* VERRUES PLANTAIRES *

Mots-clés : Verrues plantaires, peau, infection, excroissance, virus, Papillomavirus, méthionine, magnésium, calcium, fer, manganèse, acide salicylique, acide lactique, acide nitrique, teint thuya, azote liquide, Antimonium crudum, Thuya occidentalis, Verrulyse-Méthionine, Transvercid, Kérafilm, Verrupan, Duofilm, Pommade Cochon, Cryopharma Wartner, Verruxit, Verrulia | Rédaction - Actualisation de cette page : 4 Juillet 2013

INDICES
légende
excroissances de la peau au niveau des pieds (parfois des mains) dues à une infection virale par un Papillomavirus (de la même famille que l'agent responsable du cancer de l'utérus), très contagieuses, parfois douloureuses, pas graves mais souvent tenaces (résistantes au traitement), lequel a besoin de peau (kératine), de chaleur et d'humidité pour se développer (donc plus fréquemment l'été)
ACTION se traiter avec détermination et persévérance, selon 2 options (en cas d'échec, les 2 types de traitements peuvent être alternés… attention la première cause d'échec est le non-respect scrupuleux du mode d'emploi) :
  soit, par le froid (cryothérapie), de façon répétée
 soit, par l'acide salicylique (aspirine) ou/et l'acide lactique, en patch ou en gel
 si insatisfaisant, tester une solution homéopathique
  • quand, au bout d'un mois de traitement, la verrue n'a pas disparu, consulter le médecin traitant sans tarder (lequel dispose de traitement sous prescription obligatoire)
  •  quand la verrue se met à saigner (risque de dissémination), arrêter l'automédication, appliquer un désinfectant (antiseptique) comme pour les Plaies et consulter le médecin traitant
    PRÉVENTION pour les personnes sensibles (notamment les ados), éviter si possible la piscine, les salles de sport (dans lesquelles les atteintes plantaires et petites lésions sont fréquentes, qui deviennent des portes ouvertes à l'infection), voire les douches pieds nus, ou alors porter systématiquement des chaussons souples (propres, aseptisés) ou des tongs personnelles dans les piscines publiques ou les centres sportifs collectifs ou en bord de plages ;
    pour éviter la dissémination (multiplication, transmission) des verrues, ne pas les toucher, les palper, les triturer, ne pas emprunter les serviettes ou les chaussures d'autrui
    COMMENTAIRES se rappeler, avant tout traitement, que les verrues chez certaines personnes peuvent disparaître spontanément au bout de 2 à 3 semaines (parfois beaucoup plus), sans raison apparente et de façon imprévisible ;
     ;les verrues sont fréquentes, surtout pendant l'enfance, mais elles souffrent d'une mauvaise image : quand elles sont très peu nombreuses et qu'elles apparaissent pour la première fois, il est possible de tenter une technique non-agressive et peu coûteuse, la simple pose couvrante d'un sparadrap au moins quelques semaines (en changeant le sparadrap tous les 7 jours, à la place des traitements préconisés ci-après) ;
    en cas de doute sur l'apparition d'une verrue, qu'il s'agisse d'une verrue bénigne ou d'une verrue localisée sur les mains, sur le visage, toujours demander conseil au pharmacien de confiance, à proximité ;
    le condylome ou verrue située sur les organes génitaux, masculin (crêtes de coq) ou féminin, ou sur l'anus, est exclus de l'automédication : c'est une maladie sexuellement transmissible qui oblige à l'usage du préservatif jusqu'à son éradication après consultation du médecin traitant par les 2 partenaires ;
    attention, ne pas confondre une verrue avec un grain de beauté (qui ne doit pas être traité et qui requiert la consultation médicale quand il saigne, s'écorche ou évolue… pour évaluer l'évolution d'un grain de beauté et détecter une lésion suspecte, se rappeler la méthode ABCDE, A pour asymétrie, B pour bords dentelés ou irréguliers, C pour couleur brune plus ou moins foncée, mais in-homogène, D pour diamètre ou taille supérieure à 6 mm, E pour évolutivité de la taille, de la couleur ou de l'épaisseur ; en savoir plus : MesGrainsdeBeauté Internet)

    légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

    PRODUIT COMPOSITION EMPLOI DESCRIPTIF PRIX-CONSEILS
    Verrulyse-Méthionine comprimé (méthionine, magnésium,
    calcium, fer, manganèse)
    Sinclair Pharma : avaler 1 comprimé avec un verre d'eau, 2 à 4 fois par jour    [MED] association d'un acide aminé soufré, de magnésium et de sels minéraux destinés à renforcer les défenses de la peau, en traitement d'appoint des verrues [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 6 €]
    (60 cpr.) : respecter un délai d'au moins 2 heures entre la prise de ce produit et d'autres traitements (4 heures pour un antibiotique)
    [mise-à-jour-produit : 2011-07]
    Transvercid patch (acide salicylique) Ducray (Pierre Fabre) : frotter légèrement la verrue avec une lime (au moment du coucher), la nettoyer à l'eau tiède et au savon, puis décoller la feuille de protection et appliquer le dispositif sur la verrue (face bleue à l'extérieur), maintenir avec un sparadrap (inclus), laisser agir toute la nuit et retirer le dispositif le lendemain matin (renouveler l'opération chaque soir jusqu'à disparition de la verrue, sans dépasser 1 mois de traitement)    [MED] dispositif transdermique d'aspirine, pour une imprégnation régulière et progressive du produit ; non douloureux, mais répétitif et moins radical dans l'efficacité ; également disponible pour enfant (dosage plus faible, pansement moins grand, 6 mm) [CTJ : 0.3 €. Prix std.: 9 €]
    (8 patchs, diamètre 12 mm, 8 sparadraps) : laisser agir le produit au moins 8 heures, chaque nuit
    [mise-à-jour-produit : 2011-04]
    Kérafilm gel (acide salicylique, ac. lactique) Ducray (Pierre Fabre) : coller une rondelle protectrice sur la zone à traiter, puis appliquer la solution avec la spatule, puis laisser sécher (répéter l'opération pendant 3 jours)    [MED] association de 2 dissolvants de la kératine, couche la plus externe de la peau (dont un est un dérivé de l'aspirine) ; traite aussi les verrues plantaires (mais, pas les verrues du visage ou des organes génitaux) [CTJ : 2.6 €. Prix std.: 8.5 €]
    (flacon, 10 ml) : utiliser une des 6 rondelles protectrices pour délimiter la zone en contact avec le produit ; bien refermer le flacon après usage afin d'éviter l'évaporation du produit (collodion)
    [mise-à-jour-produit : 2011-07]
    Verrupan solution pour application locale (acide salicylique, ac. lactique, teint thuya) PharmaDéveloppement : appliquer avec une spatule ou un coton tige propre sur la zone lésée (formation d'un film), 2 ou 3 fois par jour (nettoyer à l'alcool la zone lésée avant toute nouvelle application), jusqu'à disparition du problème (maximum 3 mois)    [MED] association d'un dérivé de l'aspirine et d'acide lactique, pour dissoudre la kératine (la couche la plus externe de la peau) ; dessèche la peau à l'endroit d'application ; ne pas utiliser sur le visage ou sur des verrues génitales [CTJ : 1.2 €. Prix std.: 7 €]
    (2 flacons, 3 g chacun) : bien refermer le flacon après usage
    [mise-à-jour-produit : 2012-01]
    Duofilm solution (acide lactique, ac. salicylique) GlaxoSmithKline Santé Grand Public (GSK) : frotter doucement la zone traitée avec une lime en carton ou une pierre ponce en évitant de faire saigner, appliquer la solution 1 fois par jour, de préférence le soir, pendant 6 à 12 semaines, à l'aide du pinceau (fourni), sans déborder sur la peau saine    [MED] solution pour application locale, à ne pas appliquer sur les verrues du visage ou des organes génitaux [CTJ : 0.8 €. Prix std.: 10 €]
    (flacon, 15 ml) : arrêter le traitement pendant 3 jours, en cas de saignement
    [mise-à-jour-produit : 2011-08]
    Pommade Cochon pommade (acide salicylique) Tradiphar : appliquer avec une spatule ou un coton tige propre sur la zone lésée (seulement), le soir, après un bain chaud, pendant 10 jours environ    [MED] aspirine en pommade, destinée à dissoudre la kératine, couche la plus externe de la peau, dont l'épaississement localisé est à l'origine des cors et des verrues ; à savoir (pour la petite histoire) : c'est en 1880, que Maurice Oscar Cochon a créé la formule avec un fort dosage d'aspirine (50%), toujours actuelle (aucun produit à base de porc dans la formule, dont l'excipient est du suif de bœuf) [CTJ : 0.6 €. Prix std.: 5.5 €]
    (tube, 10 g) : ne pas appliquer sur les verrues du visage ou les verrues des organes génitaux
    [mise-à-jour-produit : 2012-01]
    Cryopharma Wartner spray (azote liquide) Omega Pharma : tremper le pied dans l'eau chaude pendant 5 minutes, puis limer les callosités, placer l'embout en mousse sur la clé et exercer une pression sur le flacon pendant 3 secondes, puis appliquer la pointe blanche de la mousse sur la verrue plantaire pendant 20 à 40 secondes, enfin placer le pansement (la verrue, qui devient noire, tombe au bout de 2 semaines maximum après le traitement)    [ACL] cryothérapie (traitement local par le froid) ; peut traiter jusqu'à 12 verrues ; la brûlure par le froid (quasiment une congélation) peut être ressentie comme douloureuse par certains ; la bombe doit être protégée du soleil, ne doit pas être vaporisée vers un corps incandescent, ne doit ni être percée, ni brûlée ; également disponible sous forme de stylo au gel d'acide trichloroacétique (attention, c'est une technique différente de la cryothérapie, donc il s'agit davantage d'une alternative, plutôt que d'une autre forme pharmaceutique) [CTJ : 1.2 €. Prix std.: 14 €]
    (flacon-pulvérisateur, 50 ml, avec 12 embouts jetables) : conserver le conditionnement (boîte et flacon) à température ambiante ; traiter une seule verrue à la fois, par une seule application et attendre 2 semaines avant de traiter une autre verrue ; ne pas exposer au soleil la zone traitée après traitement (protéger par un petit pansement) ; ne pas traiter la même verrue plus de 3 fois (si échec, consulter le médecin traitant)
    [mise-à-jour-produit : 2012-07]
    Verruxit spray (azote liquide, diméthyléther, propane, isobutane) Cooper : appuyer pendant 3 secondes pour imprégner l'embout (en tenant le flacon tête en bas), puis appliquer l'embout en mousse sur la verrue le temps requis (respecter la notice)    [ACL] cryothérapie (traitement local par le froid) ; la brûlure par le froid (quasiment une congélation) peut être ressentie comme douloureuse par certains ; le capuchon à double chambre protectrice est breveté ; ne fonctionne qu'en position «on», pour éviter les risques de projections accidentelles ; le capuchon est transparent permettant la visualisation du remplissage et la délivrance de la juste dose du produit [CTJ : 1.2 €. Prix std.: 14 €]
    (flacon-pulvérisateur, 50 ml, 12 embouts applicateurs à usage unique) : conserver le conditionnement (boîte et flacon) à température ambiante ; traiter une seule verrue à la fois, par une seule application et attendre 2 semaines avant de traiter une autre verrue ; ne pas exposer au soleil la zone traitée après traitement (protéger par un petit pansement) ; ne pas traiter la même verrue plus de 3 fois (si échec, consulter le médecin traitant)
    [mise-à-jour-produit : 2013-07]
    Verrulia comprimé (acide nitrique, Antimonium crudum, Thuya occidentalis ) Boiron : sucer lentement 1 comprimé, 2 fois par jour, matin et soir pendant 1 mois    [MED] complexe homéopathique, qui vise au traitement des verrues plantaires ; médicament présenté en accès libre (libre service) dans certaines pharmacies [CTJ : 0.2 €. Prix std.: 5.5 €]
    (60 cpr.) : se rappeler que toute homéopathie, en raison de ses différences fondamentales, doit faire l'objet d'une démarche réfléchie et documentée, avec un vrai engagement personnel ; en cas d'infection importante (multiples verrues), continuer le traitement pendant 3 mois
    [mise-à-jour-produit : 2011-07]

    MISE EN GARDE : quand la verrue est située sur les organes génitaux, masculin ou féminin, ou sur l'anus, alors appelée condylome, consulter le médecin traitant dès que possible

    Actualisation: 4-Juillet-2013
    Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
    Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
    Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

    Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
    Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels