légendes TOUTES LES PAUSES : POMME-CHOLESTÉROL

THÈME INFORMATION
Pomme-Cholestérol
Etude-clinique
2011-04-19
(mise en ligne)
Prévention
légende
Pomme-Cholestérol : Pomme-quotidienne-Santé. Une pomme par jour éloigne le médecin, dit un vieux dicton confirmé magistralement par une étude présentée au congrès annuel Experimental Biology 2011 (à Washington, USA, le 12 Avril), ou en tout cas, 1 ou 2 pommes par jour séchée réduisent le niveau de cholestérol et deux autres marqueurs associés aux plaques et à l'inflammation dans les artères, réduisant ainsi les risques de maladie cardiovasculaire ;     c'est la première étude clinique contrôlée à évaluer les effets à long terme cardioprotecteurs d'une consommation quotidienne de pommes chez la femme ménopausée (réalisée par Bahram H. Arjmandi, département de nutrition à l'Université de Floride, à Tallahassee) ; 160 femmes âgées de 45 à 65, randomisées en 2 groupes, ont observé 2 régimes alimentaires : le premier groupe a consommé 75 g par jour de pommes séchées durant 1 année, l'autre groupe a consommé 75 g de pruneaux tous les jours durant un an ; des échantillons de sang ont été prélevés à 3, 6 et 12 mois, et chez les femmes mangeuses de pomme, dès 6 mois, ils se traduisent par une baisse de 23% du «mauvais» cholestérol (LDL), une augmentation de 4% du «bon cholestérol» (HDL) ; en plus, les niveaux du lipide hydroperoxide, impliqué dans les plaques artérielles, et de la protéine C-réactive, un marqueur d'inflammation cardio-vasculaire bien connu, sont réduits d'un tiers environ. Les femmes mangeuses de pomme ont aussi perdu 1,5 kilo (malgré l'apport de 240 calories). Celles qui prenaient des pruneaux ont aussi vu quelques améliorations mais pas de la même ampleur. [Experimental Biology Annual Congress]

- Analyse et conseils : Une analyse de 80 études publiées depuis 2005 réalisée par Dianne A. Hyson de l'Université de Californie a déjà montré que la pomme offre des bénéfices pour aider à réguler le niveau de sucre dans le sang (glycémie), contrôler l'appétit et protéger contre certains cancers dont celui du poumon ; les pommes sont riches en pectine, une fibre soluble qui bloque l'absorption du cholestérol ; la pelure des pommes est aussi riche en polyphénols antioxydants ;    la nouvelle étude a utilisé des pommes séchées pour plus de commodité, mais les pommes fraîches pourraient être encore plus bénéfiques ;    à savoir : 75 gr par jour de pommes séchées représentent tout de même… plusieurs pommes fraîches (environ un demi kilo), puisque ce fruit renferme plus de 84% d'eau ;    les 240 calories supplémentaires de pomme séchée consommées par jour n'ont pas conduit à un gain de poids chez les femmes consommatrices, en réalité ces participantes ont perdu en moyenne 3,3 kg sur l'année de suivi (la perte de poids est un bénéfice supplémentaire à cet apport quotidien de pomme, dû à la pectine et à son effet de satiété ;    la pomme a aussi été appelée le fruit défendu (se rappeler d'Adam et Ève)… et là c'est une erreur, car tout le monde peut manger des pommes !

Pomme-Cholestérol : Commentaires :
  • [2011-05-25, Mado-Aix, félicitations pour votre sérieux, je suis l'information santé, et votre site est l'un des très rares (peut-être le seul en France) à avoir signalé que l'étude porte sur l'équivalent de 500 g de pommes fraîches par jour, ce qui n'est pas fréquent, même chez nous dans le Sud ; il reste que la pomme est une vraie bénédiction pour la santé et je me demande, pour l'anecdote, si c'est en rapport avec son ancienneté dans tous les textes et traditions, même bibliques naturellement]


Nouveaux commentaires ? (merci de contribuer via Contact)  


Actualisation: 25-Mai-2011
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels