* INFECTION URINAIRE *
(Cystite de la femme, Brûlure en urinant, Gênes urinaires)

Mots-clés : Infection urinaire, Cystite de la femme, Brûlure en urinant, Gênes urinaires, infection bactérienne, colibacille, pro-anthocyanidine, canneberge, cranberry, bruyère, lactobacille, sélénium, cuivre, buchu, busserole, Camelia japonica, acide hyaluronique, Urell, Cranberryne, Gyndelta, Granio+ Reducys, Elusanes Busserole, Hydralin Soyeux, Monasens, Bion Flore Intime | Rédaction - Actualisation de cette page : 27 Avril 2015

INDICES
légende
de fréquentes envies d'aller aux toilettes et des douleurs ou des sensations de brûlures en urinant, dues à une infection bactérienne, chez la femme (très rares chez l'homme, pour des raisons de différences de conformation évidentes, et dans ce cas, hors automédication)
ACTION
 consulter sans tarder, la première fois, le médecin traitant qui, après analyse, prescrit un antibiotique ciblé et souvent en 1 seule prise contre la bactérie en cause (quand les épisodes de cystite se répètent plus ou moins régulièrement, le médecin traitant peut, dans certains cas, prescrire un traitement antibiotique d'avance, à prendre dès les premiers symptômes... penser à en parler avec lui)
 quand le même trouble récidive (gênes urinaires récidivantes), tenter l'automédication comme traitement initial pendant quelques jours ou en prévention à base de canneberge Canadienne, un arbuste de la famille des airelles à petites baies rouges, qui diminuent l'adhésion aux parois vésicales des bactéries colibacilles (la canneberge Canadienne est encore appelée cranberry, différente de la canneberge Européenne, inefficace selon les experts)
 boire abondamment tout au long de la journée, un minimum d'un litre et demi d'eau pendant le traitement, éventuellement en prenant en plus un produit aquarétique
 quand le problème est au moins temporairement réglé, appliquer une crème en émulsion moussante ou un gel vaginal qui apaise les sensations de picotements et/ou diminue la sécheresse vaginale
 pour un bon équilibre (ou un ré-équilibrage) de la flore locale bactérienne, envisager la prise d'un restaurateur de flore à base de probiotiques
PRÉVENTION
légende
chez la femme, les organes du petit bassin étant voisins, éviter la constipation chronique (cf. Constipation) ;
s'essuyer, lors de la selle, d'avant en arrière (et pas l'inverse) ;
s'hydrater suffisamment, mais pas trop (1 litre et demi par jour) pour permettre un bon rythme d'écoulement urinaire (pas de stagnation des germes bactériens) ;
penser à aller uriner rapidement après un rapport sexuel (pour éliminer les quelques bactéries qui auraient pu s'introduire dans la vessie) ;
ne jamais se retenir d'uriner (c'est de façon générale une mauvaise habitude d'éducation) ;
ne pas pratiquer de nettoyages trop intensifs de la vulve ;
ne pas utiliser de tampons vaginaux surdimensionnés (qui obstruent aussi l'orifice urétral) ;
ne pas porter des vêtements moulants (serrés) ou des strings, des sous-vêtements synthétiques (par exemple, en nylon), ne pas conserver un maillot de bain mouillé, pour les femmes plus sujettes aux cystites (susceptibilité individuelle) ;
empêcher la sécheresse vaginale (plus fréquente chez les jeunes sous pilule microdosée ou chez les femmes ménopausées) par un traitement local
COMMENTAIRES un problème très fréquent (la moitié des femmes en est victime au moins une fois au cours de la vie, et 1 femme sur 10 chaque année), mais banal et, avec les récidives, facilement identifiable et reconnaissable ;
la canneberge est l'un des rares compléments alimentaires, hors vitamines et minéraux, qui a fait l'objet d'études cliniques objectivables, et dans le cas présent, avec des résultats positifs en terme de prévention des récidives d'infections urinaires (attention, pas en terme de traitement d'infection établie) ;
boire quotidiennement un verre de jus de cranberry (= canneberge) disponible en grande surface peut apporter un bénéfice (non établi scientifiquement), cependant la prise de canneberge pharmaceutique est mieux codifiée (plus dosée) et sécurisée ;
le dosage de pro-anthocyanidines (PAC) n'est pas normalisé et fait l'objet de controverses : les produits ici sélectionnés correspondent aux références scientifiques actuelles, en terme de dosage quotidien minimum, soit 36 mg de pro-anthocyanidines (PAC) par jour ;
une des clés de l'efficacité des produits à base d'extraits de plantes (phytothérapie), notamment avec de la canneberge, est la rapidité de prise du produit, dès les premiers signes (picotements)

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Urell gélule (canneberge) PharmAtoka : avaler 1 gélule avec un peu d'eau, une fois par jour    [ACL] extrait de plantes (phytothérapie), à base de cranberry, apportant 36 mg de pro-anthocyanidines (PAC) par jour ; également disponible en granulés pour solution buvable (10 sachets), et depuis 2010, en jus concentré [CTJ : 1.1 €. Prix std.: 17 €]
(15 gél.) : se rappeler que Urell est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine) ; en savoir plus : Urell Internet
[mise-à-jour-produit : 2013-07]
Cranberryne gélule (canneberge, raisin) Arkopharma : avaler 1 gélule avec un grand verre d'eau, 2 fois par jour, matin et soir, au moment des repas    [ACL] extrait de plantes (phytothérapie), à base de cranberry et de raisin, apportant 36 mg de pro-anthocyanidines (PAC) par jour ; également disponible en 150 gélules ; également disponible avec de la canneberge seule, au même dosage, sous la dénomination de Cys Control, en 20 gélules [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 10 €]
(45 gél., 250 mg) : en cas de traitement chronique, préférer le conditionnement à 150 gélules (en ménageant une fenêtre de non-traitement de 10 jours par mois)
[mise-à-jour-produit : 2013-02]
Gyndelta gélule (canneberge) CCD Laboratoire de la Femme : avaler 1 à 2 gélules avec un verre d'eau, une fois par jour, de préférence à la fin du repas du soir    [ACL] extrait de plantes (phytothérapie), à base de cranberry, avec 40 mg de PACs (proanthocyanidines) par gélule (dosage plus élevé) ; également disponible en boîte de 90 gélule et dans une formule plus complexe (avec blueberry et bruyère en plus), sous la dénomination GynDelta Prim (plus concentré en PACs) [CTJ : 1 €. Prix std.: 19.5 €]
(30 gél., 500 mg) : préférer le conditionnement à 90 gélules en cas de traitement chronique (en ménageant une fenêtre de non-traitement de 10 jours par mois) ; conserver le produit à l'abri de l'humidité et de la chaleur
[mise-à-jour-produit : 2013-03]
Granio+ Reducys gélule (canneberge, bruyère, lactobacilles, sélénium, cuivre) EA Pharma : avaler 1 gélule avec un grand verre d'eau, 2 fois par jour, matin et soir, au moment des repas    [ACL] complexe phytothérapeutique à base de cranberry et de bruyère, associées à des lactobacilles (probiotique, pour ré-équilibrer la flore vaginale) et à des minéraux [CTJ : 1 €. Prix std.: 15 €]
(30 gél., 360 mg) : utiliser en cure de 2 semaines minimum en renouvelant plusieurs fois par an si nécessaire
[mise-à-jour-produit : 2013-03]
Elusanes Busserole gélule (busserole) Naturactive (Pierre-Fabre) : avaler 1 gélule avec un grand verre d'eau, 2 fois par jour, matin et soir (maximum 7 jours)    [MED] extrait de plantes (phytothérapie), à visée aquarétique, pour faciliter l'élimination d'eau par le rein et comme traitement d'appoint dans les troubles urinaires bénins [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 7.5 €]
(30 gél., 200 mg) : ne pas dépasser 3 jours de traitement sans avis médical, en cas de persistance des troubles urinaires ; ne pas dépasser 5 cures par an
[mise-à-jour-produit : 2012-07]
Hydralin Soyeux émulsion vaginale (Camelia japonica, Céraphyl RMT) Bayer Santé Familiale : appliquer comme un savon liquide pour nettoyer la sphère génitale, puis rincer soigneusement, 1 fois par jour lors de la toilette    [ACL] émulsion moussante à base d'extrait de plante (phytothérapie) qui apaise les sensations de picotements et réhydate les muqueuses, en respectant l'équilibre de la flore intime ; également disponible sous forme de lingettes imprégnées, sans rinçage, à usage unique (10 lingettes, environ 4.5 €), aussi en flacon de 400 ml (plus économique), ainsi que d'autres produits sous la même marque pour l'hygiène intime de la femme [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 8.5 €]
(flacon, 200 ml) : utiliser également en cas de sécheresse vaginale ; se rappeler qu'Hydralin est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine) ; en savoir plus : Hydralin Internet
[mise-à-jour-produit : 2013-04]
Monasens gel vaginal (acide hyaluronique, vit. PP) Théramex (Merck Médication Familiale) : appliquer le produit hydratant dans le vagin, 2 à 3 fois par semaine, de préférence le matin    [ACL] hydratant-lubrifiant de 3ème génération à base d'eau, avec une double action hydratante (l'acide hyaluronique retient l'eau et forme un film visco-élastique et la vitamine PP a un effet vasodilatateur qui améliore la trans-sudation naturelle) ; conditionné en flacon pompe sans air (pas de contact entre le produit et l'air ambiant pour une plus longue conservation) ; lubrifiant compatible avec l'utilisation des préservatifs et plus particulièrement indiqué lors d'irritations urinaires ou à l'approche de la ménopause [CTJ : 1.3 €. Prix std.: 12.5 €]
(flacon, 30 ml) : mettre le lubrifiant avant la relation sexuelle (pour éviter toute pause intempestive)
[mise-à-jour-produit : 2011-03]
Bion Flore Intime gélule (Lactobacillus rhamnosus, L. reuteri) Merck Médication Familiale : avaler 1 gélule, 1 fois par jour avec un verre d'eau, au cours de l'un des repas, en cure de 28 jours    [ACL] complément alimentaire pour l'équilibre (ou le ré-équilibre) et la protection de la flore vaginale (1 milliard de probiotiques par gélule) [CTJ : 1 €. Prix std.: 18.5 €]
(28 gél.) : engager une cure de 28 jours, à renouveler si nécessaire, 2 à 3 fois dans l'année ; ne pas hésiter à doubler la dose (2 gélules par jour, en 1 prise), en cas d'équilibre perturbé de la flore vaginale (donc, à restaurer) ; en savoir plus : Bion F.I. Internet ; se rappeler que Bion est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2015-04]

MISE EN GARDE : quand des irritations apparaissent en raison d'une muqueuse vaginale trop sèche ou à la suite d'infections dues à un champignon (et pas à une bactérie) appelées Mycoses vaginales, consulter le médecin traitant sans traîner

Actualisation: 27-Avril-2015
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels