légendes TOUTES LES PAUSES : HYPERTENSION-AIL

THÈME INFORMATION
Hypertension-Ail
Etude-clinique
2010-11-22
(mise en ligne)
Prévention
légende
Hypertension-Ail : Ail-Bon-pour-HTA. Dans cette revue universitaire Australienne consacrée à la vie à partir de l'âge de la maturité (numéro d'Octobre 2010, Aged garlic extract lowers blood pressure in patients with treated but uncontrolled hypertension: A randomised controlled trial), Karin Riad, de l'université d'Adélaïde en Australie, et ses collègues, démontre pour la première fois, dans un essai clinique contrôlé sur 50 personnes ayant une hypertension, déjà traitées par des médicaments, mais présentant une tension artérielle mal contrôlée, l'efficacité et la tolérance d'extrait d'ail comme traitement complémentaire de l'HTA ; la moitié d'entre elles a reçu 4 gélules contenant des extraits d'ail (précisément, avec 2.4 mg de S-allylcysteine, une substance composante de l'ail) et l'autre moitié 4 gélules de placebo (produit inactif) pendant 12 semaines, et les résultats sont significatifs, avec une baisse de la pression artérielle systolique de plus de 10 mm Hg en moyenne (en plus de la baisse déjà obtenue avec le traitement médicamenteux) [Maturitas (Elsevier)]

- Analyse et conseils : L'ail est un aliment mythique qui a déjà la réputation (usurpée!) de repousser les vampires, mais aussi, plus sérieusement, de stimuler les défenses immunitaires, d'exercer un pouvoir bactéricide, de diminuer le cholestérol, de fluidifier le sang. Maintenant, il faudrait y ajouter un effet notable sur l'hypertension artérielle des hypertendus (sous couvert de confirmation, car même si le protocole de l'étude est sérieux, le nombre de 50 patients est par trop limité). L'effet positif de l'ail sur l'HTA avait déjà été évalué, mais uniquement sur des personnes atteintes d'hypertension non encore traitées. L'information est importante, car la baisse de l'hypertension permet de prévenir les maladies cardio-vasculaires et car le nombre d'hypertendus en France est important (31% de la population totale est hypertendue, 34.1% chez l'homme et 27.8% chez la femme, plus de 67% chez les 65-74 ans… parmi les hypertendus, seulement un peu plus de la moitié en aurait connaissance et seulement la moitié d'entre eux seraient traités, et le plus souvent mal, en raison du suivi inconstant des traitements à vie). L'hypertension artérielle conduit à une réduction de la durée de vie de 10 à 20 ans en l'absence de traitement. Penser donc, après conseil du pharmacien de confiance (en fonction de traitements chroniques, par ailleurs.. . pour eviter des interactions possibles) à manger de l'ail confit avec le gigot, de le consommer en chemise avec un poulet, ou encore frais avec de la frisée aux lardons. Se rappeler que l'ail est riche en substances sulfurées qui libèrent des gaz dans la bouche lors de la mastication, puis dans le tube digestif tout au long de la digestion (d'où mauvaise haleine) et donc préférer sa consommation cuite en chemise (c'est-à-dire gousse entière avec sa peau), ou bien, si manger cru, mâcher un peu de persil, des feuilles de menthe ou des grains de café, à la fin du repas.

Hypertension-Ail : Commentaires :
  • [2010-11-28, IsaPoint, infirmière : c'est intéressant, et pas seulement pour les données scientifiques ; sur le plan pratique, le principal problème des hypertendus seniors, les hommes comme les femmes, ce sont les oublis des comprimés pour l'hypertension certains jours ; bien sûr, je leur propose les piluliers-dateurs mais c'est loin d'être idéal, alors je leur proposerais peut-être, au moins à certains, d'augmenter leur consommation d'ail]


Nouveaux commentaires ? (merci de contribuer via Contact)  


Actualisation: 28-Novembre-2010
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels