* TORTICOLIS *
(Mal au cou, Mal à la nuque)

Mots-clés : Torticolis, Mal au cou, Mal à la nuque, nuque, minerve, ibuprofène, acide niflumique, diclofénac, méphénésine, nicotinate, méthocarbamol, acide salicylique, salicylé, diéthylamine, myrtécaïne, AdvilMed Gel, Niflugel, Nurofen Gel, Voltaren Actigo, Décontractyl Pommade, Lumirelax Crème, Algésal Suractivé | Rédaction - Actualisation de cette page : 4 Avril 2017

INDICES
légende
contraction douloureuse légère à modérée au niveau de la nuque, apparue suite à un faux mouvement ou à un mouvement inhabituel (sans lien direct avec le surmenage musculaire), et ressentie comme un blocage du cou qui rend les mouvements de la tête difficiles
ACTION quand les douleurs sont d'intensité modérée, d'apparition récente et sans signe associé (par exemple, au réveil dans le lit, ou à la suite d'une position de sommeil inconfortable dans un véhicule, ou à la suite d'un banal faux mouvement) :
 masser la nuque à l'aide d'un médicament local antalgique ou décontracturant musculaire (myorelaxant)
 soulager éventuellement la douleur générale avec un antalgique
 se reposer en évitant les mouvements intempestifs au niveau du cou
 éventuellement porter un collier en mousse (demander conseil au pharmacien de confiance)
 quand la douleur s'intensifie ou quand les antalgiques ou myorelaxants ne semblent pas efficaces (ou pas efficaces durablement), consulter le médecin traitant
PRÉVENTION éviter les stations ou positions prolongées anormales (par exemple, oreiller trop épais, torsion du cou en peignant un plafond, appui-tête mal réglé en automobile…)
quand la station trop prolongée est incontournable, l'interrompre périodiquement par de lents mouvements circulaires des bras, rotatifs des épaules et de la tête
pour les personnes sensibles, protéger la nuque des courants d'air ou du froid humide (en mettant une écharpe ou un foulard), éviter les faux mouvements et les gestes brusques de la tête ou du cou (tout en affermissant la musculature du cou et du dos par une gymnastique spécifique régulière ou par la nage sur le dos)
COMMENTAIRES le torticolis léger à modéré qui correspond à une déchirure bénigne au niveau d'un disque vertébral, est plus fréquent chez les jeunes adultes (de 25 à 35 ans)

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
AdvilMed Gel gel (ibuprofène) Pfizer Santé Familiale : appliquer sur la zone à traiter, en massant légèrement et longuement, 3 fois par jour (maximum 5 jours)    [MED] antalgique et anti-inflammatoire d'action locale, pour la douleur d'intensité légère à modérée dans le cas d'entorses, de foulures, de contusions ; application interdite au niveau des yeux, des muqueuses, des plaies ou des lésions infectées, sur les brûlures ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) ; attention, depuis Janvier 2014, toutes les spécialités remboursables d'Advil en comprimé, suspension buvable et gel ont changé de nom en AdvilMed (les produits appelés Advil seuls ne sont plus remboursables, mais ils sont identiques et plus chers) [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 4.5 €]
(tube, 100 g, 5%) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; ne pas considérer un autre conditionnement plus petit, soit, depuis Septembre 2012, le tube de 60 g pour 1 € de plus environ (c'est moins économique à l'unité de prise, sans avantages particuliers pour une utilisation nomade)
[mise-à-jour-produit : 2017-04]
Niflugel gel percutané (acide niflumique) Bristol-Myers Squibb (BMS) : appliquer le gel par un massage doux et prolongé, 3 fois par jour    [MED] antalgique (anti-douleur), anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), d'action locale, sous forme d'un gel d'absorption rapide ; le produit est remboursable à 30% en cas de prescription médicale (mais avec le forfait à 1 €, le reste à charge éventuel, le temps d'attente ou de prise de rendez-vous, et le coût des déplacements, la consultation doit se justifier médicalement, car elle n'est pas justifiée économiquement) ; note ;: le prix indiqué ici, arrondi aux 50 cents supérieurs, inclut un honoraire de dispensation de 1.02 € (également remboursable au même taux si prescrit… et non facturable par le pharmacien si pas prescrit, donc non remboursé) [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 3 €]
(tube, 60 g) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; ne pas appliquer sur une surface étendue du corps (risque d'effets généraux)
[mise-à-jour-produit : 2017-04]
Nurofen Gel gel (ibuprofène) Reckitt Benckiser Healthcare : appliquer le produit sur la zone à traiter, douloureuse ou inflammée, en massant lentement et longuement, 3 fois par jour (maximum 5 jours)    [MED] antalgique (anti-douleur), anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), d'action locale ; somnolence possible, mais rare (ne pas conduire avec ce traitement) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 5 €]
(tube, 50 g, 5%) : bien se laver les mains après chaque utilisation (aussi, avant) ; ne pas appliquer sur les muqueuses
[mise-à-jour-produit : 2015-02]
Voltaren Actigo gel (diclofénac) Novartis Santé Familiale : appliquer un ruban de 5 cm de gel sur la zone à traiter, en massant doucement et longuement, 3 fois par jour (maximum 4 jours)    [MED] anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), sous forme de gel local (dosé à 1%), qui agit contre l'inflammation et la douleur ; également disponible depuis 2010 en flacon pressurisé de 50 ml ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 60 g, 1%) : bien se laver les mains après l'application (aussi avant) ; pour bénéficier d'un meilleur rapport qualité/prix, demander au pharmacien les avantages et inconvénients des génériques
[mise-à-jour-produit : 2011-07]
Décontractyl Pommade pommade (méphénésine, nicotinate) Sanofi-Aventis : appliquer sur la zone à traiter, en massant légèrement et doucement, 2 fois par jour, voire plus, selon besoin et intensité des troubles    [MED] baume relaxant musculaire, associé à un révulsif (nicotinate) ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.5 €. Prix std.: 6 €]
(tube, 80 g) : ne pas s'inquiéter en cas d'apparition de rougeur sur la zone traitée ou sur la main applicatrice (effet vasodilatateur sur les vaisseaux sanguins) ; bien se laver les mains après traitement (aussi avant) ; ne pas utiliser sur les muqueuses, sur une plaie ou sous pansement étanche
[mise-à-jour-produit : 2012-11]
Lumirelax Crème crème (méthocarbamol) Juvise : appliquer en massant lentement et longuement, jusqu'à disparition des traces de crème, 2 à 5 fois par jour    [MED] baume myorelaxant (relaxant musculaire) local ; également disponible sous forme de comprimés (remboursable à 15% et sous prescription médicale, en liste II) [CTJ : 0.4 €. Prix std.: 8.5 €]
(tube, 80 g) : bien se laver les mains avant et après application (le produit peut tacher les vêtements) ; ne pas appliquer sur les muqueuses, les plaies, une peau lésée ou sous un pansement étanche (par exemple hydrocolloïde)
[mise-à-jour-produit : 2011-04]
Algésal Suractivé baume (acide salicylique, diéthylamine, myrtécaïne) PharmaDéveloppement : appliquer sur la zone lésée, en massant doucement et longuement jusqu'à pénétration complète, 2 ou 3 fois par jour    [MED] association d'un salicylé, d'un anesthésique local (myrtécaïne) et d'une amine secondaire fortement basique, comme traitement local d'appoint à visée antalgique (avec dérivé de l'aspirine) [CTJ : 1.4 €. Prix std.: 5.5 €]
(tube, 40g) : bien se laver les mains avant et après application ; éviter un usage prolongé sur des surfaces étendues ou profondément lésées, en raison de la présence de terpènes en tant qu'excipients (demander les détails au pharmacien de confiance) ; ne pas confondre avec Algésal Baume à la composition diiférente
[mise-à-jour-produit : 2012-01]

MISE EN GARDE : quand les douleurs sont d'intensité plus marquée (sans être violentes, auquel cas, c'est une urgence), consulter le médecin traitant rapidement (c'est-à-dire dès les premiers signes d'aggravation) ;
les cas suivants ne correspondent pas à un torticolis, mais à des situations d'urgence (appeler le 15 ou le 112, gratuit et valable partout en Europe) :
  • la raideur de la nuque s'accompagne de fièvre, de maux de tête, de frissons, de torpeur ou de confusion
  • la douleur à la nuque est violente, et elle est suivie de troubles de la parole, d'une faiblesse musculaire dans un bras ou une jambe, ou de troubles de la vue
  • la douleur à la nuque s'accompagne de fièvre, de maux de tête importants, de vomissements et de gêne à la lumière
  • la douleur à la nuque s'accompagne de vertiges ou de bourdonnements d'oreille
  • la douleur à la nuque irradie vers l'épaule ou le bras et des signes de paralysie se manifestent dans une main

Actualisation: 4-Avril-2017
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels