* MYCOSE CUTANÉE *
(Candidose, Champignons de la Peau, Infection à l'Ongle, Ongle infecté)

Mots-clés : Mycose cutanée, Candidose, Champignons de la Peau, Infection à l'Ongle, Ongle infecté, infection champignon microscopique, Candida albicans, azole, éconazole, miconazole, isoconazole, fenticonazole, ciclopiroxolamine, amorolfine, triclocarban, povidone, Pevaryl, Daktarin Application Locale, Fazol, Lomexin Crème, MycoApaisyl, Fongiléine, Mycoster 1 %, Mycoster 8 %, Curanail, Cutisan, Bétadine Dermique Solution + Compresses, Lactacyd | Rédaction - Actualisation de cette page : 24 Avril 2015

INDICES
légende
démangeaisons ou irritations sur la peau dues à une infection locale par un champignon microscopique qui se développe sur la couche superficielle de la peau et se manifeste par une plaque rougeâtre ou blanchâtre (selon l'agent infectieux) ; notamment au niveau des plis (à l'aine, aux aisselles), voire ailleurs localement, par exemple, près des ongles, encore appelées unguéales (dans le cas de l'automédication : le plus souvent dues à la multiplication incontrôlée de levures du type Candida albicans, d'où aussi le nom de candidose, ou de champignons dermatophytes) ;
note : pour les infections cutanées situées sur la peau du pied, voir Pied d'athlète
ACTION
 se traiter avec un anti-mycosique, encore appelé anti-fongique, de la famille des imidazolés ou non, après confirmation par le pharmacien de confiance, à proximité, correspondant à une prescription précédente par le médecin traitant (il n'est pas recommandé de pratiquer l'automédication sans une première consultation et prescription médicales) : les traitements locaux délivrés sans ordonnance sont souvent suffisants pour traiter des cas de mycoses cutanées peu étendues et peu profondes
 en cas de champignons localisés sur les ongles (onychomycose), envisager l'automédication avec l'avis du pharmacien de confiance (surtout si récidive connue) ou préférablement consulter le médecin traitant (examen par prélèvement désagréable, avec résultats en 4 jours pour les Candida, en 21 jours et plus pour les dermatophytes), sachant que les traitements spécialisés, sur prescription ou non, requièrent une action précoce (dès l'apparition d'une zone gris jaunâtre sur l'ongle), de la patience (au moins 6 mois), de l'argent, et un comportement méthodique
 utiliser éventuellement un antiseptique (trichloré ou dérivé de l'iode), comme traitement d'appoint
 utiliser un savon acide pour le lavage de la zone lésée
 ne pas oublier que la mycose est une infection, et donc qu'elle peut se transmettre à d'autres endroits du corps et à d'autres personnes (veiller à une hygiène stricte pendant l'infection)
PRÉVENTION bien s'essuyer les plis cutanés après la toilette ou un bain ;
abandonner l'usage des fibres synthétiques (chaussettes, slip) car elles favorisent la transpiration qui avec la chaleur est un facteur stimulant de l'infection, au profit du coton pur ou de la laine ;
éviter de porter la même paire de chaussures 2 jours de suite ;
en cas de sensibilité individuelle, préférer les chaussures ouvertes, l'Été ;
ne pas marcher pieds nus dans les endroits communautaires à risques (vestiaires communs, bac à douche, bordures de piscine) ;
contrairement aux apparences, l'excès de savon lors de douches trop fréquentes est à éviter (déséquilibre de la flore microbienne, ouvrant la voie par fragilisation à une infection extérieure)
COMMENTAIRES les imidazolés, anti-fongiques standards (avec le nom scientifique terminé par «azole»), ont la propriété d'être actifs sur un grand nombre de champignons et de moisissures (par exemple, Candida albicans, dermatophytes, Malassezia furfur) ; la forme pharmaceutique utilisée (crème, émulsion, poudre ou solution) et la durée du traitement varient selon les cas ;
toujours traiter vite l'onychomycose, pour interrompre la chaîne de transmission et pour maximiser les chances de réussite (le problème est plus vite réglé quand la matrice de l'ongle est indemne ou à peine touchée, chaque millimètre d'ongle infecté en plus entraîne des semaines de traitement supplémentaires) ;
pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des imidazolés génériques, par voie locale

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Pevaryl émulsion (éconazole) Johnson & Johnson Santé Beauté (J&J) : mettre 3 à 5 gouttes dans le creux de la main, appliquer sur la zone lésée et masser lentement pour faire pénétrer complètement, 2 fois par jour    [MED] antifongique imidazolé d'action locale, sous forme de en lait dermique, en émulsion fluide ; également disponible sous forme de spray (pratique, mais contenant de l'alcool qui peut être irritant sur les muqueuses ou une peau très lésée), ainsi que des présentations plus traditionnelles (poudre, crème) ou spécialisée (ovule à libération prolongée, Gyno-Pevaryl) ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) [CTJ : 1 €. Prix std.: 5 €]
(flacon, 30 ml, 1%) : bien se laver les mains après traitement (aussi, avant) ; rincer abondamment en cas de contact accidentel avec l'œil
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Daktarin Application Locale poudre (miconazole) Janssen-Cilag (J&J) : laver et sécher la zone lésée soigneusement, puis saupoudrer en répartissant la poudre de façon homogène, 2 fois par jour    [MED] antifongique imidazolé d'action locale ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 3.5 €]
(flacon, 30 g) : saupoudrer aussi dans les chaussures, source fréquente de re-contamination en cas de mycose des pieds
[mise-à-jour-produit : 2012-07]
Fazol crème (isoconazole) Sinclair Pharma : appliquer directement sur la zone lésée, après lavage et séchage soigneux, puis masser pour faire pénétrer    [MED] antifongique imidazolé d'action locale ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) ; également disponible sous forme d'émulsion fluide et de poudre pour application locale (à prix comparable, également remboursables si prescrites) [CTJ : 0.8 €. Prix std.: 4.5 €]
(tube, 30 g) : éviter d'appliquer de grosses quantités dans les plis de la peau (risque de macération) ; rincer abondamment en cas de contact accidentel avec l'œil ; ne pas confondre avec Fazol G, un autre produit aux indications différentes (gynécologiques)
[mise-à-jour-produit : 2012-07]
Lomexin Crème crème (fenticonazole) Effik : appliquer 1 ou 2 fois par jour, après avoir lavé et séché soigneusement la zone lésée    [MED] antifongique imidazolé d'action locale ; également disponible en conditionnement plus grand, non remboursable (tube, 30 g) ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 4 €]
(tube, 15 g) : bien se laver les mains avant et après application (le produit peut tacher les vêtements)
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
MycoApaisyl crème (éconazole) Merck Médication Familiale : appliquer sur la zone lésée, après lavage et séchage soigneux, 2 fois par jour    [MED] antifongique imidazolé d'action locale ; également disponible sous forme de lotion, d'émulsion et de poudre (même dosage à 1%) [CTJ : 0.9 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 30 g, 1%) : se laver soigneusement les mains avant et après application ; préférer la poudre pour application locale (flacon poudreur de 20 g), pour les chaussures, source fréquente de re-contamination en cas de mycose des pieds ; rincer abondamment en cas de contact accidentel avec un œil ; se rappeler qu'Apaisyl est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine) ; en savoir plus : Apaisyl Internet
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Fongiléine crème (éconazole) Gifrer Barbezat (Qualiphar) : appliquer sur la zone lésée, après lavage et séchage soigneux, 2 fois par jour    [MED] antifongique imidazolé d'action locale ; également disponible en poudre (flacon, 30 g) [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 30 g, 1%) : se laver soigneusement les mains avant et après application ; préférer la poudre pour application locale (flacon poudreur de 20 g), pour les chaussures, source fréquente de re-contamination en cas de mycose des pieds ; rincer abondamment en cas de contact accidentel avec un œil
[mise-à-jour-produit : 2011-05]
Mycoster 1 % spray (ciclopiroxolamine) Pierre Fabre : laver et sécher soigneusement la zone lésée, puis pulvériser 1 à 2 fois sur la zone à traiter (une large surface de la peau au-delà de la lésion), 1 fois par jour, le soir avant le coucher    [MED] antifongique non imidazolé d'action locale, actif sur les dermatophytes (sauf la teigne) et sur les candidoses, sur Pityriasis versicolor ; disponible également sous forme de crème ou en poudre (avec dans le cas de la poudre, utilisation en préventif pour le pied d'athlète chez les personnes sensibles) ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 5 €]
(flacon-pulvérisateur, 30 g) : ne pas appliquer près des yeux ; ne pas confondre, le produit est également disponible en dosage à 8%, mais avec d'autres indications dermatologiques (plus sévères) ; se rappeler que pour les infections cutanées une durée de traitement de 3 semaines peut suffire, mais que pour les infections touchant un ongle une durée de traitement de 6 mois au moins est nécessaire, et avec un dosage plus fort
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Mycoster 8 % solution dermatologique (ciclopiroxolamine) Pierre Fabre : laver et sécher soigneusement la zone lésée, puis appliquer 1 fois par jour, sur tous les ongles du membre atteint, le soir avant le coucher (pendant plusieurs mois, habituellement au moins 3 mois pour une onychomycose des doigts, et au moins 6 mois pour une onychomycose des orteils, jusqu'à ce que l'ongle infecté ait été totalement éliminé par la repousse de l'ongle sain)    [MED] antifongique non imidazolé d'action locale en solution filmogène, actif sur les dermatophytes, à dosage élevé pour l'onychomycose ; le coût de traitement journalier (CTJ) est ici calculé pour 1 seul ongle traité en automédication (selon les textes officiels, au-delà de 2 ongles, la consultation médicale est indispensable), selon une étude publiée dans le «Journal of dermatological Treatment» (2005) ; àsavoir : le prix du produit a été réduit de 20%, début 2011 ; attention, le produit est également disponible en dosage à 1%, mais avec d'autres indications dermatologiques [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 10.5 €]
(flacon, 3 ml, avec un pinceau) : préférer la visite au médecin traitant plutôt que l'automédication dès qu'un ongle est atteint, sauf en cas d'appartenance à une complémentaire santé généreuse : même si le produit est accessible sans ordonnance, le recours au médecin (sans attendre) permet de s'assurer que le problème est bien une mycose, que le produit est actif, et d'être remboursé (au moins à 30% par la Sécu, le reste éventuellement par les complémentaires), pour ce traitement long et coûteux ; pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Curanail solution dermatologique (amorolfine) Galderma : appliquer 1 fois par semaine sur les ongles atteints pendant plusieurs mois, jusqu'à ce qu'un ongle sain ait entièrement repoussé (environ 6 mois pour les ongles des mains et 9 à 12 mois pour les ongles des pieds)    [MED] antifongique sous forme d'un vernis à ongles incolore (dosé à 5%), pour les onychomycoses modérées (pas plus de 2 ongles lésés), causées par les dermatophytes, les levures et les moississures (spectre d'action, large) ; l'efficacité du traitement commence à se visualiser à partir d'au moins 8 semaines (ne pas abandonner précocément) et ne peut être validée avant au moins 3 mois (en cas d'échec avéré au bout de 3 mois, consulter le médecin traitant) ; le CTJ est ici calculé sur la base de 2 ongles infectés (conformément à la limitation officielle) [CTJ : 0.2 €. Prix std.: 22.5 €]
(flacon, 2,5 ml, 5%, avec 30 limes, 30 lingettes nettoyantes, 30 spatules) : appliquer le produit de préférence le soir ; bien refermer le flacon, après utilisation ; éviter de se chausser immédiatement après application (laisser sécher 3 minutes à l'air libre) ; en savoir plus : Curanail Internet ; pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Cutisan poudre (triclocarban) Lisapharm : saupoudrer les lésions en évitant l'accumulation du produit dans les plis, 1 à 5 fois par jour    [MED] antiseptique local spécialisé, utilisé dans le traitement d'appoint des mycoses chez l'adulte [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5.5 €]
(flacon-poudreur, 80 g) : rincer soigneusement le linge qui a été en contact avec le produit, au cas où il doit être lavé à plus de 40°C
[mise-à-jour-produit : 2011-03]
Bétadine Dermique Solution + Compresses compresse imprégnée (povidone iodée) Meda Pharma : nettoyer la zone lésée et autour avec la solution pure ou diluée (jusqu'à 1 volume de solution pour 9 volumes d'eau), puis utiliser la compresse pré-imbibée de produit en application ou en tamponnement    [MED] antiseptique dérivé iodé, solution pour application locale ; donne une coloration brune à la peau qui s'élimine par un lavage à l'eau ; également disponible sous forme de solution à 10% en 10 unidoses de 5 ml (sans compresse), plus économique (mais il faut des compresses disponibles) et en flacon de 125 ml (remboursable si prescrit), très économique [CTJ : 0.9 €. Prix std.: 5.5 €]
(6 sachets de compresse imprégnée) : éviter l'usage prolongé, notamment chez le grand enfant, sur les muqueuses et sur des surfaces étendues ou profondément lésées
[mise-à-jour-produit : 2015-04]
Lactacyd lotion (acide lactique, lactosérum, sodium hydroxyde) GlaxoSmithKline Santé Grand Public (GSK) : appliquer sur la zone lésée, 1 ou 2 fois par jour, avant de rincer à l'eau chaude    [ACL] nettoyant en émulsion acide pour lavage de la zone lésée (utilisé à la fois pour la toilette intime féminine et pour les petites infections cutanées, type pied d'athlète) ; sans savon et sans alcool, à base d'acide lactique ; également disponible en flacon de 200 ml, et aussi en lingettes fraîcheur [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 9 €]
(flacon, 400 ml) : se rappeler que Lactacyd est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine) ; en savoir plus : Lactacyd Internet
[mise-à-jour-produit : 2011-07]

MISE EN GARDE : consulter le médecin traitant en cas de champignons constatés dans la vulve (il s'agit peut-être d'une Mycose vaginale), ou bien en cas de mycose non due à Candida albicans (le pityriasis versicolor qui provoque des taches beige-blanches ou chamois ou brunes sur le tronc et le cou, les teignes qui provoquent des plaques rouges au niveau des cheveux ou de la barbe)

Actualisation: 24-Avril-2015
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels