* TROUSSE VACANCES *
(Étranger, Pays développement, Mer, Montagne)

Mots-clés : Trousse vacances, Étranger, Pays développement, Mer, Montagne, voyage, destination, pays, Antalgiques oraux, Anti-diarrhéique, Anti-infectieux intestinal, Anti-inflammatoire local, Anti-vomissement, Bande de contention, Baume à lèvres, Stick-lèvre, Bâton-lèvres, Chewing gum, Collutoire, Colognettes rafraîchissantes, Compresses stériles, Crème après-soleil, Eau potabilisée, Ecran solaire, Lunettes de soleil, Pansements adhésifs, Préservatifs, Répulsif contre les moustiques, Sédatif, Solution antiseptique, Sparadrap, Spray d'eau thermale, Stérilisateur de brosse à dents, Thermomètre à bande, Urticaire-méduses | Rédaction - Actualisation de cette page : 13 Septembre 2011

RATIONNEL
légende
un voyage réussi (sans tracas de santé), c'est d'abord un voyage bien préparé ;
emporter les ordonnances originales (elles peuvent être réclamées en cas de contrôle tatillon, elles peuvent servir à un renouvellement imprévu) ; noter les noms de la DCI (la Dénomination Commune Internationale, écrite en plus petit, sur la boîte, en dessous du nom commercial) de chaque médicament emporté (ou non, mais potentiellement utile), en plus du nom commercial (la DCI aide le médecin ou le pharmacien à trouver le même produit ou son équivalent local... les noms commerciaux varient souvent d'un pays à l'autre) ;
s'assurer de la mise à jour des rappels de vaccins obligatoires (en France), notamment contre le tétanos et la polio, et prévoir en temps utile les vaccinations spécifiques du pays de destination (attention aux intervalles incompressibles entre injections, savoir anticiper !) ; en savoir plus : Médecin des Voyages et Médecin et Vaccin ;
envisager sérieusement la souscription d'une assurance pour rapatriement sanitaire (parfois incluse dans les prestations de certaines cartes de crédit) ;
à l'évidence, longtemps avant de partir (et même avant de finaliser l'achat du billet d'avion), se renseigner sur les vaccinations obligatoires et l'éventuel traitement préventif contre le paludisme à adopter ;
les conditions d'hygiène et la qualité de l'eau dans les pays lointains obligent à se munir de traitements appropriés contre la diarrhée du voyageur et d'autres pathologies fréquentes (ne pas minimiser les changements induits sur l'organisme par un tel séjour, en croyant les images paradisiaques des pays de destination : les superbes plages peuvent être réelles, les conditions défavorables aux alentours ne sont pas virtuelles) ;
note : aucune marque de produit n'est citée ; demander conseil au pharmacien de confiance et/ou se reporter aux rubriques concernées pour chaque problème éventuel (les produits listés sur «MonAutomedication.fr» sont parmi les plus reconnus ou avec des présentations nouvelles, plus pratiques dans le cadre de l'automédication) ; avant l'objectif visé, un chiffre de 1 à 5 entre crochets est indiqué selon le niveau de priorité croissant : [1] si fragilisé, [2] souhaitable, [3] utile, [4] important, [5] indispensable
RECOMMANDATIONS si voyage en avion, ne pas emporter d'objet contondant ou coupant en cabine (comme des ciseaux, une lime, des épingles à nourrice, des pinces à épiler, un couteau) où ils sont interdits pour des raisons de sécurité (limiter leur nombre et les placer dans un même sac, en soute) ;
si voyage en avion, prendre avec soi en cabine les flacons sous pression (bombes aérosols) qui pourraient s'altérer en soute ;
si voyage en avion, ne pas s'inquiéter pour les produits liquides (seuls les volumes unitaires inférieurs à 100 ml sont admis en cabine, mais, en soute, les liquides ne risquent pas de geler) ;
si voyage long en avion, prévoir chaussettes de contention, bouchons d'oreilles anti-bruits ou anti-altitude (voir : Oreille-protection) ;
si voyage lointain (avion long-courrier), demander au pharmacien de confiance, à proximité, si les médicaments prescrits doivent être adaptés au décalage horaire ;
si séjour dans un pays chaud, prévoir un sac isotherme, pour les médicaments qui ne supportent pas la chaleur (par exemple, collyre, ovules, suppositoires), voire privilégier d'autres présentations, si des équivalents existent ;
si séjour dans un pays insalubre, emporter par précaution des sachets de bouillon lyophilisé, en cas de trouble digestif persistant ou d'infection intestinale ;
dans tous les cas, conserver les produits dans leurs boîtes d'origine (moins de risque de dégradation, notice conservée) ; préférer les conditionnements en plastique ou sous blisters, plutôt que les flacons en verre (cassable au choc) ;
ne pas oublier les médicaments prescrits indispensables (le même produit n'est pas forcément disponible dans le pays de destination, et s'il l'est, son prix, non remboursé, peut être bien plus élevé qu'en France) et les ordonnances associées ;
vérifier la validité du carnet de vaccination pour le pays concerné ;
enfin, important, réaliser des fichiers-scan copies des documents indispensables (passeport, carte de crédit, RIB bancaire complet, numéro de téléphone de l'agence bancaire, données confidentielles d'accès par Internet au compte bancaire, données de santé basiques comme le facteur sanguin, les maladies familiales, les opérations chirurgicales passées, les allergies connues), puis les transférer en mode-texte par e-mail (courrier électronique) sur une boîte de stature internationale (type Yahoo, G-mail, etc.)
ORGANISATION
légende
les produits de première nécessité sont listés ci-après pour les petits problèmes fréquents (sans compter les problèmes spécifiques à chacun en fonction de son état de santé) ; il n'existe pas de trousse de pharmacie type pour les voyages (la composition est à adapter en fonction du type de voyage et de la destination, et aussi du mode de voyage, de la durée, de l'état de santé de chacun des voyageurs, de ce qu'il est possible d'emporter dans les bagages avec les limitations de poids ou de sécurités, et de l'état sanitaire du lieu de séjour) ; des produits sont à ajouter en fonction de la destination, dans les pays aux conditions d'hygiène rudimentaires ou dans les pays à maladies endémiques (par exemple, paludisme) ; ne pas oublier, si avion, de placer la trousse à pharmacie de voyage en bagage à mains ;
se rappeler que le pharmacien de confiance est un conseil de valeur pour aider à constituer la trousse optimale (il dispose d'outils professionnels à cet effet, fournis par le groupement auquel il est affilié ou par un laboratoire comme service) ;
ne pas oublier, pour chacun, une paire de lunettes de soleil de qualité, une casquette (ou chapeau) surtout pour les chauves, et une gourde d'eau
COMMENTAIRES
légende
à ne pas emporter en voyage : suppositoires (ils fondent), emballages en verre (ils se cassent), alcool ou éther (il est confisqué) ; bannir les médicaments en vrac sans notice (gain de place dans les bagages, mais source possible d'erreurs) ;
pour les voyages aventureux (pays aux conditions sanitaires insatisfaisantes).... consulter le médecin traitant (bien) avant le départ pour prescription des produits suivants : antibiotique à spectre large, antiseptique urinaire, vaccins, prévention de la malaria ;
petits trucs pour atténuer le «Jet Lag» (décalage horaire) : en cas de séjour courts (1 à 3 jours, voyage compris), conserver l'horaire du pays d'origine (ne pas changer d'heure, manger aux mêmes heures), ne pas veiller (dormir suffisamment), ne pas absorber de somnifère, éviter les pièces sombres (rechercher la lumière) pendant le jour dans le pays d'origine, en cas de moyens séjours (3 à 8 jours, ou davantage), se préparer au changement de l'horloge interne quelques jours en avance, en décalant d'une demi-heure de plus par jour (en avance ou en retard, selon le décalage) l'heure du réveil, ajuster l'horaire (montre, téléphone mobile, ordinateur, ...) immédiatement dès le départ, utiliser la lumière vive aux heures de veille locale (pour se maintenir éveillé), utiliser l'obscurité aux heures de sommeil local (lunettes noires) avant l'endormissement, prendre un somnifère (prescrit) à demi-vie très courte, dans tous les cas, ne pas forcer dans un sens ou dans l'autre (sieste, alcool, café) ;
les types de produits listés ci-après sont associés à des signets utiles comme la cible visée en terme de profil de personnes (toute la famille, enfants, grands enfants, adultes, homme, femme, personne âgée) et d'utilisation (permanente, suivie «après 1er achat conseillé», temporaire, selon besoin) : les produits d'utilisation permanente combinent une possibilité d'usage plus fréquent et une durée de vie plus grande (péremption au bout de plus de 3 ans)

légendesSOLUTIONS D'AUTOMÉDICATION

TYPE-PRODUIT CIBLE PROBLÈME DESCRIPTIF CONSEILS
Antalgiques oraux adultes | permanente Douleur ,
Fièvre
[5] traitement : un antalgique oral est un traitement anti-douleur quelle qu'en soit l'origine d'action, définitive ou temporaire ; sauf contre-indication, les 3 types antalgiques (aspirine, paracétamol, AINS) en plusieurs dosages (selon âge, selon sensibilité individuelle) et en plusieurs types de présentation ont leur intérêt en automédication ; la connaissance des anti-douleurs oraux (leurs avantages, leurs inconvénients, leurs critères de choix) devrait être un minimum pour l'automédication de toute personne adulte (à défaut, le conseil du pharmacien de confiance est indispensable pour chaque type de douleur ressentie pour une personne particulière) [Carences-États] prévoir pour au moins un des 3 types produits un conditionnement adapté hors domicile (sans nécessité d'eau, type lyoc fondant, comprimé à sucer, ou, poudre sucrée) ; emporter le type de conditionnement sélectionné (voyage, vacances, randonnées) qui à la fois convient à toute la famille (pas de contre-indication) et au maximum de situations possibles (pour éviter de trop se charger) et, en cas de besoin, compléter sur place
Anti-diarrhéique, Anti-infectieux intestinal famille | suivie Diarrhée [4] traitement : un anti-diarrhéique est un produit qui stoppe la diarrhée (il n'agit pas forcément sur la cause de la diarrhée) ; la turista est la diarrhée du voyageur, notamment dans les pays tropicaux en développement (en raison de conditions d'hygiène insuffisantes), mais aussi dans tous les pays (en raison des changements de régime alimentaire par rapport aux habitudes en France métropolitaine) ; rappel : le cas des bébés et très jeunes enfants est exclus de l'automédication et nécessite une consultation médicale sur place (et aussi en France, si pas de retour stable à la normale, au retour de séjours à l'étranger) [Digestif] sélectionner entre ralentisseur intestinal, antisécrétoire intestinal, anti-infectieux intestinal, ré-équilibrateur de la flore, le type de produit le plus adapté à la situation (en voyage en pays aux conditions sanitaires insatisfaisantes, emporter les 4 types ou à défaut de place, un anti-infectieux intestinal) ; n'absorber, dans les pays tropicaux en développement, que des aliments cuits (plutôt plus cuits qu'en France : bannir une viande saignante par exemple) et des boissons produites industriellement et ouvertes sur le moment (encore scellées, avant) et sur place (pas préalablement ou dans l'arrière boutique)
Anti-inflammatoire local famille | permanente Choc ,
Contusion
[5] traitement : un gel ou crème anti-inflammatoire lutte contre certaines douleurs (notamment traumatiques) ; plusieurs types de produits sont disponibles (AINS, phyto à l'arnica, etc.) [Mouvements] bien faire pénétrer le gel par un massage doux et prolongé
Anti-vomissement famille | suivie Mal des transports , Nausées [1] prévention : un anti-vomitif est un produit qui empêche les vomissements et réduit la sensation de malaise ou de nausée (encore appelé anti-nauséeux) ; plusieurs types de produits sont disponibles (selon une gradation des signes et la susceptibilité personnelle) ; les produits considérés comme référence entraînent de la somnolence (ce qui n'est pas forcément un inconvénient pour les passagers) [Digestif] ne pas oublier d'en emporter systématiquement en voyage pour les personnes sensibles (en préférant une présentation en comprimé fondant sous la langue ou lyoc) ; prévoir en outre des sacs plastiques grand format, en cas de vomissements (mais ne pas laisser les enfants jouer avec)
Bande de contention femme | famille | avion | selon besoin Insuffisance veineuse ,
Varice,
Jambes lourdes
[3] réparation : une bande de contention est un dispositif pour entourer un membre en le comprimant (la forme, l'extensibilité, varient en fonction de l'usage final) [Circulatoire] préférer les bandes élastiques et hypo-allergéniques ; ne pas confondre avec les bas et les collants de contention (pour l'insuffisance veineuse) ; demander au pharmacien-conseil le mode précis de pose (qui varie d'une utilisation à l'autre)
Baume à lèvres, Stick-lèvre, Bâton-lèvres famille | selon besoin Coups de soleil, Gerçures [2] prévention, traitement : un baume à lèvres est une pâte solide (ou un gel) qui hydrate et répare les lèvres gercées ou desséchées, c'est aussi une crème protectrice des lèvres (prévention) fragilisées par le froid, les intempéries et le soleil [Dermato] préférer une présentation facile à utiliser en déplacement (notamment pour le froid) et de goût personnellement agréable
Chewing gum famille | voyage avion | temporaire Douleurs d'oreilles [2] prévention : une gomme à mâcher pharmaceutique est une gomme fraîcheur non nuisible à la santé des dents, conçue pour supprimer les douleurs aux oreilles dus aux changements de pression (avion, montagne, etc.), sauf pour les personnes à forte susceptibilité individuelle (qui doivent utiliser des bouchons d'oreilles spéciaux) [Vue-Ouïe] préférer une gomme à mâcher sans sucre (voire même, si agréable, sans édulcorant)
Collutoire adultes | suivie Mal de gorge ,
Enrouement
[5] traitement : un collutoire est une substance utilisée pour traiter les douleurs de la bouche et de la gorge irritées ; suite au changement de climat et surtout aux excès d'air conditionné (température trop contrastée), le collutoire se révèle souvent indispensable en vacances [Respiratoire] préférer une présentation sous forme de spray (sans gaz) ou de pastilles sans sucre ; agir dès les premières sensations de picotement (voire en prévention)
Colognettes rafraîchissantes famille | voyage avion | temporaire Indisposition en transport,
Mal des transports
[2] prévention : les mouchoirs ou lingettes en papier imprégné de parfum (eau de Cologne ou similaire) procurent instantanément une action purifiante doublée d'une sensation de fraîcheur bienfaisante [Dermato] choisir le parfum-odeur préféré (nombreux modèles depuis l'Eau de Cologne jusqu'au thé vert) et un matériau en fibres biodégradables (pour l'écologie)
Compresses stériles famille | suivie Plaies ,
Décontamination
[5] traitement : une compresse est une gaze hydrophile avec une bonne perméabilité à l'air, tissée en coton, qui peut en outre être imprégnée d'antiseptique (2 produits-actions en 1) [Dermato] ne sortir les compresses qu'au moment de l'utilisation (usage unique) ; préférer les compresses imprégnées ; préférer les produits en conditionnement individuel isolés (un peu moins économique)
Crème après-soleil famille | selon besoin Coups de soleil [2] traitement : une crème (ou un spray) après-soleil est un traitement pour les brûlures légères dues à un excès d'exposition au soleil, une application locale hydratante dermo-cosmétique qui permet d'hydrater la peau en reconstituant le film hydro-lipidique, protection naturelle de la peau [Dermato] préférer un produit à la fois hydratant et apaisant, ciblé selon le type de peau, l'âge, le type d'exposition, après conseil du pharmacien de confiance à proximité
Eau potabilisée famille | temporaire Infections intestinales, Hépatite [5] prévention : l'eau potabilisée est essentielle à tout voyage dans un pays en développement où l'hygiène n'est pas du même niveau qu'en France ; aujourd'hui les produits désinfectants de décontamination de l'eau agissent plus vite et ne donnent pas trop mauvais goût à l'eau ; selon les marques disponibles en pharmacie, un comprimé purifie de 1 à 10 litres d'eau [Digestif] ne jamais boire une boisson industrielle servie déjà ouverte ou avec une capsule douteuse ; ne jamais boire de l'eau du robinet (évidemment) et surtout ne pas croire que l'eau du robinet, si glacée, assurerait une quelconque sécurité
Ecran solaire famille | permanente Coups de soleil [5] prévention : un écran solaire est une crème ou une lotion ou un spray contenant des filtres ultra-violets chimiques (dont l'impact négatif sur l'environnement a été démontré par plusieurs études) ou minéraux (sans impact signalé sur l'environnement), pour protéger la peau de certains effets nuisibles dus aux rayonnements ultraviolets du soleil [Dermato] utiliser un écran à indice moyen à élevé pour une protection solaire, adapté à chaque type de peau (et pas un écran dit total) ; en voyage sous les tropiques, prendre un produit solaire de protection maximum (indispensable, même par temps nuageux)
Lunettes de soleil famille | permanente Coups de soleil [5] prévention : les lunettes de soleil sont un instrument optique permettant de protéger les yeux des effets néfastes du soleil, et parfois de corriger la vue par la même occasion ; en raison de la multitude des formes, des couleurs, des matières, et des marques (notamment de couturiers), elles sont aussi un accessoire de mode ; les critères de filtrations (U.V.A, U.V.B), s'ils sont essentiels, ne suffisent pas à déterminer la qualité (nombreuses sont les lunettes de soleil qui satisfont aux normes de filtrations de l'éblouissement et des ultra-violets, mais qui offrent une médiocre qualité de vision : si l'image perçue est déformée, elle peut entraîner des troubles ou fatigues visuels) [Dermato] choisir au moins 2 paires des lunettes avec filtre UV adapté au degré d'ensoleillement (montagne, plage), en privilégiant la qualité protectrice des filtres et la qualité optique plutôt que la mode, le style ou l'esthétique ; se rappeler que les lunettes lourdes peuvent être fatigantes à porter plusieurs heures par jour (le côté esthétique devrait passer après) ; préférer les matériaux dits incassables et moins fragiles aux rayures
Pansements adhésifs famille | permanente Plaies ,
Ampoules ,
Cors
[5] réparation, prévention : un pansement qui protège et permet la cicatrisation est un dispositif qui la facilite par ses constituants internes et isole la zone lésée des agressions extérieures ; idéalement, à chaque plaie, pour chaque emplacement, son pansement (le pansement de type universel pour tous les problèmes ou toutes les personnes est nécessaire par défaut, c'est-à-dire quand les pansements spécialisés disponibles dans la trousse ne conviennent pas) ; quelques types de pansements particuliers intéressants : pour les jeunes enfants, les pansements ludiques façon tatouage ou représentant des personnages familiers (des dessins animés de Disney), pour certains problèmes spécifiques, des pansements aux formes adaptées ou extensibles avec les mouvements (pour les cors, pour les orteils, pour les talons, pour les doigts), des pansements à visée cosmétique (colorés pour paraître invisible sur la peau quel que soit le niveau de bronzage ou de coloration), et enfin des pansements-films sans tissu-pansement (un gel ou un spray ou un liquide à séchage instantané... plus besoin de décoller de la peau !) [Dermato] préférer les pansements aérés stériles hypo-allergéniques de tailles différentes (voire profilés en fonction de la localisation de pose) ; préférer les pansements qui se changent le moins souvent possible et dont le retrait est indolore (tout en restant fixé convenablement) ; prendre si possible 3 types de modèle, un modèle multi-usage et un autre résistant à l'eau (pour pouvoir continuer à se baigner), si possible avec la technologie à l'argent qui réduit le risque d'infection, par exemple, sans oublier des modèles spécifiques (en fonction de susceptibilité individuelle, par exemple pour talon à crevasses)
Préservatifs homme | permanente M.S.T. (Maladies Sexuellement Transmissibles) ,
Contraception
[5] prévention : un préservatif est un étui mince et souple, imperméable au sang ainsi qu'aux sécrétions vaginales et péniennes, donc un dispositif de sécurité éprouvé pour prévenir les maladies sexuellement transmissibles et pour un programme sérieux de contraception ; avant toute utilisation réelle, il est nécessaire d'avoir pré-testé personnellement chaque modèle pour s'assurer d'une taille vraiment adaptée (2 fois plus de risques d'avoir des problèmes de préservatifs qui craquent ou qui glissent, en choisissant mal la taille du préservatif, en utilisant un lubrifiant inadapté, ou si la date limite d'utilisation est dépassée) [Homme] toujours disposer d'un stock en quantité suffisante ; n'acheter que des produits aux normes NF ; en cas d'utilisation fréquente, essayer les modèles dits «fun», ajouter éventuellement un lubrifiant ; ne jamais hésiter à poser, directement et avant, la question au partenaire, femme ou homme, sur sa propre méthode de contraception utilisée
Répulsif contre les moustiques famille | selon besoin Piqûres limitées [4] prévention : un répulsif contre les moustiques est un produit spécifique qui éloigne (sans les tuer) les insectes, appliqué sur la peau exposée, plusieurs fois par jour [Dermato] sélectionner une lotion concentrée et adaptée à la zone/pays visité ; se rappeler que la durée de protection de 10 heures est réduite de moitié quand l'air est moite ou en cas de forte transpiration (zone tropicale) ; ne pas ingérer, éviter le contact avec les yeux, ne pas les appliquer sur les muqueuses ou sur une peau blessée ou lésée, ne pas utiliser en cas d'antécédent d'allergie cutanée ; bien lire la notice et notamment à partir de quel âge le répulsif est utilisable
Sédatif adultes | selon besoin Insomnie,
Sommeil irrégulier,
Réveils nocturnes
[1] traitement : un sédatif est une substance somnifère qui a une action dépressive sur le S.N.C. (Système Nerveux Central) et qui entraîne un apaisement anxiolytique, une relaxation, une réduction de l'anxiété, une somnolence, un ralentissement de la respiration, voire une démarche chancelante, des troubles du jugement et une diminution des réflexes ; plusieurs types de substance sont disponibles (à commencer par les tisanes) [Nerfs-Psychisme] ne pas sélectionner un sédatif sans le conseil du pharmacien de confiance ; ne pas prendre de sédatif de manière prolongée sans avis médical ; procéder graduellement, en modifiant d'abord le style de vie ; prévoir, pour les voyages concernés par un long décalage horaire, la prise d'un sédatif éventuel
Solution antiseptique famille | permanente Plaies ,
Décontamination
[5] traitement, réparation, prévention : un antiseptique a une action assainissante (sur les bactéries Gram+ et Gram-, les mycobactéries, les levures, les moisissures, les virus nus, virus enveloppés, les spores) et purifiante de la peau ; chaque famille de produit agit variablement sur les pathogènes (selon son spectre d'action) ; attention, un antiseptique pour les plaies et les décontaminations cutanées n'a rien à voir avec un bain de bouche quelqu'en soit l'usage (les produits et surtout les concentrations ne sont pas du tout les mêmes) [Dermato] ne pas chipoter sur le nombre d'antiseptiques de la trousse : outre l'alcool à 70 degrés, obligatoire, prévoir un dérivé halogéné (iodé ou chloré), un dérivé biguanide (type chlorhexidine), un dérivé d'amonium quaternaire (type chlorure de benzalkonium) ; préférer, si un seul choix en plus de l'alcool, une solution non alcoolisée (sans alcool, ne pique pas) et non colorée (incolore, ne tache pas les vêtements) ; pour les déplacements (randonnées, voyage), privilégier un conditionnement en dosette unitaire
Sparadrap famille | permanente Lésion cutanée [5] traitement, réparation, prévention : le sparadrap est un nom de marque passé dans le langage courant pour un dispositif auto-collant de protection dermique (à l'origine en rouleau selon différentes tailles) ; le sparadrap n'a qu'un rôle de protection (la zone lésée doit être nettoyée avec un antiseptique et soignée avec un produit cicatrisant éventuel, au préalable) [Dermato] préférer un conditionnement plus pratique (emballage individualisé, matériau hypoallergénique, partie adhésive limitée à la périphérie, voire pour les vacances, étanchéité)
Spray d'eau thermale adultes | voyage avion | temporaire Air sec pressurisé [2] prévention : une eau thermale nébulisée est utile dans les atmosphères très sèches, naturellement (environnement désertique) ou artificiellement (air conditionné strict) [Dermato] vaporiser sur la peau aussi souvent que nécessaire, laisser agir quelques instants avant de sécher délicatement avec un mouchoir jetable
Stérilisateur de brosse à dents famille | selon besoin Mal aux dents , Décontamination [2] hygiène, prévention : un stérilisateur de brosse à dents est un accessoire utile lors de séjours dans un pays en développement où l'hygiène n'est pas du même niveau qu'en France ; pas plus grand qu'un étui à lunettes, il assainit chaque brosse à dents grâce à une lampe U.V. qui se déclenche automatiquement lors de la fermeture du couvercle et s'arrête au bout de 6 minutes [Bouche] se replier, à défaut, vers une solution antiseptique de bains de bouche dans laquelle les brosses à dents placées dans un verre sont baignées toute la nuit (c'est nettement moins efficace)
Thermomètre à bande enfants | 1er geste | permanente Fièvre [2] mesure : un thermomètre à bande est un accessoire bien utile constitué d'une petite bande de plastique rigide à poser sur le front de l'enfant (2 chiffres apparaissent indiquant la température) ; cette technologie n'est pas précise, mais elle sert de test afin de savoir rapidement s'il y a ou non hyperthermie, c'est-à-dire fièvre ou pas (et pour l'enfant, elle dé-dramatise le geste, voire le passe pour ludique) et elle est bien adaptée pour les voyages (non fragile, pas de pile) [Carences-États] préférer un modèle au look distrayant ; alternativement, considérer l'achat d'un thermomètre auriculaire (l'embout est placé à l'entrée du conduit auditif et au bout d'une seconde la température apparaît sur l'écran... c'est rapide, hygiénique et très commode, mais pas très fiable pour certaines conformations d'oreille, notamment les bébés, pas toujours évident à utiliser, et encore onéreux)
Urticaire-méduses enfants | adultes | selon besoin Piqûres (bains de mer) [2] traitement : selon les pays, les méduses sont plus ou moins dangereuses (attention, même une méduse échouée depuis plusieurs jours est encore venimeuse) : dans les eaux Méditerranéennes, le principal risque est une brûlure locale allant jusqu'au 2ème degré quand elle est mal soignée ; dans l'océan Indien ou Pacifique, un contact avec une méduse peut être mortel ; dans le cadre de l'automédication, une pommade cicatrisante suffit comme 1er geste, mais il convient de rester vigilant (comme pour toute piqûre d'animal), de surveiller la zone lésée régulièrement pendant les premières heures, et de contacter un professionnel de santé sans tarder en cas de non-amélioration [Dermato] ne pas sous-estimer le risque des méduses (en cas de voyage en Asie-Pacifique, se renseigner dans un centre de médecine tropicale) ; se rappeler la procédure simple en cas de piqûres en Méditerranée : ne pas chercher à faire saigner, ne pas sucer, bien laver la zone lésée à l'eau de mer (pas à l'eau douce), enlever les tentacules restantes avec une pince à épiler ou avec la main (protégée par un gant transparent en plastique fin), appliquer de la mousse à raser (à défaut, un peu de vinaigre ou de citron, voire la salive suffit) ou du sable mouillé sur la plaie, rincer à nouveau à l'eau de mer, sécher et appliquer la pommade

MISE EN GARDE : (rappel) ne jamais placer la trousse à portée des enfants

Actualisation: 13-Septembre-2011
Lire attentivement les PAR, Principes d'une Automédication Réussie
Demander toujours conseil au Pharmacien-Conseil de confiance, à proximité
Si les symptômes persistent, consulter sans tarder le Médecin-Traitant

Avertissement : compte tenu des limitations bien connues de la communication virtuelle via Internet (à côté d'atouts incontestables) et des risques incontournables d'obsolescence encourus par toute information scientifique, l'utilisation du site Internet «MonAutomedication.fr» par un internaute-visiteur doit prendre en compte les réserves suivantes : (1) l'information fournie, synthétique, non exhaustive, volontairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, doit être obligatoirement validée et éclairée par la relation face-face avec un professionnel de santé, notamment le pharmacien-conseil (l'information ne peut en aucun cas se substituer à cette relation directe essentielle, technique et humaine), (2) la responsabilité des conséquences dommageables résultant d'une information manquante, d'une erreur, d'une obsolescence, d'un défaut d'actualisation ou d'une mauvaise compréhension, ne peut en aucune manière être imputée au présent site Internet
Mission : le site Internet «MonAutomedication.fr» a pour objectif de stimuler un dialogue concret, éclairé et équilibré entre le consommateur-internaute et le pharmacien-conseil, pour une stratégie raisonnée de santé personnelle et une automédication responsable face aux petits problèmes de Santé de la vie courante, par une information de qualité, synthétique, pratique, actualisée et rapide, mais intentionnellement incomplète et simplifiée, clairement limitée aux besoins pratiques de l'internaute-visiteur, et non individualisée en fonction de profils personnels