légendes TOUTES LES ACTUALITÉS : MINOXIDIL-5%

THÈME INFORMATION
Cheveux-chute
2013-01-29
(commenté),
2012-04-10
(initial)
Obj. : Automédication
légendeMinoxidil-5% : Le dosage du minoxidil à 5%, auparavant seulement sur prescription médicale (ordonnance écrite), est maintenant ouvert à l'automédication par décision des autorités sanitaires Françaises ; l'indication du minoxidil est soutenue par un dossier clinique solide et notamment 2 études sérieuses récentes : Elise A. Olsen et al., 2002, chez 393 hommes pendant 48 semaines, en double aveugle, contrôlée et randomisée contre placebo, comparant les dosages à 5% et à 2%, avec 45% de pousse supplémentaire pour le 5% (J. Am. Acad. Dermatol., 47: 377-385) et Anne Lucky et al., 2004, chez 382 femmes au protocole parallèle, avec des résultats significatifs pour le 2% et le 5%, mais pas déterminants en faveur du dosage à 5% (J. Am. Acad. Dermatol., 50: 541-553) [MonAutomedication.fr]

- Analyse et conseils : aujourd'hui, le minoxidil à 2% ou à 5% est représenté par un nombre limité de produits (tous médicaments avec une AMM, en boîte de 3 flacons = 3 mois de traitement), le leader historique Rogaine ayant disparu de France : Alopexy 2 %, Alopexy 5 % (Pierre Fabre), Alostil 2 %, Alostil 5 % (Johnson & Johnson Santé Beauté), Unipexil 2% (Gifrer-Barbezat) et des génériques commercialisés par Bailleul (2% et 5 %), Cooper (2%), Mylan (2%), Sandoz (2% et 5 %) ; les produits ne sont pas identiques, donc pas interchangeables (sauf génériques) et l'on peut sélectionner Alopexy si une texture non grasse du produit est préférée (sachant que des g-cyclodextrines rendent le produit non gras et non collant) ou bien si une pipette graduée à 1 ml est appréciée, Alostil si le mode pulvérisateur avec applicateur est préféré (spray), ou bien Unipexyl, si l'applicateur fourni est plus adapté (et avec une légère différence favorable de prix) ; il est d'ailleurs probable que les Laboratoires qui ne commercialisent pas encore le dosage à 5% s'y mettent bientôt (une fois l'AMM obtenue) ; même si la repousse est lente à obtenir de manière significative (au moins 3 mois, et le plus souvent 6 mois) et même si c'est un traitement à vie (il ne faut pas le cacher) sinon la chute reprend, le minoxidil est prisé par tous ceux et celles qui vivent mal l'alopécie androgénétique (la plus commune) qui touche majoritairement les hommes mais aussi (moins souvent) les femmes ; pour l'anecdote, on peut rappeler qu'à l'origine, le minoxidil (en comprimé) a été lancé dans l'indication de l'hypertension artérielle (le produit n'est plus commercialisé, car dépassé sur le plan scientifique) et que c'est la découverte inopinée de cas de pilosité accrue qui l'a fait étudier (et valider) pour le traitement des chutes de cheveux ; à savoir : [1] le minoxidil 5% n'est pas indiqué chez la femme (le dosage à 2% est seul approprié), [2] le minoxidil à 5%, sous couvert qu'il est 2 fois et demi plus dosé, ne doit pas être appliqué une seule fois par jour (mais bien 2 fois par jour, comme le 2%), [3] le minoxidil à 5% (homme seulement) est plus efficace que le 2% (donc la repousse est plus forte et plus dense) mais il entraîne aussi plus d'inconvénients (notamment davantage de pilosité ailleurs que sur le crane et davantage de démangeaisons), [4] le minoxidil à 5% est aussi plus coûteux (le double, en réalité, soit environ 40 centimes par jour, au lieu de 20 centimes… ce qui revient au coût non négligeable de 72 € ou 144 € par an), [5] le minoxidil est également vendu sur Internet, parfois avec des offres financières (trop) alléchantes (attention, arnaque !), parfois par des entreprises établies en France (comme Kirkland de Biovéa ou Spectral.UHP de DS Lab, également Biovéa) mais alors sans AMM (donc sans suivi des unités de fabrication ou des sources d'approvisionnement, par les autorités sanitaires), sans conseil du pharmacien de confiance et avec des ajouts de substances non validées, [6] il n'est pas sérieux (et il est même risqué) de suivre ses propres recettes instinctives concernant le minxidil (en variant ou en alternant les dosages, en l'associant à d'autres produits aux vertus revendiquées miraculeuses, mais fantaisistes) sans l'avis d'un professionnel de santé

Minoxidil-5% : Commentaires :
  • [2012-04-30, Cédric-Lanapoule : c'est pas clair… quel dosage recommandez-vous pour commencer et pendant combien de temps ?]
  • [2012-05-03, «MonAutomedication.fr» : en matière de santé personnelle, il n'y a pas de recette générale infaillible, chaque cas est un cas particulier… c'est pour cela qu'un avis d'un professionnel de santé, comme le pharmacien de confiance, est si important… pour quelqu'un qui veut initier ce traitement, comme vous, le pharmacien va évaluer (en dialoguant) le type d'alopécie, son ancienneté et son étendue, les risques (même mineurs), votre volonté de suivre sérieusement un traitement à très long terme, il va peser le pour et le contre de la stratégie de dosage (2%, puis 5%, ou bien 5% d'emblée, pour éventuellement réduire le dosage ensuite)… et si le côté financier joue dans votre décision, il faut ne pas hésiter à lui en parler]
  • [2012-06-07, Aurélien-Montereau : cela fait des années que j'en utilise, et je viens de passer au 5% avec l'aval de ma pharmacienne et une promo… mais, même si cela semble un peu mieux après presque 2 mois, je ne sais pas si je vais continuer car la note va devenir salée ; que pensez-vous des greffes ou bien connaissez-vous des axes de recherche prometteurs dans ce domaine ? Brève réponse de «MonAutomedication.fr» : il semblerait que le prix du 5% soit amené à baisser, mais nous ne pouvons rien promettre, quant à la greffe, il faut en parler d'abord au médecin traitant car des inconvénients importants existent et le coût est vertigineux pour un aspect probant, enfin il y a des produits spécifiques en recherche, mais nous n'en parlerons que s'ils atteignent l'étape de l'enregistrement, et nous ne ferons pas état des rumeurs comme certains médias, notamment sur Internet, en mal d'audience (c'est inutile et même nuisible de laisser espérer pour rien, sinon décevoir)… bon courage]
  • [2013-01-29, Aurélien-Montereau : je surveille ce fil (et je visite le site souvent qui est une mine d'infos et qui respecte ses visiteurs) et je voudrais signaler que ma pharmacienne a mis le dosage à 5% en libre accès (pour moi, cela ne change rien, car je la laisse décider), mais en plus le prix a baissé (un peu). Brève réponse de «MonAutomedication.fr» : merci de ce partage d'expérience (nous confirmons le passage en libre accès en Janvier 2013 autorisé par la tutelle (ANSM), et la baisse de prix ne surprend pas car le syndicat des laboratoires spécialistes de l'automédication, AFIPA, a montré de façon constante que le passage en libre accès d'un produit s'accompagne d'une baisse de prix le plus souvent pour le produit concerné… concurrence oblige !)


Nouveau commentaire (le dernier) ? (merci de contribuer via Contact)  


Actualisation: 29-Janvier-2013
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels