légendes TOUTES LES PAUSES : DISPUTES-REFOULEMENT

THÈME INFORMATION
Disputes-Refoulement
Etude-sociologique
2009-11-30
(mise en ligne)
Prévention
Disputes-Refoulement : Franchise-et-Travail. Pour protéger son cœur, mieux vaut oser parler à son supérieur ou à ses collègues que de se taire. Une enquête menée dans différents milieux professionnels auprès de 2755 hommes âgés de 41 ans en moyenne, sur une longue période (plus de 10 ans), réalisée par une équipe de chercheurs Suédois dirigée par Constanze Leineweber, et publiée dans le Journal of Epidemiology and Community Health (Failure to openly express anger about unfair treatment at work doubles heart attack risk), aurait démontré que les hommes qui refuseraient de se confronter à leurs supérieurs ou collègues sur leur lieu travail auraient 2 fois plus de risques de succomber à un problème cardiaque. Au contraire, ceux qui n'hésiteraient pas à parler ouvertement de leurs difficultés à leurs collaborateurs ou superviseurs auraient un risque beaucoup moins élevé de souffrir d'un problème cardiovasculaire [Journal of Epidemiology and Community Health]

- Analyse et conseils : La colère étouffée-refoulée au travail majore le risque de crise cardiaque chez les hommes. Pendant 10 ans, les participants à l'étude ont répondu à des questionnaires destinés à évaluer leurs réactions lorsque des situations conflictuelles au travail se présentaient. L'analyse des réponses des volontaires montrent que les hommes qui fuient un conflit avec leur patron ou superviseur ont 3 fois plus de risque de faire une crise cardiaque, et même d'en mourir, que ceux qui préfèrent y faire face. Et lorsque le conflit survient entre collègues ? C'est bien pire. L'étude montre en effet que le risque de crise cardiaque est multiplié par 4 chez ceux qui ont tendance à fuir la situation. Il se serait par ailleurs avéré que ceux évitant les conflits au bureau seraient plus à-même de souffrir de maux de ventre et de tête. Ils s'énerveraient aussi plus facilement à la maison

Disputes-Refoulement : Pas de commentaires, encore (merci de contribuer via Contact)  


Actualisation: 30-Novembre-2009
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels