traitement local ; également disponible en crème rectale (tube-canule, 30 g) avec les mêmes composants, par le même fabricant, mais pas avec les mêmes dosages et sous le nom de Phlébocrème [CTJ : 2.1 €. Prix std.: 7 €]
(10 suppos.) : bien se laver les mains avant et après utilisation
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Rectoquotane crème rectale (quinisocaïne, cétrimide) Zambon : appliquer sur la zone lésée, en massant légèrement, 2 fois par jour, matin et soir (maximum 5 jours)    [MED] association d'un anesthésique local (quinisocaïne) et d'un antiseptique pour un traitement local des douleurs hémorroïdaires [CTJ : 1.4 €. Prix std.: 7 €]
(tube, 20 g, canule) : utiliser la canule notamment lorsque les hémorroïdes ne sont pas externes
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Titanoréïne Lidocaïne crème rectale (lidocaïne, carraghénates, titane, zinc) Johnson & Johnson Santé Beauté (J&J) : appliquer sur la zone lésée, 1 ou 2 fois par jour (maximum 5 jours)    [MED] association d'un anti-douleur anesthésique local (lidocaïne) et de substances protectrices et cicatrisantes, comme traitement local, d'action rapide ; également disponible en crème et en suppos, sans lidocaïne (mêmes indications, remboursables à 15% si prescrits) [CTJ : 1.1 €. Prix std.: 4.5 €]
(tube, 20 g, 2%) : préférer la forme contenant de la lidocaïne pour une action anti-douleur vraiment rapide (soulagement en 15 minutes, pour une durée de 1 à 3 heures) ; en savoir plus : Titanoréine Internet
[mise-à-jour-produit : 2012-01]
Sédorrhoïde crème rectale (benzocaïne, dodéclonium, énoxolone, esculoside) Cooper : appliquer le gel sur un doigt et masser doucement la zone douloureuse, 2 à 3 fois par jour (maximum 5 jours)    [MED] associaton complexe d'un anesthésique local (benzocaïne) et de substances anti-inflammatoires, antiseptiques et décongestionnantes (vasculo-protecteur), comme traitement local ; également disponible sous forme suppositoire (boîte de 8) [CTJ : 0.9 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 30 g, 2%) : ne pas prolonger le traitement en continu plus de 5 jours
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Prep'H Lingettes dispositif (hamamélis, aloe vera) Pfizer Santé Familiale : appliquer la lingette sur et autour de l'anus, pour nettoyer et soulager les démangeaisons, 4 à 6 fois par jour (voire, en remplacement du papier toilette)    [ACL] lingette nettoyante et calmante ; l'addition d'hamamélis, d'aloe vera et d'agents émulsionnants et émollients aux lingettes permet un soulagement en douceur, associé au nettoyage ; attention, le produit a été supprimé du catalogue le 22 Juin 2010, définitivement selon le fabricant (comme le produit concurrent Hémorro d'Arkopharma avait été retiré du marché en 2007) : le consommateur n'a actuellement plus de produit spécifique disponible pour cet usage, et c'est dommage ; dans l'attente d'un retour à une situation normale, l'utilisation d'un produit substitutif (avec l'accord du pharmacien de confiance) est conseillé, par exemple les lingettes Mustela Bébé, en boîte de 70 pièces pour 5.50 € ou bien lingettes douceur innovation Rogé Cavaillès Intime, à l'hamamélis et à l'aloe vera, en boîte de 15 pièces pour 5.00 €, ou bien Saforelle lingettes, à la bardane, en boîte de 10 pièces pour 3.00 €, ou bien Lactacyd lingettes, à l'allantoïne, en boîte de 20 pièces pour 5.00 € (toutes avec des formules un peu moins spécifiques) [CTJ : 0.9 €. Prix std.: 7 €]
(40 lingettes) : utiliser comme agent nettoyant et apaisant, en complément du traitement général (comprimé) ou local (gel, crème) ; pour éviter le dessèchement des lingettes, refermer soigneusement le couvercle après utilisation
[mise-à-jour-produit : 2011-12]

MISE EN GARDE : quand la constatation de sang dans les selles est avérée une première fois (même si elle n'inquiète pas toujours), consulter sans faute le médecin traitant pour éliminer toute maladie grave (se rassurer : c'est beaucoup plus rare que les hémorroïdes)

Actualisation: 21-Mars-2017
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels