* RONFLEMENT *

Mots-clés : Ronflement, ronfle, sorbitan, calendula, gomme guar, gomme xanthane, gomme de cellulose, thym rouge, lavande, menthyle, polysaccharides, phosphatidylcholine, glycérine, carraghénanes, Rosa canina, Aloé vera, Douce Nuit, Ronfnyl, Silence, Spray Buccal Quies, Respir'Activ, Respur, Snorflex, Nozoair, Soluronfl' | Rédaction - Actualisation de cette page : 2 Juillet 2013

INDICES
légende
bruit intempestif durant le sommeil (donc, émis inconsciemment), lié à une obstruction à la respiration, avec 2 origines distinctes, la gorge (70% des cas), le nez (30% des cas) ;
pour des raisons encore obscures, les muscles du pharynx et de la bouche se relâchent, gênant ainsi le passage de l'air, en faisant vibrer le palais
ACTION
 tester un produit spécial, en demandant conseil au pharmacien de confiance, à proximité, puis continuer si le produit convient, ou changer de produit en cas d'insatisfaction (dans les tests cliniques, les dispositifs ne sont pas plus contraignants que les sprays)
 dans les cas rebelles, la chirurgie par laser ou bien l'introduction, sous anesthésie locale, dans le voile du palais, d'une électrode (qui délivre un bref courant électrique), peut donner des résultats satisfaisants (80% de satisfaction à court terme, 50% à 5 ans)
PRÉVENTION aucune méthode sérieuse connue (à noter : le sifflement accompagnateur, beaucoup utilisé en prévention ou correction initiale, est reconnu aujourd'hui sans effet et comme une fausse croyance) ; certains experts préconisent, au moins pour les cas difficiles, d'éviter de dormir sur le dos (préférer plutôt sur le ventre), d'éviter le surpoids, d'éviter le tabac (inflammation induite des muqueuses du nez et de la gorge), d'éviter l'alcool (relâchement des voies aériennes), et d'éviter les somnifères (diminution du tonus des tissus du pharynx) ; toujours pour ces cas difficiles, pour empêcher la posture sur le dos, coudre dans le dos du pyjama des petites poches adaptées et remplir chacune d'une balle de tennis (l'inconfort généré réveille ou oblige inconsciemment à changer de posture, au moins sur le côté)
COMMENTAIRES 20 Millions de Français ronflent régulièrement ou épisodiquement (davantage les hommes) ;
bien distinguer, dans la démarche de traitement, 2 types de situations : le cas d'une affection ORL accompagnante (ou juste précédente), par exemple un rhume ou une angine, ce qui revient à viser à désobstruer les voies respiratoires supérieures, et le cas d'un handicap, temporaire ou permanent, ce qui revient à viser à l'atténuer ou à le contourner ;
se rappeler que c'est toujours une tierce personne qui signale le ronflement (et le subit) et accepter de bonne grâce les traitements existants, malgré les contraintes, ou un réveil provoqué brusquement

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
Douce Nuit spray nasal (sorbitan, polysorbate 60, calendula, gomme guar, gomme xanthane, gomme de cellulose, thym rouge, lavande, menthyle) Pharm'Up : pulvériser 1 à 2 fois dans chaque narine, au coucher, tête inclinée en arrière    [ACL] solution anti-ronflement en cas de rhume, allergies ou nez bouché ; à base de microsphères (par micro-encapsulation) qui agissent sur la muqueuse nasale et libèrent progressivement leurs principes actifs pendant 8 heures ; également disponible en bandelette nasale (dispositif à usage unique) sous 2 tailles différentes (grande, petite-moyenne), selon la conformation du nez [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 13.5 €]
(flacon-pulvérisateur, 10 ml, 25 nuits d'utilisation) : préférer, pour les personnes qui ont tendance à ronfler davantage en dormant sur le dos, un spray pour la gorge à environ 16 € (flacon, 22 ml, 50 nuits d'utilisation, avec une formule différente), ainsi que des dispositifs orodispersibles à environ 8 € (14 languettes, 14 nuits d'utilisation, avec une formule différente) ; en savoir plus : Douce Nuit Internet
[mise-à-jour-produit : 2013-03]
Ronfnyl solution nasale (polysaccharides) Bioes : pulvériser le soir avant de se coucher, 1 fois dans chaque narine (renouveler éventuellement 1 fois au cours de la nuit)    [ACL] solution nasale de polysaccharides naturels par pulvérisateur qui évite l'assèchement des parois nasales et du pharynx, pour 6 semaines d'utilisation soit 50 nuits de sommeil réparateur (action de prévention et de diminution des bruits de ronflements, non liés à une cause organique) [CTJ : 0.7 €. Prix std.: 14 €]
(flacon, 10 ml) : pour bien inhaler, fermer la bouche en inspirant profondément ; en savoir plus : Ronfnyl Internet
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Silence spray (phosphatidylcholine, glycérine, carraghénanes, Rosa canina) Persee Médica (Omega Pharma) : au coucher, pulvériser 1 fois bien au fond de la gorge, puis déglutir, puis pulvériser à nouveau 1 fois    [ACL] complexe à base d'extrait de plantes (phytothérapie), sous forme de mousse muco-adhésive (arôme menthe) qui nappe tous les tissus de la gorge à l'origine du bruit du ronflement (notamment le palais) et y adhère pendant toute la nuit  ; également disponible dans une formulation spéciale gros ronfleurs (un peu plus chère) [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 15 €]
(flacon-pulvérisateur, 50 ml) : ne pas absorber d'alcool avant le traitement
[mise-à-jour-produit : 2011-05]
Spray Buccal Quies spray (huiles végétales, vit. E, B6) Quies : pulvériser 2 fois au fond de la gorge, au moment du coucher    [ACL] mélange d'huiles (olive, tournesol, amande douce, sésame) et de vitamines E et B6 qui tapissent la gorge et lubrifient la luette (arômemiel-citron) [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 11.5 €]
(flacon-pulvérisateur, 70 ml) : bien agiter le flacon avant chaque utilisation ; attendre 20 secondes avant d'avaler, sinon le produit coule dans la gorge ; ne pas manger ni boire après l'application
[mise-à-jour-produit : 2013-07]
Respir'Activ dispositif
à usage unique (appareillage)
GlaxoSmithKline Santé Grand Public (GSK) : bien se laver le visage au savon, attendre 20 minutes, puis appliquer les 2 bandelettes qui se collent sur le nez (à laisser toute la nuit)    [ACL] bandelette nasale adhésive, anti-ronflement, qui favorise la respiration en écartant légèrement les narines et en libérant des principes actifs mentholés (constituée de 2 lamelles de plastique semi-rigide intégrées entre une bandelette de Médipore et une bandelette de Micropore, adhésifs microporeux hypoallergéniques) ; au premier abord, donne une sensation bizarre de contention, mais vite oubliée ; note : le nom du produit a changé progressivement en 2009-2010 (auparavant Breathe Right, depuis plus de 10 ans) [CTJ : 1.1 €. Prix std.: 10.5 €]
(10 bandelettes, en 2 tailles au choix, nez moyen ou nez large, peau sèche ou non) : ne pas appliquer sur une plaie, un coup de soleil ou une peau irritée ; en savoir plus : Respir'Activ Internet
[mise-à-jour-produit : 2013-06]
Respur dispositif
ré-utilisable (appareillage)
Respur : se moucher soigneusement, puis installer l'écarteur (sans les filtres) au moment de s'endormir    [ACL] filtres nasaux qui écartent les narines ; résout (sans filtre) certains types de ronflement en augmentant l'ouverture des narines, en facilitant donc le passage de l'air et en réduisant la respiration par la bouche ; fabriqué avec une matière hypoallergénique ; 3 tailles disponibles, small (pour femmes de petites tailles jusqu'à 1.65 m), medium : pour hommes et femmes jusqu'à 1.80 m, large (à partir de 1.80 m) ; note : jusqu'en 2009, le dispositif était commercialisé sous la nom de Nosecaps (rien de changé, autrement) ; le CTJ est ici calculé sur la base de 5 ré-utilisations [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 8 €]
(3 paires de dispositifs, 1 pince de préhension) : nettoyer les capsules nasales avec des produits adaptés (serum physiologique, etc.) ; en savoir plus : Respur Internet
[mise-à-jour-produit : 2011-09]
Snorflex dispositif
ré-utilisable (appareillage)
Flexpharma : placer les 2 pièces en bouche au moment du coucher, après un ajustement préalable spécifique par l'empreinte des mâchoires, selon les instructions du fabricant    [ACL] système d'avancement de la mâchoire inférieure (mâchoires d'écartement), pour éviter que la langue ne s'applique sur le voile du palais ; léger, compact, d'entretien facile ; le CTJ est ici calculé sur la base d'un amortissement sur 6 mois [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 92 €]
(1 dispositif complet) : bien suivre les instructions d'utilisation du fabricant (notamment, ne pas laisser bouillir le dispositif) ; en savoir plus : Snorflex Internet
[mise-à-jour-produit : 2011-05]
Nozoair  légende spray nasal (acide hyaluronique, xanthane, polysorbate 80, HE géranium, HE eucalyptus, menthol) Tradiphar : pulvériser 1 à 2 fois dans chaque narine, au coucher, tête inclinée en arrière    [ACL] solution nasale de polysaccharides naturels et d'acide hyaluronique (d'origine végétale) par pulvérisateur qui évite l'assèchement des parois nasales et du pharynx ; également disponible une bandelette nasale adhésive (sans latex, hypoallergénique), anti-ronflement, qui favorise la respiration en écartant légèrement les narines (Nozoair Bandelettes nasales, 30 unités, 15 €), en 2 tailles, Grand nez et Petit-Moyen nez [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 12 €]
(flacon-pulvérisateur, 30 ml, 30 nuits d'utilisation) : en savoir plus : Nozoair Internet
[mise-à-jour-produit : 2011-05]
Soluronfl' pastilles à sucer (Aloé vera, H.E. menthe, vit. E, B5) NutriDerma : sucer lentement 1 pastille, le soir au coucher, 1 fois par jour    [ACL] solution antiseptique et rafraîchissante, à base d'extrait de plantes (phytothérapie) et d'huiles essentielles (menthe), comme lubrifiant des parois des muqueuses et anti-ronflement avec effet retard (la chrono-libération permet une action régulière pendant 8 à 12 heures), en présentation originale (pastille à sucer)et certifié BIO (AB) [CTJ : 0.8 €. Prix std.: 11.5 €]
(15 past.) : préférer la boîte de 30 pastilles, en cas d'utilisation régulière ; en savoir plus : Soluronfl Internet
[mise-à-jour-produit : 2012-01]

MISE EN GARDE : néant

Actualisation: 2-Juillet-2013
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels