* PIED D'ATHLÈTE *
(Intertrigo, Champignons au Pied, Infection à Dermatophytes)

Mots-clés : Pied d'athlète, Intertrigo, Champignons au Pied, Infection à Dermatophytes, infection, champignon, dermatophytes, pied moite, piscine, triclocarban, terbinafine, ciclopiroxolamine, acide undécylénique, tolnaftate, hydroxypropylchitosa, Lactacyd, Cutisan, Lamisilate Monodose, Mycoster 1 %, Mycodécyl, Sporiline, Filmogel Ongles Abîmés | Rédaction - Actualisation de cette page : 20 Avril 2017

INDICES
légende
apparition d'une zone rouge et fendillée sur la peau, entre les orteils, accompagnées de démangeaisons habituellement modérées, suite à une infection par un champignon microscopique de la famille des dermatophytes ;
quand l'infection s'étend sur l'ongle (onychomycose), celui-ci prend une couleur jaune ou même brune et épaissit (voir : Mycose cutanée) ;
quand l'infection s'étend aux plis de l'aine ou aux mains (transmission par contact), alors elle se présente comme une plaque rouge squameuse (voir : Mycose cutanée, le traitement est similaire)
ACTION
 utiliser un savon acide pour le lavage étendu de la zone à traitée
 bien désinfecter la zone lésée avec une solution antiseptique standard (voir : Plaies)
 bien sécher sans frotter (en terminant par le souffle d'un séchoir électrique en position moyenne, pour ne pas brûler), puis saupoudrer la zone lésée avec un antiseptique spécialisé (cela peut suffire, mais en cas de récidive ou de susceptibilité individuelle, associer le traitement antifongique suivant)
 se traiter avec une crème anti-fongique anti-dermatophytes, d'une autre famille chimique que les imidazolés (les imidazolés sont les anti-mycosiques standards pour les autres zones du corps, concernées par les candidoses, le plus souvent)
 quand en plus les ongles sont abîmés (mais pas infectés), appliquer un film régénérant
 ne pas oublier que la mycose est une infection, et donc qu'elle peut se transmettre à d'autres endroits du corps et à d'autres personnes (veiller à une hygiène stricte pendant l'infection)
PRÉVENTION en cas de sensibilité individuelle, préférer les chaussures ouvertes, l'Été, et en toute saison, le port de chaussettes en fibre naturelle (coton, laine) ;
ne pas marcher pieds nus dans les endroits communautaires à risques (vestiaires communs, bac à douche, bordures de piscine, gymnases, saunas), notamment quand ils sont chauds et humides ;
changer tous les jours de chaussettes (pour des propres)
COMMENTAIRES ne pas oublier de désinfecter les chaussures (dans lesquelles les champignons continuent de proliférer) et changer de paire de chaussures chaque jour ;
bien veiller à ce que l'affection ne s'étende pas sur les ongles des orteils (qui sont plus difficiles et plus longs à traiter) ;
se rappeler qu'une transpiration excessive contribue au développement des mycoses ;
à titre d'anecdote : le surnom de l'affection, pied d'athlète, apparemment sympathique et tonique (alors que le problème n'a rien de sympathique), vient du fait que les sportifs d'après guerre étaient les plus touchés, en raison du port de chaussures serrées et peu aérées (en caoutchouc, avec chaleur et humidité) ;
note : pour les infections cutanées situées ailleurs qu'au pied, voir Mycose cutanée ;
en savoir plus : U.F.S.P. (Union Française pour la Santé du Pied) Internet (lien externe)

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Lactacyd lotion (acide lactique, lactosérum, sodium hydroxyde) GlaxoSmithKline Santé Grand Public (GSK) : appliquer sur la zone lésée, 1 ou 2 fois par jour, avant de rincer à l'eau chaude    [ACL] nettoyant en émulsion acide pour lavage de la zone lésée (utilisé à la fois pour la toilette intime féminine et pour les petites infections cutanées, type pied d'athlète) ; sans savon et sans alcool, à base d'acide lactique ; également disponible en flacon de 200 ml, et aussi en lingettes fraîcheur [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 9 €]
(flacon, 400 ml) : se rappeler que Lactacyd est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine) ; en savoir plus : Lactacyd Internet
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Cutisan poudre (triclocarban) Lisapharm : saupoudrer les lésions en évitant l'accumulation du produit dans les plis, 1 à 5 fois par jour    [MED] antiseptique local spécialisé, utilisé dans le traitement d'appoint des mycoses chez l'adulte [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5.5 €]
(flacon-poudreur, 80 g) : rincer soigneusement le linge qui a été en contact avec le produit, au cas où il doit être lavé à plus de 40°C
[mise-à-jour-produit : 2011-03]
Lamisilate Monodose solution dermatologique (terbinafine) Novartis Santé Familiale : appliquer en une seule fois en fine couche, sur les orteils, sur la voûte plantaire et sur les côtés latéraux du pied, en commençant par les espaces entre les orteils, sur les 2 pieds (même si un seul pied semble présenter des lésions), puis laisser sécher la solution, sans masser, pendant 1 à 2 minutes jusqu'à formation d'un film    [MED] antifongique à large spectre sous forme d'un film transparent ; en cas d'allergie au produit, retirer le film avec de l'alcool dénaturé à 70 degrés, puis rincer les pieds avec de l'eau chaude et du savon ; également disponible sous fome de crème (tube de 10 g) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1.5 €. Prix std.: 6 €]
(tube, 4 g, 1%) : attendre 24 heures après l'application pour se laver à nouveau les pieds ; toujours essuyer les pieds traités après la toilette (délicatement)
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Mycoster 1 % spray (ciclopiroxolamine) Pierre Fabre : laver et sécher soigneusement la zone lésée, puis pulvériser 1 à 2 fois sur la zone à traiter (une large surface de la peau au-delà de la lésion), 1 fois par jour, le soir avant le coucher    [MED] antifongique non imidazolé d'action locale, actif sur les dermatophytes (sauf la teigne) et sur les candidoses, sur Pityriasis versicolor ; disponible également sous forme de crème ou en poudre (avec dans le cas de la poudre, utilisation en préventif pour le pied d'athlète chez les personnes sensibles) ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) ; note : le prix indiqué ici, arrondi aux 50 cents supérieurs, inclut un honoraire de dispensation de 1.02 € (également remboursable au même taux si prescrit… et non facturable par le pharmacien si pas prescrit, donc non remboursé) [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 4 €]
(flacon-pulvérisateur, 30 g) : ne pas appliquer près des yeux ; ne pas confondre, le produit est également disponible en dosage à 8%, mais avec d'autres indications dermatologiques (plus sévères) ; se rappeler que pour les infections cutanées une durée de traitement de 3 semaines peut suffire, mais que pour les infections touchant un ongle une durée de traitement de 6 mois au moins est nécessaire, et avec un dosage plus fort
[mise-à-jour-produit : 2017-04]
Mycodécyl poudre (acide undécylénique, calcium, zinc) H2 Pharma : saupoudrer la zone à traiter, après lavage et séchage soigneux; en évitant l'accumulation du produit dans les plis, 2 fois par jour    [MED] antifongique non imidazolé d'action locale, actif sur les dermatophytes ; peut aussi être utilisé pour traiter les chaussures, source fréquente de recontamination ; également disponible sous forme de lotion et de crème [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 4 €]
(flacon-poudreur, 50 g) : rincer abondamment en cas de contact accidentel avec les yeux ou les muqueuses
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Sporiline lotion (tolnaftate) MSD : appliquer directement sur les lésions, en massant longuement pour faire pénétrer, 2 fois par jour    [MED] antifongique d'action locale, actif sur les dermatophytes [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 3.5 €]
(flacon, 25 ml) : meuler l'ongle au préalable (soi-même ou via un pédicure), ce qui permet une meilleure action du médicament ; ne pas appliquer près des yeux
[mise-à-jour-produit : 2011-12]
Filmogel Ongles Abîmés solution filmogène (hydroxypropylchitosa) Urgo (BTG-Vivasanté) : appliquer avec le pinceau sur la surface de l'ongle propre et sec, sur la peau environnante et sur le dessous du bord libre de l'ongle, 1 fois par jour, le soir au coucher    [ACL] dérivé de la chitine pour traiter les ongles abîmés par des mycoses ou des traumatismes, sous forme de pansement liquide ; forme un film (pas un vernis) invisible et inodore, qui sèche très vite, s'intègre rapidement à la structure de l'ongle abîmé, pour l'assainir, le régénérer et le protéger, et ne nécessite ni limage de l'ongle, ni utilisation de dissolvant, pour être enlevé [CTJ : 2.6 €. Prix std.: 14.5 €]
(flacon, 3.3 ml, avec pinceau) : ne pas utiliser en cas d'onychomycose avérée
[mise-à-jour-produit : 2011-07]

MISE EN GARDE : consulter le médecin traitant en cas de champignons constatés dans la vulve (il s'agit peut-être d'une Mycose vaginale), ou bien en cas de mycose non due à Candida albicans (le pityriasis versicolor qui provoque des taches beige-blanches ou chamois ou brunes sur le tronc et le cou, les teignes qui provoquent des plaques rouges au niveau des cheveux ou de la barbe)

Actualisation: 20-Avril-2017
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels