Santé
Médecine antique : histoire, pratiques, fondateurs incontournables

Médecine antique : histoire, pratiques, fondateurs incontournables

Retraçant l’époque des civilisations des cultures de la Méditerranée, située entre la Préhistoire et le Moyen-Âge, l’Antiquité (selon les historiens), commencerait avec l’écriture au 4è millénaire avant Jésus Christ (-3500, -3000) jusqu’au 5è siècle (de l’an 300 à l’an 600), période marquée par les grandes migrations eurasiennes ! Si la destitution du dernier empereur romain d’Occident en 476 est un événement marquant de l’histoire antique, il ne faut pas omettre le fait que, la médecine également a pu se faire une place incontestable !

Médecine antique : histoire, pratiques, fondateurs incontournables
Médecine antique : histoire, pratiques, fondateurs incontournables

En effet, les premières écritures relatant l’histoire de la médecine antique remontent au 18è siècle avec l’une des plus anciennes lois écrites sous le roi de Babylone en 1750 avant Jésus-Christ (le « Code d’Hammurabi ») ! Mais de quoi s’agit-il ? Le Code d’Hammurabi est une réglementation de l’activité du médecin, relative aux risques encourus en cas de faute professionnelle, mais aussi, à son salaire ! Selon certains écrits, au 7è siècle avant J-C, une bibliothèque médicale visant à la formation médicale dans la Ville Haute de l’ancienne capitale située au nord de la Mésopotamie (empire du roi Assurbanipa) ! En opposant la médecine antique des techniques conventionnelles selon des codes de connaissance dits « ésotériques », l’on retiendra que, la médecine occidentale serait initiée par les Grecs dont les plus connus sont Thalès de Milet, Démocrite, Empédocle d’Agrigente, Pythagore bien connus comme étant des mathématiciens, des philosophes, mais étaient en plus, des médecins ! Aujourd’hui, parmi eux, le plus célèbre dont les travaux en médecine sont les plus cités est Hippocrate (5è siècle avant J-C), au travers de son serment (référencé dans le programme d’études en médecine jusqu’au 18e siècle).

 

Si par la suite, les enseignements en médecine furent inspirés des zootomies (dissection d’animaux) d’Aristote, l’on n’oubliera pas les enseignements majeurs axés sur l’anatomie humaine à l’école d’Alexandrie (en l’an 320 avant Jésus-Christ).

 

Au fil du temps, les savants grecs ont transmis leur savoir faire au sein de l’empire romain (Rome antique) et, au 2è siècle, les écrits de Claude Galien (médecin grec de l’époque antique, un des pères de la pharmacie, qui influença véritablement la médecine chrétienne, la médecine juive, et même celle musulmane du Moyen Âge) seront incontournables et ce, jusqu’à la Renaissance ! Ses enseignements étaient axés sur la « théorie des 4 éléments » d’ Hippocrate, mais avec des précisions sur les organes producteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *