* JAMBES LOURDES *
(Insuffisance veineuse, Œdème de jambes)

Mots-clés : Jambes lourdes, Insuffisance veineuse, Œdème de jambes, gonflement veineux, varice, contention, bas, chaussette, fragon, hespéridine, diosmine, Ginkgo biloba, heptaminol, troxérutine, rutoside, coumarine, hamamélis, hydrastis, marron d'Inde, viburnum, pépin de raisin, aescine, buphénine, piloselle, Cyclo 3 Fort, Daflon, Diovenor, Ginkor Fort, Veinamitol, Esberiven Fort, Climaxol, Endotélon, Cyclo 3 Crème, Antistax Jambes Légères, Pilosuryl, Bas Eclat Infini Sigvaris, Bas Varisma II Séduction, Bas Radiante Voile de Soie, Bas Venoflex Kokoon Thuasne, Bas Varisan Éthéré Cizeta | Rédaction - Actualisation de cette page : 21 Mars 2017

INDICES
légende
tissus des jambes infiltrés par un liquide, provoquant souvent un gonflement, en association avec un problème de varice (dont le traitement est identique) ; ces œdèmes (gonflements des jambes, jambes enflées) rendent la marche parfois difficile et sont, au minimum, une gêne constante, même dans les stades modérés ; les femmes sont les plus fréquentes victimes des jambes lourdes (1 femme sur 3, par rapport à 1 homme sur 7) ;
l'héritage génétique est fort pour ce problème : 60% des enfants, ayant l'un des parents porteur de varices, souffre de jambes lourdes
ACTION pour un œdème léger, peu douloureux, lié à une cause identifiée :
 prendre un médicament oral dit vasculo-protecteur et veino-tonique chimique ou à base de plantes (par exemple, contenant cyprès, hamamélis, marronnier d'Inde, mélilot, petit houx), pour soulager les symptômes causés par la mauvaise circulation veineuse, mais sans action sur l'évolution de la maladie ; commencer le traitement médicamenteux dès le début de la saison chaude par cures de 3 mois renouvelables (5 jours sur 7), en voie orale
 éventuellement compléter le traitement oral par une pommade locale qui soulage ponctuellement
 ajouter, si bénéfique, des médicaments à base de plantes utilisés pour favoriser l'élimination rénale de l'eau (médicaments à visée aquarétique)
 porter une compression médicale (bas ou collants ou chaussettes de contention élastiques) adaptée : ici sont présentées les nouveautés ou les grandes marques des principaux fabricants, pour des bas en taille S (tous possèdent des gammes complètes, très segmentées, avec différentes couleurs, y compris pour les hommes… le plus souvent des chaussettes)
 envisager enfin, avec le médecin traitant ou son correspondant spécialiste de la Société Française de Phlébologie, une chirurgie qui aujourd'hui propose plusieurs techniques en fonction des profils, dont une rapide, sans anesthésie générale
 envisager aussi, pour les personnes fragiles, ou en cas de troubles avérés (y compris débutants) de porter des bas de compression en cas de voyage en avion en classe économique (le syndrome dit de la classe économique se traduit par embolie pulmonaire ou phlébite pour 4% des voyageurs sains en cas de vol au moins égal à 4 heures, selon l'OMS) et bouger régulièrement de votre fauteuil durant le vol
PRÉVENTION faire de l'exercice physique (marche, natation, vélo), éviter les excès de chaleur (bain trop chaud) et le surpoids, surélever de 10 cm les pieds du lit (jambes surélevées), éviter les positions statiques maintenues longtemps, sans exercice de flexion-extension (station debout prolongée, station assise prolongée en voiture ou en avion ou au bureau), doucher les jambes à l'eau froide, ne pas porter de vêtements serrés et de talons hauts, bannir les épilations à la cire chaude ;
en cas d'antécédent familial, il est préférable de consulter le médecin traitant dès le début de l'âge adulte pour évaluer l'état veineux (et en cas de doute, de consulter le spécialiste de recours pour pratiquer un écho-doppler de contrôle) ;
miser sur les fruits et légumes riches en antioxydants (polyphénols), les fruits rouges notamment (framboises, cassis, groseilles, mûres, myrtilles)
COMMENTAIRES
légende
les varices (insuffisance veineuse) sont souvent associées à une sensation de jambes lourdes ;
se rappeler que les bas et collants de contention (également appelés de compression) d'aujourd'hui n'ont rien à voir avec les bas à varices d'antan : ils sont plus légers, plus discrets, plus efficaces, plus solides, et… plus esthétiques ;
ne pas avoir honte, ne pas être gêné(e) psychologiquement par le port de dispositifs de contention : aujourd'hui seuls les spécialistes, et alors seulement de près, peuvent faire la différence avec des bas ou des collants standards (même au niveau esthétique) ;
en complément du traitement médicamenteux, la stratégie de prise en charge la plus efficiente et la plus innovante récemment est la contention (ou compression) : prendre tout le temps utile, la première fois, avec le pharmacien de confiance, dans les mesures des chevilles, mollets, pour sélectionner le produit et la taille les mieux adaptés, choisir et tester les nombreux bas ou collants ou chaussettes parmi les nouveaux modèles (esthétiques et discrets aujourd'hui), les manipuler avec précaution (notamment les collants doivent être lavés en machine, maintenus isolés dans un petit sac) ;
la Sécurité Sociale rembourse les bas médicaux compressifs (ou de contention) de classe I à IV (à 65%, sur facture et sur la base d'un forfait LPPR qui dépend de la taille et du type de dispositif, soit en 2011 -pareil en 2015- pour une paire de chaussettes ou de bas-jarret, 22.40 €, de bas-cuisse, 29.78 €, et de collants, 42.03 €), avec une seule condition, une prescription médicale sur une ordonnance indépendante et spécifique, ce qui bizarrement exclut le pharmacien et ses conseils (le reste à charge est partiellement ou totalement remboursé par les complémentaires selon contrat) ;
à noter : certains médicaments, par exemple contre l'hypertension artérielle, peuvent provoquer un œdème de jambes comme effet indésirable ; les prix des bas médicaux compressifs sont de l'ordre de 10 à 20 € plus élevés que le LPPR correspondant, sauf pour certains modèles d'un fabricant Italien (nouvellement implanté en France en 2011), à privilégier en cas de soucis financiers (mais avec des gammes un peu plus restreintes)

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Cyclo 3 Fort gélule (fragon, hespéridine, vit. C) Pierre Fabre Médicament : avaler 1 gélule avec un peu d'eau, de préférence au début des repas, 2 ou 3 fois par jour    [MED] veino-tonique et protecteur vasculaire à base d'extrait de plante (phytothérapie : par exemple, l'hespéridine est extraite de l'écorce d'orange, le fragon est extrait du petit houx) ; la quantité de vitamine C est faible par gélule (100 mg) ; également disponible sous forme de solution buvable, par boîte de 30 ampoules de 5 ml [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 5 €]
(30 gél.) : prendre systématiquement le produit en début de repas, en cas de nausées ou gastralgies légères en début de traitement ; en savoir plus : Cyclo 3 Fort Internet
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Daflon comprimé (diosmine, hespéridine) Servier : avaler 1 comprimé à 500 mg, 2 fois par jour, midi et soir, avec un verre d'eau, au cours du repas    [MED] veino-tonique et protecteur vasculaire qui stimule la circulation du sang dans les veines et lutte contre l'altération des vaisseaux capillaires ; également disponible en boîte avec 30 comprimés (moins économique par comprimé) [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 13.5 €]
(60 cpr., 500 mg) : pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2012-07]
Diovenor comprimé (diosmine) Innotech International : avaler 1 comprimé à 600 mg, avec un verre d'eau, le matin au cours du petit déjeuner    [MED] veino-tonique et protecteur vasculaire qui stimule la circulation du sang dans les veines et lutte contre l'altération des vaisseaux capillaires ; également disponible (selon préférence individuelle) en boîte de 30 sachets-dose avec poudre pour suspension buvable (arôme citron) [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 11 €]
(30 cpr., 600 mg) : pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2011-03]
Ginkor Fort gélule (Ginkgo biloba, heptaminol, troxérutine) Tonipharm : avaler 1 gélule avec un verre d'eau, 2 fois par jour, matin et soir, de préférence pendant les repas    [MED] complexe veino-tonique et vasculo-protecteur avec composante phytothérapeutique (extrait de plantes : Ginkgo biloba) ; également disponible sous forme de sachet pour solution buvable (depuis Mars 2010, avec aspartam) et depuis Juillet 2010, avec la dénomination de Ginkor Frais, sous forme de gel, en tube de 150 ml (non gras, applicable sur les bas de contention, sans statut de médicament) [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 8 €]
(30 gél.) : préférer la boîte à 60 gélules pour les renouvellements (14.5 €, environ) ; demander conseil au pharmacien de confiance en cas de troubles digestifs mineurs associés au produit ; en savoir plus : Ginkor Internet
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Veinamitol poudre pour solution buvable (troxérutine) Negma (Wockhardt) : verser le contenu d'1 sachet dans un verre d'eau, mélanger jusqu'à dissolution, puis boire immédiatement la solution, 1 fois par jour    [MED] veino-tonique, protecteur vasculaire, qui stimule la circulation du sang dans les veines (arôme orange) ; le sachet-dose de solution buvable présente des avantages pratiques (notamment pour la femme active) [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5.5 €]
(10 sachets, 3500 mg) : pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Esberiven Fort comprimé (rutoside, coumarine) CSP (Centre Spécialités Pharmaceutiques) : avaler 1 comprimé avec un verre d'eau, 2 fois par jour    [MED] veino-tonique en partie phytothérapeutique comprenant de l'extrait de mélilot (plante herbacée Européenne, bisannuelle, de 30 à 80 cm de haut) qui contient les dérivés de la coumarine (sans conséquence sur la coagulation) ; également disponible en ampoule de solution buvable (20 unités) [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 7 €]
(30 cpr.) : essayer le conditionnement en ampoule buvable en cas d'intolérance (rare) digestive (nausées, vomissements), ou bien simplement demander conseil au pharmacien de confiance pour un produit différent ; préférer le conditionnement à 60 comprimés, plus économique, en cas d'utilisation fréquente
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Climaxol solution buvable (fragon, hamamélis, hydrastis, marron d'Inde, viburnum) Lehning : boire le contenu de 20 à 25 gouttes (environ) comptées dans un verre (avec un peu ou sans eau), 2 fois par jour    [MED] veino-tonique à visée vasculo-protectrice, à base d'extraits de plantes (phytothérapie) [CTJ : 0.2 €. Prix std.: 9.5 €]
(flacon, 60 ml, compte-gouttes, soit environ 2400 gouttes) : ne pas s'inquiéter si le compte de gouttes est approximatif ; ne pas excéder massivement la posologie en cas d'hypertension artérielle
[mise-à-jour-produit : 2017-03]
Endotélon comprimé (pépin de raisin) Sanofi-Aventis : avaler 1 comprimé à 150 mg avec un verre d'eau en dehors des repas, 2 fois par jour, matin et soir    [MED] veinotonique à visée vasculo-protectrice à base d'extrait de plante (phytothérapie) qui stimule la circulation du sang dans les veines et lutte contre l'altération des vaisseaux capillaires, sous forme de comprimé gastro-résistant (assimilé seulement après passage gastrique) ; également disponible en boites de 60 comprimés (plus économique par comprimé) [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 4.5 €]
(20 cpr.) : préférer un schéma d'administration discontinue (20 jours de traitement par mois, soit 2 boîtes)
[mise-à-jour-produit : 2011-05]
Cyclo 3 Crème gel (fragon, mélitot) Pierre Fabre Médicament : appliquer du gel sur la zone douloureuse, en massant légèrement de bas en haut, 2 fois par jour    [MED] traitement local vasculo-protecteur, vasodilatateur qui, appliqué localement, facilite la circulation sanguine superficielle [CTJ : 0.8 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 100 g) : bien se laver les mains avant et après l'application du gel ; ne pas appliquer sur un eczéma, un ulcère ou une plaie
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Antistax Jambes Légères gel (vigne rouge, citron) Boehringer Ingelheim : appliquer par effleurages légers en remontant des chevilles aux cuisses, 2 fois par jour, matin et soir (voire davantage, dès que le besoin s'en fait sentir)    [ACL] traitement local vasculo-protecteur, à base d'extraits de plantes (phytothérapie), à visée rafraîchissante et vasculo-protectrice (veino-tonique) avec extrait d'huile essentielle (citron) qui tonifie la circulation du sang dans les veines, sous forme de gel fraîcheur ; non gras, ne dessèche pas la peau ; également disponible en spray (flacon de petite contenance, à 75 ml, pour les déplacements), en complément de comprimés à la formule différente (flavonoïdes) pour un traitement de fond [CTJ : 1.2 €. Prix std.: 10 €]
(tube, 125 ml) : en savoir plus : Antistax Internet
[mise-à-jour-produit : 2012-06]
Pilosuryl solution buvable (piloselle, Phyllantus niruri) Pierre Fabre Médicament : avaler le contenu de 2 à 3 cuillères-mesure de 5 ml par prise, 2 fois par jour, dilué dans un demi-verre d eau    [MED] extrait de plante (phytothérapie) à visée aquarétique, en solution buvable (arôme orange) ; note : la formule a été totalement modifiée après 2003 (à la suite de problèmes) [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 5 €]
(flacon, 250 ml, avec doseur) : tenir compte de la teneur (faible, mais significative) en alcool du produit (1 g d'alcool par cuillère-mesure, soit un huitième de verre de vin)
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Bas Eclat Infini Sigvaris dispositif (tissu synthétique) Sigvaris : enfiler les bas calmement, le matin, après la toilette (éviter de porter des bagues, ne pas utiliser de crème, de pommade, de talc)    [ACL] bas de contention de classe II, léger, en tricot aéré et léger (notamment pour les beaux jours) ; disponible en 4 couleurs  Premier Soleil, Soleil d'Eté, Été Indien, Nuit d'Été (également en chaussettes, bas auto-fixants, collant, et en bas «Pied Ouvert» de série, un peu plus cher, prix ici indiqué pour information) [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 40 €]
(1 paire de bas) : prendre tout le temps utile avec le pharmacien de confiance, dans les mesures des chevilles, mollets, pour sélectionner la bonne référence
[mise-à-jour-produit : 2015-03]
Bas Varisma II Séduction dispositif (polyamide, élasthanne, silicone) Innothéra : enfiler les bas calmement, le matin, après la toilette (éviter de porter des bagues, ne pas utiliser de crème, de pommade, de talc)    [ACL] bas de contention de classe I et II, léger ; disponible en mi-bas, bas autofix (avec silicone), collant, et en 7 couleurs maximum : noir, doré, cannelle, gazelle, caramel (sauf collant), miel (sauf collant), antilope [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 46 €]
(1 paire de bas) : prendre tout le temps utile avec le pharmacien de confiance, dans les mesures des chevilles, mollets, pour sélectionner la bonne référence
[mise-à-jour-produit : 2015-03]
Bas Radiante Voile de Soie dispositif (soie naturelle, elasthanne, microfibre Tactel) Radiante (BSNmedical) : enfiler les bas calmement, le matin, après la toilette (éviter de porter des bagues, ne pas utiliser de crème, de pommade, de talc)    [ACL] bas de contention de classe I et II, léger, caractérisé par la douceur et le confort de la soie, et la facilité d'enfilage (anti-glisse) ; disponible en bas jarret, bas cuisse, bas cuisse antiglisse, collant femme, et en 2 couleurs ; à savoir : 2 autres produits de la gamme au nom proche, MicroVoile et Voile, ne procurent pas le même confort avec esthétique [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 40 €]
(1 paire de bas) : prendre tout le temps utile avec le pharmacien de confiance, dans les mesures des chevilles, mollets, pour sélectionner la bonne référence
[mise-à-jour-produit : 2015-03]
Bas Venoflex Kokoon Thuasne  légende dispositif (tissu synthétique) Thuasne : enfiler les bas calmement, le matin, après la toilette (éviter de porter des bagues, ne pas utiliser de crème, de pommade, de talc)    [ACL] bas de contention de classe I et II, doux ; disponible en chaussette, bas cuisse antiglisse, collants, et en 5 couleurs [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 36.5 €]
(1 paire de bas) : prendre tout le temps utile avec le pharmacien de confiance, dans les mesures des chevilles, mollets, pour sélectionner la bonne référence
[mise-à-jour-produit : 2015-03]
Bas Varisan Éthéré Cizeta dispositif (tissu synthétique) Cizeta : enfiler les bas calmement, le matin, après la toilette (éviter de porter des bagues, ne pas utiliser de crème, de pommade, de talc)    [ACL] bas de contention de classe II, doux (en polyamide, elasthanne, microfibres), en 7 couleurs (un bleu foncé en plus, en Juillet 2014) ; disponible en chaussette, bas cuisse et collants, et en 4 couleurs ; le prix de vente public est normalement égal au LPPR (c'est-à-dire sans dépassement par rapport au tarif de base du remboursement à 65%) ; également disponible, plutôt pour les hommes malgré le nom de marque, Mi-Bas Varisan Elle & Lui (également sans dépassement), une chaussette de classe II, en 4 couleurs et 2 longueurs [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 30 €]
(1 paire de bas) : prendre tout le temps utile avec le pharmacien de confiance, dans les mesures des chevilles, mollets, pour sélectionner la bonne référence ; en savoir plus : Cizeta Internet
[mise-à-jour-produit : 2015-03]

MISE EN GARDE : quand un œdème de survenue très récente se produit avec un essoufflement anormal à l'effort, appeler les urgences (15 ou 112, gratuit et valable partout en Europe) ;
appeler le médecin traitant immédiatement, ou aller au service d'urgence le plus proche, dans les cas suivants :
  • une difficulté à respirer permanente, ou
  • une douleur brutale dans la poitrine ou sur le côté du thorax, ou
  • des vertiges, ou
  • des bourdonnements d'oreilles, ou
  • un ventre ballonné et dur

consulter le médecin traitant sans attendre quand l'œdème est apparu subitement, ou quand il est douloureux avec une jambe chaude et rouge localement, ou quand il n'existe que sur une seule jambe ou prédomine nettement d'un côté, ou quand il est accompagné de fièvre ;
en cas d'ulcère de jambe associé ou quand la peau est rouge et présente des signes d'infection, consulter le médecin traitant rapidement

Actualisation: 21-Mars-2017
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels