* RHUME *
(Rhinite, Rhinopharyngite, Coryza, Coup de Froid, État-grippal, Fausse-grippe)

Mots-clés : Rhume, Rhinite, Rhinopharyngite, Coryza, Coup de Froid, État-grippal, Fausse-grippe, nez bouché, éternuements, benzalkonium, benzododécinium, camphre, lévomenthol, lavande, romarin, thym, baume du Pérou, hexamidine, phéniramine, paracétamol, chlorphénamine, pseudo-éphédrine, ibuprofène, diphénhydramine, doxylamine, foie de canard, Humex Rhume Solution Nasale, Prorhinel Spray Enfants Adultes, Vicks Inhaler, Pérubore, Désomédine Nasal, Fervex État Grippal, Humex État-Grippal, Actifed Etats Grippaux, Nurofen Rhume, Dolirhume, RhinAdvil, Humex Rhume, Actifed Rhume Jour et Nuit, Dolirhume Pro, L52, Oscillococcinum, Rhinofébral | Rédaction - Actualisation de cette page : 16 Décembre 2015

INDICES
légende
le nez bouché, le nez qui coule, des frissons, un peu de fièvre de façon discontinue, des éternuements fréquents, en rafale (inflammation du nez, du larynx et du pharynx), un mal de tête diffus et persistant, qui amoindrissent capacités de travail et de concentration (entre autres) ;
les signes de «rhume de cerveau» se compliquent par la «descente» des problèmes vers les poumons (bronchite) ou vers le système digestif (gastro-entérite) ou vers le système ostéo-articulaire (courbatures, lumbago), voire par une surinfection bactérienne, manifestée notamment par une plus forte et plus constante élévation de la température (alors la consultation médicale est nécessaire) ;
pendant les mois d'Hiver, les trois quarts de la population souffrent de cette affection bénigne due à un virus, au moins une fois ;
le risque maximum de contagion se situe 2 jours après la contamination ; sauf surinfection, le rhume guérit spontanément en une semaine (voire plus longtemps, chez les personnes affaiblies) ;
le rhume infectieux (d'origine virale) ne doit pas être confondu avec le rhume des foins (d'origine allergique)
ACTION
 déboucher le nez, si nécessaire, avec un sérum physiologique, un soluté marin ou un soluté hypertonique, pour déboucher mécaniquement le nez, puis éventuellement pulvériser des gouttes nasales antiseptiques ou pratiquer des inhalations (a minima la tête au-dessus d'un bol d'eau très chaude, en respirant les vapeurs), si cela ne paraît pas trop contraignant (selon préférences personnelles)
 prendre un anti-histaminique H1 (non sélectif), avec effet asséchant, pour stopper la sécrétion du mucus nasal, associé à un antalgique oral (anti-douleur) avec action complémentaire antipyrétique pour traiter le mal de tête, sélectionné en fonction de l'âge, des contre-indications, ou de l'activité (conducteur)
 alternativement, prendre un vasoconstricteur avec effet décongestionnant, pour respirer plus librement, associé à un antalgique oral (anti-douleur) avec action complémentaire antipyrétique pour traiter le mal de tête, sélectionné en fonction de l'âge, des contre-indications, ou de l'activité (sportif, conducteur)
 en cas de rhume sévère, préférer un produit combinant un anti-histaminique H1 avec effet asséchant et un vasoconstricteur avec effet décongestionnant, associé à un antalgique oral (anti-douleur) avec action complémentaire antipyrétique (triple association fixe)
 renforcer les défenses naturelles (immunitaires) par une supplémentation vitaminique et/ou en sels minéraux ciblés, avec éventuellement en plus un probiotique
 envisager, en cas de succès précédent, une solution homéopathique spécifique (ou comme un test de susceptibilité personnelle, si première fois)
 boire davantage que normalement pour faciliter l'élimination des toxines
 ne pas prendre un antalgique par voie générale (aspirine, paracétamol, ou AINS) quand le produit anti-rhume contient déjà un tel anti-douleur
PRÉVENTION pour éviter les coups de froids, ne pas trop chauffer les locaux (et baisser la température à 18°C la nuit dans la chambre à coucher et à 20°C dans les autres pièces, y compris si possible dans le lieu de travail), humidifier l'air ambiant avec de petits appareil électriques (contenant éventuellement quelques gouttes d'huiles essentielles, par exemple d'eucalyptus, de romarin, de pin), aérer les pièces, même par temps froid, s'informer de la météo et de la température extérieure avant de quitter les locaux et s'habiller en conséquence, ne pas fréquenter les lieux publics à forte promiscuité en période d'épidémie (métro, centres commerciaux, par exemple) et les lieux enfumés, ne pas trop se toucher le visage (le nez, la bouche) ou se frotter les yeux en présence de personnes enrhumées
pour minimiser la contagion, envers les autres, ne pas les toucher (serrer la main, embrasser), se laver fréquemment les mains (avec du savon ou mieux un gel hydro-alcoolique, notamment après avoir éternué), mettre les mains (ou mieux, le bras) devant la bouche avant d'éternuer, ne pas se servir le premier d'objets usuels (par exemple, la salière), utiliser plutôt les mouchoirs en papier, envisager de porter un masque quand il s'agit de bébés ou de personnes très âgées fragilisées
COMMENTAIRES utiliser des mouchoirs jetables (en papier)
prendre de la vitamine C (avant 16 heures) pour lutter contre la fatigue inhérente à l'infection virale et pour stimuler les défenses immunitaires (ou boire des jus frais d'orange, ou, mieux, de citron jaune, dilués dans l'eau tiède), et non pour hâter la guérison (des études scientifiques ont tordu le cou à cette croyance populaire)
ne pas oublier que les produits d'automédication du rhume, quels qu'ils soient, n'ont pas d'effet anti-infectieux (quand les troubles persistent plus de 5 jours, ne pas hésiter à consulter le médecin traitant)
bien distinguer le rhume ou les états grippaux bénins (ou fausse grippe) d'une part, et d'autre part, la vraie grippe due à un virus particulier qui requiert la consultation du médecin traitant rapidement (pour, souvent, un traitement anti-viral, ou en prévention, pour la vaccination) ; voir : Grippe
l'ANSM (ex-AFSSAPS), organisme para-public dédié à la Santé, a réalisé une fiche spéciale sur le rhume de l'adulte, destinée au Grand-Public

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Humex Rhume Solution Nasale solution nasale (benzalkonium) Urgo (BTG-Vivasanté) : se moucher d'abord profondément, puis en tenant le flacon verticalement et en inspirant, pulvériser à 1 ou 2 reprises dans chaque narine, 4 à 5 fois par jour (maximum 5 jours)    [MED] solution nasale antibactérienne, à base d'un amonium quaternaire [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 7.5 €]
(flacon-pulvérisateur, 15 ml, 100 doses) : se rappeler que Humex est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2011-05]
Prorhinel Spray Enfants Adultes spray nasal (benzododécinium, polysorbate 80) Novartis Santé Familiale : (2 utilisations) en humidification, effectuer 2 pulvérisations brèves dans chaque narine, 2 à 3 fois par jour, et en lavage, maintenir une pression prolongée sur l'embout pendant 2 à 3 secondes, 1 à 3 fois par jour    [MED] solution nasale en spray, association d'un antibactérien (antiseptique de type amonium quaternaire), avec fluidifiant, qui permet d'humidifier, de laver les muqueuses rhino-pharyngées, de décoller les croûtes et mucosités qui obstruent les voies aériennes supérieures, et de soulager rapidement la sécheresse nasale [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 6.5 €]
(flacon-pulvérisateur, 100 ml) : ne pas se moucher violemment au cours des 10 minutes suivant la pulvérisation
[mise-à-jour-produit : 2012-12]
Vicks Inhaler tampon imprégné pour inhalation (camphre, lévomenthol) Procter & Gamble Pharma : introduire le tube dans la narine et inspirer profondément 2 fois, recommencer pour l'autre narine, le tout 1 à 3 fois par jour (3 jours au maximum)    [MED] décongestionnant local, à base de 2 dérivés terpéniques, sous forme de bâton-tampon de cellulose, imprégné pour inhalation et placé dans un petit tube ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 3.5 €]
(1 tube inhalateur) : se rappeler que Vicks est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2012-01]
Pérubore comprimé pour inhalation (lavande, romarin, thym, thymol) Mayoly-Spindler : dissoudre 1 capusle dans un bol (ou dans un inhalateur spécifique) d'eau très chaude, mais pas bouillante, puis inhaler les vapeurs, en se couvrant la tête d'un serviette, pendant quelques minutes, 3 fois par jour    [MED] association d'huiles essentielles et thymol (phytothérapie) pour une action locale décongestionnante et antiseptique sur les muqueuses des voies respiratoires (utile également en cas de refroidissement) ; attention à ne pas boire le contenu du bol (et à tenir hors de portée des enfants) ; la présentation (15 capsules au lieu de 30 comprimés) et la formule ont été modifiées (Baume du Pérou, abandonné) en Octobre 2011 ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1 €. Prix std.: 5 €]
(15 caps.) : attendre quelques minutes après avoir dissous les comprimés avant de commencer l'inhalation (pour éviter les brûlures) ; ne pas dépasser la dose journalière maximale (les terpènes en cas de surconsommation peuvent éventuellement être à l'origine de troubles)
[mise-à-jour-produit : 2012-01]
Désomédine Nasal solution nasale (hexamidine) Chauvin (Bausch & Lomb) : pulvériser 4 à 6 fois par jour dans chaque narine, après un mouchage soigneux (maximum 10 jours)    [MED] solution nasale antiseptique, à 0.1% (un pour mille) d'hexamidine [CTJ : 2 €. Prix std.: 5 €]
(flacon, 10 ml, avec pompe et embout nasal) : ne pas utiliser au-delà de 30 jours après ouverture ; se rappeler que Désomédine est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Fervex État Grippal granulé (phéniramine, paracétamol, vit. C) Upsa (BMS) : dissoudre le contenu d'1 sachet dans un demi-verre d'eau, chaude ou froide, puis boire le contenu immédiatement, 2 ou 3 fois par jour, en espaçant les prises d'au moins 4 heures    [MED] association de paracétamol (500 mg), de vitamine C (200 mg) et d'un anti-histaminique non sélectif (risque de somnolence, en partie contrecarrée par la vitamine C, d'où précautions particulières pour les conducteurs) ; contient 2 fois plus de vitamine C qu'Actifed Sign (avec les avantages et les inconvénients associés) ; également disponible sans sucre (même arôme Antillais) et depuis Décembre 2011 avec arôme framboise ; note : le produit a changé de nom récemment (l'ancien nom était Fervex, simplement) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1.4 €. Prix std.: 4.5 €]
(8 sachets) : préférer la dissolution dans l'eau chaude (pour favoriser l'arôme Antillais) ; ne pas dépasser 5 jours de traitement sans avis médical ; pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2015-12]
Humex État-Grippal gélule (chlorphénamine, paracétamol) Urgo (BTG-Vivasanté) : avaler, avec un verre d'eau, 1 gélule, de préférence le soir, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 heures minimum, sans dépasser 4 gélules par jour (maximum 5 jours)    [MED] association d'un antidouleur (paracétamol dosé à 500 mg) et d'un anti-histaminique (dosé à 4 mg), d'où précautions et contre-indications particulières (conducteur), sans vitamine C ; attention, Humex Rhume et Humex État-grippal ne se différencient que par la présence ou l'absence de pseudo-éphédrine (en cas d'incertitude, demander conseil au pharmacien de confiance) ; à savoir : en Mai 2013, le produit directement concurrent, dénommé exactement Drill Rhume, à la formule et présentation identiques, a été autorisé comme médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies (mais pas Humex État-Grippal !) [CTJ : 1.1 €. Prix std.: 4.5 €]
(16 gél.) : se rappeler que Humex est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2013-06]
Actifed Etats Grippaux  légende sachet (chlorphénamine, paracétamol, vit. C) Johnson & Johnson Santé Beauté (J&J) : dissoudre le contenu d'1 sachet dans un demi-verre d'eau, chaude ou froide, puis boire le contenu immédiatement, 1 à 4 fois par jour, en espaçant les prises d'au moins 4 heures (maximum 4 sachets par jour)    [MED] association de paracétamol (anti-douleur et anti-fièvre, à 240 mg, donc faiblement dosé), de vitamine C (à 100 mg, donc faiblement dosée) et d'un anti-histaminique H1 pour traiter la congestion et l'hypersécrétion nasale (claire) au cours des rhumes avec maux de tête et fièvre ; contient un anti-histaminique H1 non sélectif (précautions particulières pour les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines, car risque de somnolence, en partie contre-carrée par la vitamine C) ; attention, depuis Septembre 2011, l'ancien nom bien connu, Rhinofébral, a été abandonné par le Laboratoire, au profit de la marque ombrelle Actifed (autrement, rien de changé) et le nom devient Actifed Sign, puis fin 2013, le nom a été changé à nouveau en Actifed Etats Grippaux, mais avec une modification de présentation en 10 sachets (au lieu de 20 gélules) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1.1 €. Prix std.: 4.5 €]
(10 sachets) : proscrire l'absorption d'alcool (présent dans les boissons alimentaires, mais aussi dans certains autres médicaments : demander conseil au pharmacien de confiance), en même temps que le produit ; préférer la ou les prise(s) le soir, en cas de somnolence génante pendant la journée ; en savoir plus : Actifed Internet ; se rappeler qu'Actifed est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2014-02]
Nurofen Rhume comprimé (pseudo-éphédrine, ibuprofène) Reckitt Benckiser Healthcare : avaler 1 ou 2 comprimés par prise, avec un verre d'eau, de préférence au cours des repas, à renouveler si nécessaire toutes les 6 heures (maximum 4 comprimés par jour, et 5 jours de traitement)    [MED] association d'ibuprofène, un anti-inflammatoire (AINS, anti-douleur) et d'un décongestionnant vasoconstricteur (précautions et contre-indications particulières, pour les sportifs, conducteurs d'engins) ; à svoir : Rhinureflex, un produit à la formule identique, encore remboursable à 15% jusqu'en Octobre 2012 (donc à prix réglementé), est commercialisé par le même laboratoire [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 4 €]
(20 cpr., 200 mg) : bien se rappeler de l'objectif précis du produit (des sensations de nez bouché et des maux de tête et/ou fièvre) ; éviter de prendre en même temps un autre anti-douleur en même temps (par exemple aspirine ou paracétamol), pour cause de double emploi (et de risques)
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Dolirhume comprimé (pseudo-éphédrine, paracétamol) Sanofi-Aventis : avaler 1 ou 2 comprimés par prise, avec un verre d'eau, à renouveler si nécessaire au bout de 4 heures, sans dépasser 6 comprimés par jour    [MED] association de paracétamol (500 mg, anti-douleur) et d'un vasoconstricteur décongestionnant (précautions et contre-indications particulières, notamment pour les sportifs) [CTJ : 1.1 €. Prix std.: 4.5 €]
(16 cpr. sécables) : ne pas hésiter à consulter le médecin traitant si le traitement ne semble pas efficace sur le rhume au bout de 4-5 jours (c'est un antalgique et un antipyrétique, avec décongestionnant nasal, pas un traitement antimicrobien) ; ne pas confondre avec Dolirhume Pro qui contient en plus de la doxylamine (antihistaminique H1 non sélectif) et qui requiert l'avis du pharmacien de confiance, à proximité (précaution sur la vigilance)
[mise-à-jour-produit : 2012-01]
RhinAdvil  légende comprimé (pseudo-éphédrine, ibuprofène) Pfizer Santé Familiale : avaler 1 ou 2 comprimés avec un verre d'eau, 3 fois par jour, de préférence au cours des repas, à renouveler si nécessaire toutes les 6 heures (maximum 6 comprimés par jour)    [MED] association d'ibuprofène, un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), antalgique et antipyrétique, et d'un vasoconstricteur décongestionnant (d'où précautions chez les conducteurs d'engins, car risque, rare, de vertiges et/ou de troubles de la vue) ; le produit a été remboursable à 15% jusqu'en Mai 2012 (si après déremboursement, le prix de vente augmente trop, penser à demander au pharmacien de confiance un produit à la formule identique qu'il référence avec un prix économique) [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 2.5 €]
(20 cpr., 200 mg) : éviter de prendre en même temps un autre anti-douleur en même temps (par exemple aspirine ou paracétamol), pour cause de double emploi (et de risques)
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Humex Rhume comprimé, gélule (pseudo-éphédrine, chlorphénamine, paracétamol) Urgo (BTG-Vivasanté) : avaler, avec un verre d'eau, 1 comprimé, le matin, à midi et au dîner (soit, 3 fois par jour), et 1 gélule le soir au coucher (maximum 4 jours)    [MED] association d'un antidouleur (paracétamol dosé à 500 mg), d'un anti-histaminique (dosé à 4 mg) et d'un vaso-constricteur (la pseudo-éphédrine dosée à 60 mg), d'où précautions et contre-indications particulières (sportif, conducteur) ; attention, Humex Rhume et Humex État-grippal ne se différencient que par la présence ou l'absence de pseudo-éphédrine (en cas d'incertitude, demander conseil au pharmacien de confiance) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 1.3 €. Prix std.: 5 €]
(12 cpr. et 4 gél.) : bien faire attention à ne pas inverser le comprimé pour le jour et la gélule (blanc, bleu) pour la nuit ; se rappeler que Humex est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Actifed Rhume Jour et Nuit comprimé (pseudo-éphédrine, diphénhydramine, paracétamol) Johnson & Johnson Santé Beauté (J&J) : avaler, avec un peu d'eau, 1 comprimé blanc le matin, à renouveler, si nécessaire, au bout de 4 heures minimum, sans dépasser 3 comprimés par jour, et 1 comprimé bleu, le soir au coucher    [MED] association d'un vaso-constricteur et d'un anti-histaminique non sélectif, d'où précautions et contre-indications particulières (sportif, conducteur, etc.), et d'un anti-douleur (paracétamol), dosé à 500 mg ; en 2012, la dénomination du produit a été améliorée en ajoutant le mot rhume (pour bien limiter son utilisation et le distinguer des autres Actifed) [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5 €]
(8 cpr. blancs, 8 cpr. bleus) : bien faire attention à ne pas inverser le produit pour le jour et celui pour la nuit (respectivement, comprimé blanc : paracétamol 500 mg, pseudoephédrine 60 mg ; comprimé bleu : paracétamol 500 mg, diphénydramine 25 mg) ; en savoir plus : Actifed Internet ; se rappeler qu'Actifed est une marque dite ombrelle, qui recouvre plusieurs types de produits, compositions, et objectifs de traitement (bien vérifier le contenu de la boîte, laisser le conditionnement dans sa boîte d'origine)
[mise-à-jour-produit : 2014-02]
Dolirhume Pro comprimé (pseudo-éphédrine, doxylamine, paracétamol) Sanofi-Aventis : avaler avec un verre d'eau, 1 comprimé jour le matin, à midi et au dîner (soit, 3 fois par jour), et 1 comprimé nuit le soir au coucher    [MED] association de paracétamol (500 mg), d'un anti-histaminique non sélectif et d'un vasoconstricteur décongestionnant (précautions et contre-indications particulières, notamment pour les conducteurs et sportifs) [CTJ : 1.4 €. Prix std.: 5.5 €]
(16 cpr., soit 12 cpr. Jour et 4 cpr. nuit) : ne pas confondre les comprimés selon le moment de prise (attention) ; ne pas hésiter à consulter le médecin traitant si le produit ne semble pas efficace sur le rhume au bout de 4-5 jours (c'est un antalgique et un antipyrétique, avec décongestionnant nasal, pas un traitement antimicrobien)
[mise-à-jour-produit : 2012-01]
L52 solution buvable (Aconitum napellus, Arnica montana, Atropa belladonna, Bryonia alba, Cinchona, Drosera, Eucalyptus globulus, Eupatorium perfoliatum, Gelsemium sempervirens, Polygala senega) Lehning : diluer 20 gouttes dans un peu d'eau, boire sans avaler le contenu, en le gardant quelques secondes sous la langue, 5 à 8 fois par jour, de préférence en dehors des repas (en prévention, seulement 2 fois par jour ; en suivi post-grippal, seulement 3 fois par jour)    [MED] complexe homéopathique (autolysat) à haute dilution (3 à 6 DH selon extrait), qui vise à la prévention et au traitement des états de types grippaux (en fait, les infections virales dues à des virus distincts de la grippe vraie, laquelle relève de la consultation médicale obligatoire), ainsi que dans les fatigues post-grippales ; à savoir : le produit contient un peu d'alcool, soit, pour 20 gouttes, un équivalent de 7ml de bière ou 3ml de vin [CTJ : 0.8 €. Prix std.: 7 €]
(flacon, 30 ml, 1200 gouttes, compte-goutte) : se rappeler que toute homéopathie, en raison de ses différences fondamentales, doit faire l'objet d'une démarche réfléchie et documentée, avec un vrai engagement personnel ; utiliser, alternativement, le produit en mode préventif (même dose, mais seulement 2 fois par jour) et pour les fatigues post-grippales (même dose, mais 3 fois par jour)
[mise-à-jour-produit : 2012-08]
Oscillococcinum  légende globule (cœur et foie de canard) Boiron : placer, le plus tôt possible après les premiers symptômes viraux, 1 dose de globules sous la langue et laisser fondre, répéter éventuellement l'opération 2 à 3 fois à 6 heures d'intervalle, de préférence en dehors des repas, puis continuer avec 1 dose matin et soir pendant 1 à 3 jours (total 6 doses)    [MED] complexe homéopathique (autolysat) à très haute dilution, qui vise à la prévention et au traitement des états de types grippaux (en fait, les infections virales dues à des virus distincts de la grippe vraie, laquelle relève de la consultation médicale obligatoire) ; depuis Septembre 2001, une présentation familiale en 30 doses a été ajoutée à celle en 6 doses (un peu plus économique par dose) [CTJ : 3 €. Prix std.: 6 €]
(6 tubes-dose, globules) : se rappeler que toute homéopathie, en raison de ses différences fondamentales, doit faire l'objet d'une démarche réfléchie et documentée, avec un vrai engagement personnel ; utiliser, alternativement, le produit en mode préventif (1 dose par semaine pendant la période d'exposition aux virus) ; préférer d'abord, en cas d'incertitude ou de premier essai de l'homéopathie, demander conseil au pharmacien de confiance à proximité, le laboratoire proposant également 4 autres complexes homéopathiques pour des troubles apparentés, le 1er, Aconitum Composé (états grippaux), le 2ème, ParaGrippe (états grippaux), le 3ème, Allium cepa Composé (rhume), le 4ème, Coryzalia (rhume, avec depuis Septembre 2013, une présentation en comprimé orodispersible, et depuis Juillet 2014, présentée en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies), chacun avec des formules distinctes, à hautes dilutions
[mise-à-jour-produit : 2014-07]

MISE EN GARDE : quand la température est constamment élevée (sans variations rapides) et ne descend pas en dessous de 39ºC, le risque d'infection bactérienne s'accroît : consulter le médecin traitant dès que possible (plus l'infection est traitée tôt, plus la guérison est rapide)

Actualisation: 16-Décembre-2015
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels