légendes TOUTES LES PAUSES : MARCHE-PROSTATE

THÈME INFORMATION
Marche-Prostate
Etude-clinique
2011-06-08
(mise en ligne)
Prévention
légende
Marche-Prostate : 3-Heures-Hebdo-Rapide. Pour les personnes souffrant d'un cancer de la prostate, 3 heures au moins de marche rapide par semaine permettraient de réduire de plus de la moitié le risque de progression du cancer ; voilà un résultat prometteur de chercheurs Américains (Erin Richman et son équipe de l'Université de Californie, à San Francisco) après une étude sérieuse et longue (juste publiée dans Cancer Research, 71, 11 : 1-7) auprès de 1455 patients atteints d'un cancer précoce de la prostate suivis pendant 2 à 6 ans, après diagnostic localisé et précoce ; l'effet protecteur de la marche n'a été observé que chez ceux qui marchent au moins 3 heures par semaine et à un rythme soutenu : la progression du cancer de la prostate (selon les marqueurs suivants : métastases osseuses, récurrence des tumeurs, nécessité de nouveaux traitements, ou décès attribuable à ce cancer) a été réduite de 57%, par comparaison à ceux qui ont marché d'un pas paisible ou moins longtemps (et de 61%, quand on ne considère que le critère de la mortalité) [Cancer Research]

- Analyse et conseils : Avec 71 600 nouveaux cas par an en France, le cancer de la prostate reste de loin le cancer le plus fréquent chez l'homme (et il tue 8800 Français par an) ; selon les chercheurs, c'est l'intensité de l'effort qui compte (pour réduire l'inflammation et contrer la résistance à l'insuline, 2 phénomènes qui contribuent à la progression du cancer) et la marche rapide n'est pas seule bénéfique (certains patients pratiquaient le sport intensément, y compris le squash, l'aviron, le cyclisme) ; l'étude est prometteuse, mais pas encore conclusive, car l'échantillon doit être augmenté (pour viser des statistiques plus significatives) ; ce qui n'est plus à démontrer, c'est que la pratique régulière d'une activité physique est bonne pour la santé, la marche rapide apparaissant peut-être même comme un excellent indicateur d'espérance de vie    marcher d'un pas alerte, c'est un acte à la portée de chacun, et 3 heures de marche par semaine, ce n'est pas la mer à boire… pas vraiment… car, à bien y réfléchir, cela correspond à 30 minutes par jour, 6 fois par semaine… exactement la recommandation du programme officiel Français Manger-Bouger

Marche-Prostate : Pas de commentaires, encore (merci de contribuer via Contact)  


Actualisation: 8-Juin-2011
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels