* RHUME DES FOINS *
(Allergies saisonnières, Rhinite allergique, Éternuements chroniques, Allergie nasale)

Mots-clés : Rhume des foins, Allergies saisonnières, Rhinite allergique, Éternuements chroniques, Allergie nasale, nez bouché, éternuements, cétirizine, loratadine, pseudoéphédrine, azélastine, cromoglycate, béclométasone, acide acétyl-aspartylglutamique, céthexonium, phényltoloxamine, lodoxamide, Actifed Allergie, Zyrtecset, Doliallergie Loratadine, ActifedDuo LP Rhinite Allergique, Alairgix Rhinite Allergique, Cromorhinol, Humex Rhume des Foins, Biocidan Solution Nasale, Almide, Naabak | Rédaction - Actualisation de cette page : 11 Mai 2017

INDICES
légende
éternuements, écoulement nasal clair (limpide), s'accompagnant de larmoiement et de picotement à la gorge, aux yeux et au nez, nez bouché (obstruction nasale) ;
le rhume des foins (d'origine allergique) ne doit pas être confondu avec le rhume classique, qui est infectieux (d'origine virale) : les signes du rhume des foins sont assez semblables à ceux du rhume classique (rhume de cerveau ou coryza), mais sans fièvre, avec une prépondérance pour les éternuements et le larmoiement, même si leur survenue se concentre souvent (mais pas toujours) lors de la période des pollens, au Printemps
ACTION 3 options d'automédication et 3 gestes importants :
 prendre un anti-histaminique H1 sélectif (de la dernière génération) par voie orale, seul ou en association
 utiliser un traitement local en complément pour le nez (quand il est bouché) : une solution nasale contenant un corticoïde (attention au risque de fragilisation de la muqueuse nasale en cas de traitement prolongé) ou bien une suspension nasale à base d'anti-histaminique, l'un ou l'autre éventuellement associé à un antiseptique
 utiliser un traitement local en complément pour les yeux (quand ils sont irrités) : un collyre anti-allergique
 éviter la conduite automobile ou d'engins de manutention pendant le traitement, même si les plus récents médicaments anti-histaminiques H1 sélectifs provoquent bien moins de somnolence que les produits anciens (il est facile de solliciter un proche pour évaluer sa propre vigilance, avant de commencer à conduire… et évidemment il ne faut pas consommer d'alcool, lequel potentialise le risque de somnolence)
 se rappeler que tout flacon de solution ou de collyre entamé est réservé à une seule personne et pour un seul traitement (le jeter systématiquement à la fin du traitement ou bien préférer, si possible, les conditionnements unidoses)
 se moucher souvent, se laver les mains après chaque kleenex jeté
PRÉVENTION éviter le contact avec les substances allergisantes (foin, pollen, herbes, poussières, acariens de la poussière, poils d'animaux, plumes, etc.), lorsque cela est possible (surtout en cas d'antécédents allergiques personnels, voire familiaux) : par exemple, à l'extérieur, jardiner avec des lunettes et un masque de protection, ne pas tondre soi-même la pelouse, proscrire la promenade en forêt ou dans les champs durant le pic saisonnier (notamment, par temps sec et ensoleillé), éviter le sport à l'extérieur pendant les fortes pollinisations ; à l'intérieur, ne pas héberger d'animaux domestiques, en particulier les chats, fermer les fenêtres en milieu de matinée et en début d'après-midi (moment où les pollens sont très présents dans l'air), aérer et nettoyer à l'aspirateur les pièces plus fréquemment, laver la literie à 60°C si possible, 2 fois par mois ;
brosser ou laver ses cheveux avant de se coucher, dormir avec les fenêtres fermées ;
éviter l'emploi de l'air conditionné (y compris en voiture), choisir son lieu de vacances en fonction du calendrier pollinique (en savoir plus : RSNA Internet ou Réseau National de Surveillance Aérobiologique)
COMMENTAIRES
légende
quand le problème apparaît pour la première fois, il est préférable de consulter d'abord le médecin traitant (recherche de l'allergène responsable par un médecin spécialiste de recours, allergologue, puis quand il est trouvé, dé-sensibilisation) et de ne pas engager d'automédication (ou alors seulement avec un spray nasal anti-histaminique H1 sélectif pour atténuer la gêne en attendant la consultation) ;
se préparer à répondre aux questions de contrôle du pharmacien de confiance à proximité (Nez bouché ? Yeux rouges ? Toux ? Fièvre ? Antécédents familiaux ? Conduite d'une automobile ou d'une machine ?) ;
se rappeler que l'affection est fréquente, touchant plus ou moins sévèrement 25% des Français chaque année, avec 3 périodes saisonnières plus propices selon les causes (en France, d'abord, les pollens des arbres, par exemple cyprès, thuyas, bouleaux, de Janvier à Mai, ensuite les pollens des graminées, les foins, de Mai à Juillet, enfin les pollens des herbacées, de Juillet à Octobre), mais aussi toute l'année les allergies plus spécifiques (par exemple, acariens) ;
l'AFSSAPS, organisme para-public dédié à la Santé, a réalisé une fiche spéciale sur la rhinite allergique (lien externe), destinée au Grand-Public

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Actifed Allergie comprimé (cétirizine) Johnson & Johnson Santé Beauté (J&J) : avaler 1 comprimé avec un verre d'eau, 1 fois par jour    [MED] anti-allergique antihistaminique H1 (sélectif, donc avec beaucoup moins de risque de somnolence) ; auparavant (jusqu'en 2010) commercialisé dans les mêmes conditions sous le nom de Réactine ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 5 €]
(7 cpr. sécable, 10 mg) : pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques, par voie orale ; en savoir plus : Actifed Internet ; se rappeler qu'Actifed est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2014-02]
Zyrtecset comprimé (cétirizine) UCB Pharma : avaler 1 comprimé par jour, avec un verre d'eau (maximum 7 jours)    [MED] anti-histaminique H1 sélectif contre l'allergie (dosé à 10 mg) ; en raison de la sélectivité, les cas de somnolence consécutifs au traitement sont rares (s'en assurer avant de conduire un véhicule ou d'utiliser une machine dangereuse) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 4.5 €]
(7 cpr. sécable) : pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques, par voie orale
[mise-à-jour-produit : 2013-07]
Doliallergie Loratadine comprimé (loratadine) Sanofi-Aventis : avaler 1 comprimé par jour, avec un verre d'eau (maximum 7 jours)    [MED] anti-histaminique H1 sélectif contre l'allergie (dosé à 10 mg) ; en raison de la sélectivité, les cas de somnolence consécutifs au traitement sont rares (s'en assurer avant de conduire un véhicule ou d'utiliser une machine dangereuse) ; en l'absence d'avis médical, il est recommandé de n'utiliser le produit qu'en cas de réapparition de symptômes déjà diagnostiqués par un médecin et traités auparavant par Clarytine, un médicament prescrit contenant la même substance (en raison de la nouveauté de la substance en automédication, lancée en 2011) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies depuis Juillet 2014 [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 5 €]
(7 cpr., 10 mg) : pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques, par voie orale
[mise-à-jour-produit : 2014-07]
ActifedDuo LP Rhinite Allergique comprimé (cétirizine, pseudoéphédrine) Johnson & Johnson Santé Beauté (J&J) : avaler 1 comprimé avec un peu d'eau, sans croquer, 2 fois par jour (matin et soir), au cours ou en dehors des repas (maximum 5 jours maximum)    [MED] association d'un antihistaminique H1 sélectif (peu sédatif, dosé à 5 mg) et d'un vasoconstricteur décongestionnant, à libération prolongée (dosé à 120 mg), contre les manifestations allergiques avec congestion nasale (diminution de la sensation de nez bouché) [CTJ : 1.3 €. Prix std.: 6.5 €]
(10 cpr.) : ne pas utiliser chez l'enfant de moins de 15 ans ; éviter chez les sportifs (compétition) ; en savoir plus : Actifed Internet ; se rappeler qu'Actifed est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2013-01]
Alairgix Rhinite Allergique  légende solution nasale (cromoglicate) Cooper : pulvériser, en même temps qu'une brève inspiration, en tenant le flacon verticalement et en introduisant un peu l'embout nasal dans la narine, 4 à 6 fois par jour    [MED] anti-allergique d'action locale, inhibant la libération d'histamine, sous forme de solution avec conservateur antiseptique (benzalkonium) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 2.2 €. Prix std.: 6.5 €]
(flacon-pulvérisateur, 15 ml, soit 100 doses) : bien se moucher avant l'utilisation du produit
[mise-à-jour-produit : 2017-05]
Cromorhinol solution nasale (cromoglicate) Chauvin (Bausch & Lomb) : pulvériser, en même temps qu'une brève inspiration, après un mouchage soigneux, en tenant le flacon verticalement et en introduisant un peu l'embout nasal dans la narine, 4 à 6 fois par jour (ne pas oublier d'enlever le capuchon en tirant vers le haut avant de pulvériser ; expirer lentement par la bouche après inspiration-pulvérisation ; essuyer l'embout nasal après utilisation avec un morceau de coton)    [MED] anti-allergique d'action locale, inhibant la libération d'histamine, sous forme de solution sans conservateur ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies ; à savoir : le produit ne contient plus de conservateur (formule améliorée) [CTJ : 2 €. Prix std.: 6 €]
(flacon-pulvérisateur, 15 ml) : amorcer la pompe lors de la première utilisation, en maintenant le flacon à la verticale et en pressant sur le pulvérisateur 2 ou 3 fois ; bien se moucher avant l'emploi, tenir le flacon verticalement
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Humex Rhume des Foins spray nasal (béclométasone) Urgo (BTG-Vivasanté) : se moucher d'abord profondément, puis en tenant le flacon verticalement et en inspirant, pulvériser à 1 ou 2 reprises dans chaque narine, 4 fois par jour    [MED] traitement local avec corticoïde (contient de la béclométasone : ne doit être utilisé qu'en cas de réapparition de symptômes déjà diagnostiqués par un médecin) ; seulement à partir de 15 ans (en raison du corticoïde) [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 7.5 €]
(flacon-pulvérisateur, 20 ml, soit 100 doses) : bien se moucher avant l'utilisation du produit ; bien agiter le flacon, aussi, avant utilisation ; se rappeler que Humex est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2011-05]
Biocidan Solution Nasale spray nasal (céthexonium, phényltoloxamine) Menarini : pulvériser dans chaque narine, 4 à 6 fois par jour, en même temps qu'une courte inspiration, et après un mouchage soigneux, en tenant le flacon verticalement    [MED] association d'un antiseptique local (ammonium quaternaire) et d'un anti-allergique (antihistaminique H1 non sélectif) [CTJ : 1.2 €. Prix std.: 6 €]
(flacon-pulvérisateur, 15 ml) : bien se moucher avant l'utilisation du produit ; ne pas conduire ou utiliser de machines dangereuses (risque de somnolence, parfois intense chez certaines personnes, éventuellement potentialisée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs), surtout au cours des heures qui suivent la prise du médicament
[mise-à-jour-produit : 2011-05]
Almide  légende collyre (lodoxamide) Alcon (Novartis) : instiller le contenu d'1 unidose dans le cul-de-sac inférieur de chaque œil, 2 à 4 fois par jour    [MED] anti-allergique en gouttes ; quand nécessaire, il est possible d'associer des corticoïdes au traitement ; également disponible en flacon de 5 ml (déconseillé aux porteurs de lentilles souples) ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) ; à savoir : le produit est seul resté commercialisé par Alcon après le retrait du Lodoxal en 2012, aussi par Alcon, à la formulation identique mais non remboursable [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 4 €]
(20 unidoses, 0.4 ml) : respecter un écart de 15 minutes entre les instillations de 2 collyres différents ; demander conseil au pharmacien de confiance en cas de survenue d'irritation, de gêne, de douleur locale, ou de vision floue, après l'instillation
[mise-à-jour-produit : 2013-06]
Naabak  légende collyre (acide spaglumique) Théa : instiller le contenu d'1 unidose dans le cul-de-sac inférieur de chaque œil, 2 à 6 fois par jour    [MED] anti-allergique en gouttes ; quand nécessaire, il est possible d'associer des corticoïdes au traitement ; également disponible en flacon de 5 ml ou de 10 ml (mais avec un temps d'utilisation limité à 4 semaines, une fois le flacon ouvert) ; la présentation en flacon contient un conservateur (benzalkonium) : enlever les lentilles de contact souples avant l'instillation et attendre 15 minutes avant de les remettre ; le produit peut se révéler insuffisant pour traiter une allergie oculaire sévère (en parler au pharmacien de confiance auparavant, en cas de doute) ; à savoir : en Avril 2014, le produit a changé de nom (sans autre changement), l'ancien nom, bien connu, étant Naaxia [CTJ : 2.8 €. Prix std.: 7 €]
(10 unidoses, 0.4 ml) : respecter un écart de 15 minutes entre les instillations de 2 collyres différents ; se rappeler que le même produit est également commercialisé en 36 unidoses, remboursable à 30% si prescrit, et que suite au blocage des prix depuis de nombreuses années, il est éventuellement plus économique en automédication (c'est-à-dire sans prescription) et qu'une autre présentation, en flacon de 10 ml avec filtre, est encore plus économique (mais moins pratique), également remboursable à 30% si prescrite
[mise-à-jour-produit : 2017-05]

MISE EN GARDE : quand, en plus, la langue gonfle ou bien en cas d'asthme associé, consulter sans traîner le médecin traitant ;
quand les signes sont identiques mais sans rapport avec les saisons (allergies non saisonnières : poils d'animaux, moisissures, acariens...), consulter à l'occasion le médecin traitant, puis éventuellement le spécialiste allergologue

Actualisation: 11-Mai-2017
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels